SpaceX place en orbite geostationnaire son plus gros satellite jamais lancé

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
SpaceX Falcon 9

Après deux faux départs à 10 secondes du lancement, le troisième tir en moins de quinze jours d'un lanceur Falcon 9 de SpaceX a placé en orbite sa plus grosse charge utile jamais tenté. C'est aussi le dixième lancement réussi depuis le début de l'année.

Après deux interruptions à 10 secondes du lancement, le lanceur Falcon 9 a pu enfin décoller avec pour mission d'envoyer la plus grosse charge utile jamais lancée avec cette fusée : le satellite Intelsat-35e, pesant 7,5 tonnes et à placer en orbite géostationnaire.

La société SpaceX peut ainsi se targuer d'avoir réussi trois lancements de Falcon 9 en moins de 15 jours et compte déjà 10 tirs depuis le début de l'année, l'amenant à une cadence qui ne manque pas d'inquiéter l'industrie spatiale russe si l'entreprise américaine parvient à faire chuter les coûts des missions grâce aux lanceurs réutilisables, au risque de malmener le modèle économique des lanceurs Soyouz et Proton, peu coûteux mais soumis à des cadences de tir plus lentes.

Il est d'ailleurs à noter que les interruptions du compte à rebours ont été très rapidement circonscrites, permettant de retenter un tir dans des délais courts. L'objectif d'un lancement toutes les deux à trois semaines semble désormais réalisable, en attendant d'atteindre celui d'un tir par semaine d'ici la fin de la décennie, permettant de préparer la colonisation de la Lune et de préparer une expédition vers Mars à plus long terme.

SpaceX compte envoyer des touristes spatiaux faire le tour de la Lune dès l'an prochain. Avant cela, un premier tir du lanceur lourd Falcon Heavy pourrait intervenir avant la fin de l'année, après plusieurs années de report.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1972423
J'en connais qui vont se faire des cheveux blancs à la NASA
Le #1972427
Je compte déjà 26 lancement pour SpaceX en 2018.

En ce qui concerne le nombre de lancements, il faut savoir que les 10 lancements, en l'espace de 6 mois, ont été fait à partir de 2 sites. Un 3e site sera prêt en septembre, et un 4e site, près de la frontière du Mexique, sera opérationnel en 2018.

10 lancement en 6 mois, c'est donc 20 lancements en 1 an à partir de 2 sites. Avec 4 sites SpaceX pourra donc effectuer 40 lancements.

Le Falcon 9 'FT' actuel sera remplacé par 2 autres itérations d'ici la fin de l'année. Le Falcon 9 'Block 5' pourra éventuellement être récupéré une douzaine de fois, contre 2 à 3 fois pour le Falcon actuel. De plus, les améliorations apportées au 'Block 5' permettra de récupérer et de relancer la fusée en moins de 2 jours.

Le coût de R&D associé à la récupération du lanceur s'élève à 1 milliards de dollars. Lorsque cette somme sera épongée par les profits à venir, SpaceX aura la liberté de diminuer le prix de ses lancements. Actuellement un lanceur récupérer coûte 10% moins cher à l'acheteur. Dans 2 ans ce rabais sera triplé, ou même quadruplé.

Ariane 6 est morte avant d'être née.

Pourquoi l'Europe n'est pas capable de concevoir une fusée récupérable alors qu'une compagnie privée y est parvenu? L'Europe est-elle si dépourvue de cerveaux?

Reste plus qu'à attendre le lancement du Falcon Heavy, du Dragon 2, du Crew Dragon, du Red Dragon, puis on passera aux choses sérieuses avec l'ITS.

Longue vie à Elon Musk.
Anonyme
Le #1972441
Illuminati a écrit :

Je compte déjà 26 lancement pour SpaceX en 2018.

En ce qui concerne le nombre de lancements, il faut savoir que les 10 lancements, en l'espace de 6 mois, ont été fait à partir de 2 sites. Un 3e site sera prêt en septembre, et un 4e site, près de la frontière du Mexique, sera opérationnel en 2018.

10 lancement en 6 mois, c'est donc 20 lancements en 1 an à partir de 2 sites. Avec 4 sites SpaceX pourra donc effectuer 40 lancements.

Le Falcon 9 'FT' actuel sera remplacé par 2 autres itérations d'ici la fin de l'année. Le Falcon 9 'Block 5' pourra éventuellement être récupéré une douzaine de fois, contre 2 à 3 fois pour le Falcon actuel. De plus, les améliorations apportées au 'Block 5' permettra de récupérer et de relancer la fusée en moins de 2 jours.

Le coût de R&D associé à la récupération du lanceur s'élève à 1 milliards de dollars. Lorsque cette somme sera épongée par les profits à venir, SpaceX aura la liberté de diminuer le prix de ses lancements. Actuellement un lanceur récupérer coûte 10% moins cher à l'acheteur. Dans 2 ans ce rabais sera triplé, ou même quadruplé.

Ariane 6 est morte avant d'être née.

Pourquoi l'Europe n'est pas capable de concevoir une fusée récupérable alors qu'une compagnie privée y est parvenu? L'Europe est-elle si dépourvue de cerveaux?

Reste plus qu'à attendre le lancement du Falcon Heavy, du Dragon 2, du Crew Dragon, du Red Dragon, puis on passera aux choses sérieuses avec l'ITS.

Longue vie à Elon Musk.


En préambule, je précise que je n'enlève rien aux qualités de SpaceX.

Et même si pour Ariane 6 je partage malheureusement les mêmes craintes que toi, la comparaison entre "l'Europe" et "une compagnie privée" est un peu rude et hors de propos, SpaceX vivant d'une sorte de dumping des USA. Alors encore une fois, ça n'enlève rien aux qualités de cette boite, mais du coup ta comparaison en prend un coup dans l'aile, et c'est moins ridicule pour l'Europe. Le budget spatial des USA étant 5 à 6 fois plus important que le budget européen, ceci explique cela... et ça ne date pas de SpaceX.

EDIT: L'un des problèmes en Europe, du moins dans l'industrie (c'est mon champ), est qu'on paie le conservatisme de nos anciens sans se servir de leur expérience... c'est perdant-perdant.
Le #1972468
C'est quand-même incroyable ce qu'arrive à faire ce Monsieur avec SpaceX.
Il a fait faire un bond en avant prodigieux pour les lancements de satellites (et la conquête spatiale ?). Le rythme est hallucinant je trouve !!
Bientôt l'USS Enterprise et l'étoile de la mort ??? (oui je sais ce sont 2 sagas différentes, au cas où certains se posent des questions sur mes (maigres, il est vrai) connaissances cinématographiques )
Le #1972488
Matsod a écrit :

Illuminati a écrit :

Je compte déjà 26 lancement pour SpaceX en 2018.

En ce qui concerne le nombre de lancements, il faut savoir que les 10 lancements, en l'espace de 6 mois, ont été fait à partir de 2 sites. Un 3e site sera prêt en septembre, et un 4e site, près de la frontière du Mexique, sera opérationnel en 2018.

10 lancement en 6 mois, c'est donc 20 lancements en 1 an à partir de 2 sites. Avec 4 sites SpaceX pourra donc effectuer 40 lancements.

Le Falcon 9 'FT' actuel sera remplacé par 2 autres itérations d'ici la fin de l'année. Le Falcon 9 'Block 5' pourra éventuellement être récupéré une douzaine de fois, contre 2 à 3 fois pour le Falcon actuel. De plus, les améliorations apportées au 'Block 5' permettra de récupérer et de relancer la fusée en moins de 2 jours.

Le coût de R&D associé à la récupération du lanceur s'élève à 1 milliards de dollars. Lorsque cette somme sera épongée par les profits à venir, SpaceX aura la liberté de diminuer le prix de ses lancements. Actuellement un lanceur récupérer coûte 10% moins cher à l'acheteur. Dans 2 ans ce rabais sera triplé, ou même quadruplé.

Ariane 6 est morte avant d'être née.

Pourquoi l'Europe n'est pas capable de concevoir une fusée récupérable alors qu'une compagnie privée y est parvenu? L'Europe est-elle si dépourvue de cerveaux?

Reste plus qu'à attendre le lancement du Falcon Heavy, du Dragon 2, du Crew Dragon, du Red Dragon, puis on passera aux choses sérieuses avec l'ITS.

Longue vie à Elon Musk.


En préambule, je précise que je n'enlève rien aux qualités de SpaceX.

Et même si pour Ariane 6 je partage malheureusement les mêmes craintes que toi, la comparaison entre "l'Europe" et "une compagnie privée" est un peu rude et hors de propos, SpaceX vivant d'une sorte de dumping des USA. Alors encore une fois, ça n'enlève rien aux qualités de cette boite, mais du coup ta comparaison en prend un coup dans l'aile, et c'est moins ridicule pour l'Europe. Le budget spatial des USA étant 5 à 6 fois plus important que le budget européen, ceci explique cela... et ça ne date pas de SpaceX.

EDIT: L'un des problèmes en Europe, du moins dans l'industrie (c'est mon champ), est qu'on paie le conservatisme de nos anciens sans se servir de leur expérience... c'est perdant-perdant.


"SpaceX vivant d'une sorte de dumping des USA"

Ça faudrait encore le prouver car pour l'instant ce n'est qu'une accusation non étayée répandue à tout vent par Stéphane Israël et ses proches collaborateurs.

SpaceX charge 4 fois moins cher que l'ULA pour les mêmes missions. Peut-on appeler ça du dumping?

Orbital Sciences a reçu 1.9 milliard de dollars de la NASA pour 8 missions de ravitaillement de la Station Spatiale Internationnale. Pour 12 missions SpaceX a reçu 1.6 milliards de dollars alors qu'il est le seul à ramener du cargo sur Terre. Environ 133 millions de dollars par lancement, ce qui est comparable au prix demandé par Arianespace. Peut-on appeler ça du dumping? Si dumping il y a c'est du côté d'Orbital qu'il faut regarder.

La NASA a offert 4.2 milliards de dollars à Boeing pour concevoir un module pouvant transporter des hommes jusqu'à la Station Spatiale afin de ne plus avoir à utiliser les services des Russes. Pour la même mission SpaceX n'a reçu que 2.6 milliards. Ce contrat inclut le développement du module et 8 lancements, dont 6 avec équipage. Peut-on appeler ça du dumping?

Arianespace a un carnet de commande de plus de 5 milliards, alors que celui de SpaceX dépasse les 10 milliards. La majorité des contrats étant de nature privée et non gouvernemental.

Pour récapituler, SpaceX a reçu environ 4.2 milliards de dollars en contrat gouvernementaux. Je dis bien 'contrat' et non 'subvention' car la NASA achète des lancements et des services. Pendant ce temps l'Europe subventionne Arianespace à la hauteur de 4 milliards pour le développement d'Ariane 6 et près de 2 milliards en soutien financier aux lancements, soit plus que la totalité des contrats que la NASA a signé avec SpaceX.

C'est triste à dire mais le dumping c'est l'Europe que le pratique le plus.

Dire que SpaceX est accroché aux mamelles de la NASA est ridicule. Il suffit d'analyser son carnet de commande pour constater que seulement le tiers des revenus de SpaceX proviennent de la NASA. Le reste vient du secteur privé. Par contre il n'est pas faux de dire que les contrats de la NASA ont permis à SpaceX de se maintenir en vie et à accélérer sa croissance. Mais cela n'a rien à voir avec du dumping.

Si vous recherchez du dumping du côté américain, alors il faut regarder en direction de l'ULA. Par exemple la NASA verse 1 milliard de dollars annuellement à l'ULA en retour de... rien du tout. Ça c'est du dumping.
Anonyme
Le #1972512
Illuminati a écrit :

Matsod a écrit :

Illuminati a écrit :

Je compte déjà 26 lancement pour SpaceX en 2018.

En ce qui concerne le nombre de lancements, il faut savoir que les 10 lancements, en l'espace de 6 mois, ont été fait à partir de 2 sites. Un 3e site sera prêt en septembre, et un 4e site, près de la frontière du Mexique, sera opérationnel en 2018.

10 lancement en 6 mois, c'est donc 20 lancements en 1 an à partir de 2 sites. Avec 4 sites SpaceX pourra donc effectuer 40 lancements.

Le Falcon 9 'FT' actuel sera remplacé par 2 autres itérations d'ici la fin de l'année. Le Falcon 9 'Block 5' pourra éventuellement être récupéré une douzaine de fois, contre 2 à 3 fois pour le Falcon actuel. De plus, les améliorations apportées au 'Block 5' permettra de récupérer et de relancer la fusée en moins de 2 jours.

Le coût de R&D associé à la récupération du lanceur s'élève à 1 milliards de dollars. Lorsque cette somme sera épongée par les profits à venir, SpaceX aura la liberté de diminuer le prix de ses lancements. Actuellement un lanceur récupérer coûte 10% moins cher à l'acheteur. Dans 2 ans ce rabais sera triplé, ou même quadruplé.

Ariane 6 est morte avant d'être née.

Pourquoi l'Europe n'est pas capable de concevoir une fusée récupérable alors qu'une compagnie privée y est parvenu? L'Europe est-elle si dépourvue de cerveaux?

Reste plus qu'à attendre le lancement du Falcon Heavy, du Dragon 2, du Crew Dragon, du Red Dragon, puis on passera aux choses sérieuses avec l'ITS.

Longue vie à Elon Musk.


En préambule, je précise que je n'enlève rien aux qualités de SpaceX.

Et même si pour Ariane 6 je partage malheureusement les mêmes craintes que toi, la comparaison entre "l'Europe" et "une compagnie privée" est un peu rude et hors de propos, SpaceX vivant d'une sorte de dumping des USA. Alors encore une fois, ça n'enlève rien aux qualités de cette boite, mais du coup ta comparaison en prend un coup dans l'aile, et c'est moins ridicule pour l'Europe. Le budget spatial des USA étant 5 à 6 fois plus important que le budget européen, ceci explique cela... et ça ne date pas de SpaceX.

EDIT: L'un des problèmes en Europe, du moins dans l'industrie (c'est mon champ), est qu'on paie le conservatisme de nos anciens sans se servir de leur expérience... c'est perdant-perdant.


"SpaceX vivant d'une sorte de dumping des USA"

Ça faudrait encore le prouver car pour l'instant ce n'est qu'une accusation non étayée répandue à tout vent par Stéphane Israël et ses proches collaborateurs.

SpaceX charge 4 fois moins cher que l'ULA pour les mêmes missions. Peut-on appeler ça du dumping?

Orbital Sciences a reçu 1.9 milliard de dollars de la NASA pour 8 missions de ravitaillement de la Station Spatiale Internationnale. Pour 12 missions SpaceX a reçu 1.6 milliards de dollars alors qu'il est le seul à ramener du cargo sur Terre. Environ 133 millions de dollars par lancement, ce qui est comparable au prix demandé par Arianespace. Peut-on appeler ça du dumping? Si dumping il y a c'est du côté d'Orbital qu'il faut regarder.

La NASA a offert 4.2 milliards de dollars à Boeing pour concevoir un module pouvant transporter des hommes jusqu'à la Station Spatiale afin de ne plus avoir à utiliser les services des Russes. Pour la même mission SpaceX n'a reçu que 2.6 milliards. Ce contrat le développement du module et 8 lancements, dont 6 avec équipage. Peut-on appeler ça du dumping?

Arianespace a un carnet de commande de plus de 5 milliards, alors que celui de SpaceX dépasse les 10 milliards. La majorité des contrats étant de nature privée et non gouvernemental.

Pour récapituler, SpaceX a reçu environ 4.2 milliards de dollars en contrat gouvernementaux. Je dis bien 'contrat' et non 'subvention' car la NASA achète des lancements et des services. Pendant ce temps l'Europe subventionne Arianespace à la hauteur de 4 milliards pour le développement d'Ariane 6 et près de 2 milliards en soutien financier aux lancements, soit plus que la totalité des contrats que la NASA a signé avec SpaceX.

C'est triste à dire mais le dumping c'est l'Europe que le pratique le plus.

Dire que SpaceX est accroché aux mamelles de la NASA est ridicule. Il suffit d'analyser son carnet de commande pour constater que seulement le tiers des revenus de SpaceX proviennent de la NASA. Le reste vient du secteur privé. Par contre il n'est pas faux de dire que les contrats de la NASA ont permis à SpaceX de se maintenir en vie et à accélérer sa croissance. Mais cela n'a rien à voir avec du dumping.

Si vous recherchez du dumping du côté américain, alors il faut regarder en direction de l'ULA. Par exemple la NASA verse 1 milliard de dollars annuellement à l'ULA en retour de... rien du tout. Ça c'est du dumping.


Il faut être naïf pour s'imaginer que le dumping n'est que monétaire.
Tu penses vraiment que la NASA ne partage aucune techno de façon privilégiée avec SpaceX, ULA ou autres?

Il est clair que SpaceX réalise de grandes choses, mais ça n'a rien de miraculeux. J'insiste à nouveau car visiblement je n'étais pas clair:
Je n'ai rien contre SpaceX, je n'enlève rien à leur succès, et j'ai les mêmes doutes que toi concernant Ariane VI.
Une fois qu'on a dit ça... ta comparaison entre SpaceX et l'Europe est complètement hors de propos. Compare les lanceurs si tu veux, et tiens t'en là.

Pour les chiffres que tu cites, j'élude volontairement, pas de sources, et même en admettant que j'y porte du crédit, sortis de leur contexte (ben oui un bilan comptable de multinationale, c'est un peu plus complexe que ça...) ils n'ont aucune valeur.

Après, dumping ou pas, de toute façon c'est de bonne guerre le problème n'est pas là, encore une fois mon propos n'était pas d'attaquer SpaceX, pas la peine de t'échiner à les défendre comme ça.
Le #1972742
Matsod a écrit :

Illuminati a écrit :

Je compte déjà 26 lancement pour SpaceX en 2018.

En ce qui concerne le nombre de lancements, il faut savoir que les 10 lancements, en l'espace de 6 mois, ont été fait à partir de 2 sites. Un 3e site sera prêt en septembre, et un 4e site, près de la frontière du Mexique, sera opérationnel en 2018.

10 lancement en 6 mois, c'est donc 20 lancements en 1 an à partir de 2 sites. Avec 4 sites SpaceX pourra donc effectuer 40 lancements.

Le Falcon 9 'FT' actuel sera remplacé par 2 autres itérations d'ici la fin de l'année. Le Falcon 9 'Block 5' pourra éventuellement être récupéré une douzaine de fois, contre 2 à 3 fois pour le Falcon actuel. De plus, les améliorations apportées au 'Block 5' permettra de récupérer et de relancer la fusée en moins de 2 jours.

Le coût de R&D associé à la récupération du lanceur s'élève à 1 milliards de dollars. Lorsque cette somme sera épongée par les profits à venir, SpaceX aura la liberté de diminuer le prix de ses lancements. Actuellement un lanceur récupérer coûte 10% moins cher à l'acheteur. Dans 2 ans ce rabais sera triplé, ou même quadruplé.

Ariane 6 est morte avant d'être née.

Pourquoi l'Europe n'est pas capable de concevoir une fusée récupérable alors qu'une compagnie privée y est parvenu? L'Europe est-elle si dépourvue de cerveaux?

Reste plus qu'à attendre le lancement du Falcon Heavy, du Dragon 2, du Crew Dragon, du Red Dragon, puis on passera aux choses sérieuses avec l'ITS.

Longue vie à Elon Musk.


En préambule, je précise que je n'enlève rien aux qualités de SpaceX.

Et même si pour Ariane 6 je partage malheureusement les mêmes craintes que toi, la comparaison entre "l'Europe" et "une compagnie privée" est un peu rude et hors de propos, SpaceX vivant d'une sorte de dumping des USA. Alors encore une fois, ça n'enlève rien aux qualités de cette boite, mais du coup ta comparaison en prend un coup dans l'aile, et c'est moins ridicule pour l'Europe. Le budget spatial des USA étant 5 à 6 fois plus important que le budget européen, ceci explique cela... et ça ne date pas de SpaceX.

EDIT: L'un des problèmes en Europe, du moins dans l'industrie (c'est mon champ), est qu'on paie le conservatisme de nos anciens sans se servir de leur expérience... c'est perdant-perdant.


Du dumping c'est vendre moins cher que le coûtant pour faire plier la concurrence.
SpaceX fait ~22% de profit sur chaque lancement. Cest ça le génie de Musk qui frabrique quasiment tous ses composantes.
Ses prix sont coupés parce que ses coûts sont coupés.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]