SpaceX : la version finale Falcon 9 Block 5 sera encore plus réutilisable

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Spacenews
Falcon 9 barge

Les deux dernières années ont été riches en enseignements pour SpaceX, avec les premières démonstrations de sa capacité à récupérer le premier étage de son lanceur et même de le réutiliser pour de nouvelles missions. Son lanceur Falcon 9 approche de son évolution finale, dite Falcon 9 Block 5.

La firme SpaceX d'Elon Musk sait désormais récupérer le premier étage de son lanceur Falcon 9 en le faisant atterrir en douceur sur terre ou sur mer et le réutiliser pour de nouvelles missions peu après.

Le travail consiste maintenant à roder les procédures pour accélérer la remise en service des différents éléments récupérés (étage principal, coiffe de protection...). Cela permet également de continuer d'optimiser le lanceur lui-même pour le rapprocher de sa version finale.

SpaceX-Falcon-9-atterrissage-30-mars-2017Actuellement, ce sont des lanceurs Falcon 9 Block 3S qui sont exploités pour les différentes missions, en attendant l'arrivée imminente des versions Block 4S, puis, d'ici la fin de l'année, de la version finale Falcon 9 Block 5.

Cette dernière devrait offrir beaucoup plus de possibilités de réutilisation que le Block 3, de sorte que l'étage pourra être réutilisé une bonne douzaine de fois, contre deux ou trois fois actuellement, et avec un processus de remise en service optimisé nécessitant de remplacer moins de pièces.

Par ailleurs, les nouveaux et puissants moteurs Raptor, conçus en principe pour envoyer des capsules Dragon sur Mars, pourraient bien trouver aussi des applications dans un nouveau lanceur succédant à Falcon 9.

Falcon-HeavyDu côté du lanceur lourd Falcon Heavy, SpaceX a trouvé son premier client : Arabsat, pour une mission commerciale en 2018, après un vol d'essai au second semestre 2017.

Ce sera ensuite la mission STP-2 (Space Test Program-2) avec comme client l'armée de l'air américaine, prévue depuis 2012 mais reportée d'année en année.

SpaceX doit d'abord finir de réparer les dégâts occasionnés en septembre dernier sur le pas de tir Pad 40 lors de l'explosion de son lanceur Falcon 9 avec sa charge utile durant la phase de remplissage des réservoirs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1970810
Et dire qu'il y en a encore chez nous qui n'y croient pas.
Quand la Falcon Heavy sera prête, Ariane 6 sera morte
Mais bon, c'est ca de se dire "de toute façon on est les plus fort les autres qui disent qu'ils vont faire mieux ils bullshitent", ça marche qu'un temps.

Dès les premiers essais d'atterrisage et malgré les échecs, j'étais impressionné par la précision du truc, on voyait déjà que le 1er étage arrivait très près de la barge et tentait de corriger l'erreur (un peu tard ), du coup dès la première tentative on pouvait clairement dire sans trop de risques "c'est faisable, les c*** ils vont le faire !"

Pendant ce temps en Europe :
* c'est pas faisable
->1 atterissage réussi
* bon ok ils l'ont fait, mais faut remettre le lanceur en état et le réutiliser hein
->réutilisation réussie
* bon ok oui mais cest parceque la NASA elle paie plein pot
* ouais mais faut le réutiliser à moindre coût
->amélioration du process de remise en service (rapidité, fiabilité, coût)
* ouais mais Ariane 6 c'est un lanceur lourd pas un truc pour envoyer des nanos satellites !
->réutilisation du 1er étage de Falcon 9 pour designer Falcon Heavy

Echec et Mat




Le #1970846
LinuxUser a écrit :

Et dire qu'il y en a encore chez nous qui n'y croient pas.
Quand la Falcon Heavy sera prête, Ariane 6 sera morte
Mais bon, c'est ca de se dire "de toute façon on est les plus fort les autres qui disent qui vont faire mieux ils bullshitent", ça marche qu'un temps.

Dès les premiers essais d'atterrisage et malgré les échecs, j'étais impressionné par la précision du truc, on voyait déjà que le 1er étage arrivait très près de la barge et tentait de corriger l'erreur (un peu tard ), du coup dès la première tentative on pouvait clairement dire sans trop de risques "c'est faisable, les c*** ils vont le faire !"

Pendant ce temps en Europe :
* c'est pas faisable
->1 atterissage réussi
* bon ok ils l'ont fait, mais faut remettre le lanceur en état et le réutiliser hein
->réutilisation réussie
* bon ok oui mais cest parceque la NASA elle paie plein pot
* ouais mais faut le réutiliser à moindre coût
->amélioration du process de remise en service (rapidité, fiabilité, coût)
* ouais mais Ariane 6 c'est un lanceur lourd pas un truc pour envoyer des nanos satellites !
->réutilisation du 1er étage de Falcon 9 pour designer Falcon Heavy

Echec et Mat




Clair, je me rappelle encore y a quelques mois les gogos qui disaient " SpaceX c'est du vent financé par la NASA, ça ne sera jamais rentable.."

Déjà à l'époque ça me faisait bien rire, mais aujourd'hui le constat est net : SpaceX maîtrise sa technologie et ce n'est pas Ariane 6 qui va sauver le programme spatiale européen
Le #1970875
Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Et dire qu'il y en a encore chez nous qui n'y croient pas.
Quand la Falcon Heavy sera prête, Ariane 6 sera morte
Mais bon, c'est ca de se dire "de toute façon on est les plus fort les autres qui disent qui vont faire mieux ils bullshitent", ça marche qu'un temps.

Dès les premiers essais d'atterrisage et malgré les échecs, j'étais impressionné par la précision du truc, on voyait déjà que le 1er étage arrivait très près de la barge et tentait de corriger l'erreur (un peu tard ), du coup dès la première tentative on pouvait clairement dire sans trop de risques "c'est faisable, les c*** ils vont le faire !"

Pendant ce temps en Europe :
* c'est pas faisable
->1 atterissage réussi
* bon ok ils l'ont fait, mais faut remettre le lanceur en état et le réutiliser hein
->réutilisation réussie
* bon ok oui mais cest parceque la NASA elle paie plein pot
* ouais mais faut le réutiliser à moindre coût
->amélioration du process de remise en service (rapidité, fiabilité, coût)
* ouais mais Ariane 6 c'est un lanceur lourd pas un truc pour envoyer des nanos satellites !
->réutilisation du 1er étage de Falcon 9 pour designer Falcon Heavy

Echec et Mat




Clair, je me rappelle encore y a quelques mois les gogos qui disaient " SpaceX c'est du vent financé par la NASA, ça ne sera jamais rentable.."

Déjà à l'époque ça me faisait bien rire, mais aujourd'hui le constat est net : SpaceX maîtrise sa technologie et ce n'est pas Ariane 6 qui va sauver le programme spatiale européen


Le pire c'est qu'Elon Musk a dit qu'il allait le faire et comment.
Alors oui il a suivi une statégie à haut risque, ce que l'on ne peux pas se permettre avec de l'argent public, mais de la à dire que ça ne fonctionnera pas et ne rien tenter...
Le #1971303
Ce qui m'épate le plus c'est que la Falcon 9 'Block 3' est 2 fois plus puissante que la 1ère version du lanceur.

Modifier un lanceur à tous les 4 mois, c'est pratiquement de la folie. Habituellement lorsqu'on a un lanceur fiable on cesse de tripatouiller ses entrailles pendant un bon moment, histoire de diminuer les risques au maximum pendant une longue période. Mais SpaceX ne fait qu'à sa tête et ne cesse de modifier son Falcon 9, prenant ainsi des risques énormes comme en fait foi l'explosion de septembre dernier. Mais Elon Musk est le premier à dire: "L'échec est une option chez SpaceX. Si les choses n'échouent pas, c'est que vous n'êtes pas assez innovant."
Le #1971307
LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Et dire qu'il y en a encore chez nous qui n'y croient pas.
Quand la Falcon Heavy sera prête, Ariane 6 sera morte
Mais bon, c'est ca de se dire "de toute façon on est les plus fort les autres qui disent qui vont faire mieux ils bullshitent", ça marche qu'un temps.

Dès les premiers essais d'atterrisage et malgré les échecs, j'étais impressionné par la précision du truc, on voyait déjà que le 1er étage arrivait très près de la barge et tentait de corriger l'erreur (un peu tard ), du coup dès la première tentative on pouvait clairement dire sans trop de risques "c'est faisable, les c*** ils vont le faire !"

Pendant ce temps en Europe :
* c'est pas faisable
->1 atterissage réussi
* bon ok ils l'ont fait, mais faut remettre le lanceur en état et le réutiliser hein
->réutilisation réussie
* bon ok oui mais cest parceque la NASA elle paie plein pot
* ouais mais faut le réutiliser à moindre coût
->amélioration du process de remise en service (rapidité, fiabilité, coût)
* ouais mais Ariane 6 c'est un lanceur lourd pas un truc pour envoyer des nanos satellites !
->réutilisation du 1er étage de Falcon 9 pour designer Falcon Heavy

Echec et Mat




Clair, je me rappelle encore y a quelques mois les gogos qui disaient " SpaceX c'est du vent financé par la NASA, ça ne sera jamais rentable.."

Déjà à l'époque ça me faisait bien rire, mais aujourd'hui le constat est net : SpaceX maîtrise sa technologie et ce n'est pas Ariane 6 qui va sauver le programme spatiale européen


Le pire c'est qu'Elon Musk a dit qu'il allait le faire et comment.
Alors oui il a suivi une statégie à haut risque, ce que l'on ne peux pas se permettre avec de l'argent public, mais de la à dire que ça ne fonctionnera pas et ne rien tenter...


"Ariane 5 n'a aucune chance." - Elon Musk

https://www.youtube.com/watch?v=iJflSSlOgv4
Le #1971313
Illuminati a écrit :

Ce qui m'épate le plus c'est que la Falcon 9 'Block 3' est 2 fois plus puissante que la 1ère version du lanceur.

Modifier un lanceur à tous les 4 mois, c'est pratiquement de la folie. Habituellement lorsqu'on a un lanceur fiable on cesse de tripatouiller ses entrailles pendant un bon moment, histoire de diminuer les risques au maximum pendant une longue période. Mais SpaceX ne fait qu'à sa tête et ne cesse de modifier son Falcon 9, prenant ainsi des risques énormes comme en fait foi l'explosion de septembre dernier. Mais Elon Musk est le premier à dire: "L'échec est une option chez SpaceX. Si les choses n'échouent pas, c'est que vous n'êtes pas assez innovant."


Il a parfaitement raison. C'est pas en se reposant sur ses lauriers qu'on peu avancer. #Arianne
Le #1972718
LinuxUser a écrit :

Et dire qu'il y en a encore chez nous qui n'y croient pas.
Quand la Falcon Heavy sera prête, Ariane 6 sera morte
Mais bon, c'est ca de se dire "de toute façon on est les plus fort les autres qui disent qu'ils vont faire mieux ils bullshitent", ça marche qu'un temps.

Dès les premiers essais d'atterrisage et malgré les échecs, j'étais impressionné par la précision du truc, on voyait déjà que le 1er étage arrivait très près de la barge et tentait de corriger l'erreur (un peu tard ), du coup dès la première tentative on pouvait clairement dire sans trop de risques "c'est faisable, les c*** ils vont le faire !"

Pendant ce temps en Europe :
* c'est pas faisable
->1 atterissage réussi
* bon ok ils l'ont fait, mais faut remettre le lanceur en état et le réutiliser hein
->réutilisation réussie
* bon ok oui mais cest parceque la NASA elle paie plein pot
* ouais mais faut le réutiliser à moindre coût
->amélioration du process de remise en service (rapidité, fiabilité, coût)
* ouais mais Ariane 6 c'est un lanceur lourd pas un truc pour envoyer des nanos satellites !
->réutilisation du 1er étage de Falcon 9 pour designer Falcon Heavy

Echec et Mat




c'est marrant mais dans votre délire pro Space x , il n'y aucun chiffre pour appuyer vos dires sur la réalité de la rentabilité de cette entreprise ...

de plus , réduire Arianespace a son lanceur lourd est bien la preuve que vous y connaissez que dalle dans le spatial car le lanceur véga est tout a fait capable de lancer des satellites légers pour moins cher que le flacon 9...

et enfin , l'exemple de l’aérotrain (si vous êtes un geek , vous aller adorer cette technologie !) prouve que c'est parce que tu as une idée technologiquement génial que la rentabilité est assuré derrière ...

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]