SpaceX : le coût du lancement divisé par deux grâce à la réutilisation de Falcon 9

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Spacenews
SpaceX-Falcon-9-crs-10

SpaceX donne une idée des économies réalisées avec la réutilisation du premier étage d'un lanceur Falcon 9 lors de la dernière mission de placement sur orbite du satellite SES-10.

La firme SpaceX a frappé un grand coup le 30 mars 2017 en réussissant à placer en orbite le satellite de communication SES-10 à partir d'un lanceur Falcon 9 dont le premier étage avait déjà été utilisé l'an dernier pour une mission de ravitaillement de l'ISS.

En effectuant son tir avec succès mais aussi en ramenant de nouveau le premier étage du lanceur, la société d'Elon Musk a démontré la faisabilité technique du lanceur réutilisable.

SpaceX

Et si certains observateurs restent sceptiques quant au modèle économique d'un tel concept, SpaceX , par la voix de sa direcrice générale Gwynne Shotwell, répond que le coût de remise en service d'un lanceur Falcon 9 recyclé était plus que moitié moindre par rapport à la construction d'une nouvelle fusée.

Tout en reconnaissant qu'il a fallu beaucoup de travail pour vérifier l'intégrité et la remise en état le premier étage du lanceur récupéré en avril 2016, elle a indiqué que les prochains tirs avec des lanceurs recyclés demanderont moins d'efforts.

SpaceX-Falcon-9-atterrissage-30-mars-2017

De fait, SpaceX s'est fixé pour objectif de pouvoir réexploiter un lanceur réutilisable en l'espace de 24 heures. C'est le prix à payer pour espérer rentabiliser le gros milliard de dollars dépensé en R&D sur cet aspect.

Ce qui veut dire aussi que les clients de SpaceX ne doivent pas s'attendre à voir le coût des missions divisé par deux dans l'immédiat, même si la firme va pouvoir commencer à l'abaisser.

Sur la mission SES-10, SpaceX a tenté pour la première fois de récupérer le cône de protection de la charge utile au sommet du lanceur, d'une valeur de 6 millions de dollars, en vue également de pouvoir le réutiliser et d'accentuer la baisse du coût total des missions.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1960425
La moitié du prix pour le remettre comme neuf et en moins de 24h pour les suivants
alors que la a, ça a pris 1 an, j'espère qu'ils embaucheront beaucoup plus de chinois, de mains d'oeuvres pardon
Le #1960430
Asgardcfr a écrit :

La moitié du prix pour le remettre comme neuf et en moins de 24h pour les suivants
alors que la a, ça a pris 1 an, j'espère qu'ils embaucheront beaucoup plus de chinois, de mains d'oeuvres pardon


La remise en état n'a pas mis 1an, réfléchi 2 secondes avant de sortir des âneries pareil.
Déjà, c'est le premier lanceur à être réutilisé, donc forcément, il a fallut mettre en place les process et technique de recyclage et de vérification. De plus, première oblige, les vérifications ont dû être multiplié par 2 ou 3 histoire d'être certain qu'il n'y aura pas de foirage.
Ensuite, je te rappelle que SpaceX a rencontré des problème avec son lanceur en septembre et qu'ils n'ont pu reprendre leur activité qu'en janvier.
Et enfin, ils ont certainement voulu stabiliser au maximum leur méthodes de récupération des lanceur pour être certains que le premier lanceur recyclé utilisé soit une réussite totale.

D'où l'attente de 1ans qui peut très facilement être réduite dès les prochains lancement.

Et puis on parle du temps pour remettre le lanceur en état de service, pas du temps entre lequel il a été lancé et le moment où il repartira de toute manière. Donc cela peut effectivement prendre une journée à vérifier son intégrité, son utilisation intervenant nécessairement plus tard.


Bref. Très bel exploit ! Bravo SpaceX. Surtout qu'à la base, les économies ne devaient être que de 30%, 50% c'est quasiment 2 fois plus, que du bon pour eux
Le #1960432
Safirion a écrit :

Asgardcfr a écrit :

La moitié du prix pour le remettre comme neuf et en moins de 24h pour les suivants
alors que la a, ça a pris 1 an, j'espère qu'ils embaucheront beaucoup plus de chinois, de mains d'oeuvres pardon


La remise en état n'a pas mis 1an, réfléchi 2 secondes avant de sortir des âneries pareil.
Déjà, c'est le premier lanceur à être réutilisé, donc forcément, il a fallut mettre en place les process et technique de recyclage et de vérification. De plus, première oblige, les vérifications ont dû être multiplié par 2 ou 3 histoire d'être certain qu'il n'y aura pas de foirage.
Ensuite, je te rappelle que SpaceX a rencontré des problème avec son lanceur en septembre et qu'ils n'ont pu reprendre leur activité qu'en janvier.
Et enfin, ils ont certainement voulu stabiliser au maximum leur méthodes de récupération des lanceur pour être certains que le premier lanceur recyclé utilisé soit une réussite totale.

D'où l'attente de 1ans qui peut très facilement être réduite dès les prochains lancement.

Et puis on parle du temps pour remettre le lanceur en état de service, pas du temps entre lequel il a été lancé et le moment où il repartira de toute manière. Donc cela peut effectivement prendre une journée à vérifier son intégrité, son utilisation intervenant nécessairement plus tard.


Bref. Très bel exploit ! Bravo SpaceX. Surtout qu'à la base, les économies ne devaient être que de 30%, 50% c'est quasiment 2 fois plus, que du bon pour eux


Je te trouve tjrs bien trop optimiste sur les "exploits" de spaceX. Si je peux comprendre ton enthousiasme par rapport aux avancées technologiques de la conquête spéciale de l'humain promises par son patron, je trouve que tu t'emballes un peu trop vite.

Tu adule chaque article et chaque nouvelle de SpaceX ou encore Tesla. Je te suggère de redescendre un peu sur terre tout de même.

Et puis, comme le disait le porte parole d'Arianne Espace, la fiabilité a un cout et donc un prix. Nous verrons s'ils arrivent a faire 69 lancement réussis d'affilé.

Je te rappelle qu'il ne s'agit as des mêmes catégories, et que la
Falcon Heavy n'existe même pas encore ...

Il faut bien que tu te mette en tête que tout ça prend du temps et que tout le monde travaille a des améliorations sans nul besoin de se copier ou alors d'accepter sa place de deuxième en copiant le concurrent.

Les russes n'ont pas encore dit leur dernier mot avec la fusée Proton, elle n'est pas fiable, c'est vrai, mais elle a encore ses chances. Sinon, les russes auraient totalement abandonnés.
Le #1960434
ATomicBoy44 a écrit :

Safirion a écrit :

Asgardcfr a écrit :

La moitié du prix pour le remettre comme neuf et en moins de 24h pour les suivants
alors que la a, ça a pris 1 an, j'espère qu'ils embaucheront beaucoup plus de chinois, de mains d'oeuvres pardon


La remise en état n'a pas mis 1an, réfléchi 2 secondes avant de sortir des âneries pareil.
Déjà, c'est le premier lanceur à être réutilisé, donc forcément, il a fallut mettre en place les process et technique de recyclage et de vérification. De plus, première oblige, les vérifications ont dû être multiplié par 2 ou 3 histoire d'être certain qu'il n'y aura pas de foirage.
Ensuite, je te rappelle que SpaceX a rencontré des problème avec son lanceur en septembre et qu'ils n'ont pu reprendre leur activité qu'en janvier.
Et enfin, ils ont certainement voulu stabiliser au maximum leur méthodes de récupération des lanceur pour être certains que le premier lanceur recyclé utilisé soit une réussite totale.

D'où l'attente de 1ans qui peut très facilement être réduite dès les prochains lancement.

Et puis on parle du temps pour remettre le lanceur en état de service, pas du temps entre lequel il a été lancé et le moment où il repartira de toute manière. Donc cela peut effectivement prendre une journée à vérifier son intégrité, son utilisation intervenant nécessairement plus tard.


Bref. Très bel exploit ! Bravo SpaceX. Surtout qu'à la base, les économies ne devaient être que de 30%, 50% c'est quasiment 2 fois plus, que du bon pour eux


Je te trouve tjrs bien trop optimiste sur les "exploits" de spaceX. Si je peux comprendre ton enthousiasme par rapport aux avancées technologiques de la conquête spéciale de l'humain promises par son patron, je trouve que tu t'emballes un peu trop vite.

Tu adule chaque article et chaque nouvelle de SpaceX ou encore Tesla. Je te suggère de redescendre un peu sur terre tout de même.

Et puis, comme le disait le porte parole d'Arianne Espace, la fiabilité a un cout et donc un prix. Nous verrons s'ils arrivent a faire 69 lancement réussis d'affilé.

Je te rappelle qu'il ne s'agit as des mêmes catégories, et que la
Falcon Heavy n'existe même pas encore ...

Il faut bien que tu te mette en tête que tout ça prend du temps et que tout le monde travaille a des améliorations sans nul besoin de se copier ou alors d'accepter sa place de deuxième en copiant le concurrent.

Les russes n'ont pas encore dit leur dernier mot avec la fusée Proton, elle n'est pas fiable, c'est vrai, mais elle a encore ses chances. Sinon, les russes auraient totalement abandonnés.


Ah mais je ne suis pas pro SpaceX ou pro Tesla hein. Je trouve juste très bien qu'ils réussissent mais je serais également très heureux si notre agence spatiale innovait un peu. J'ai hâte de voir le premier lancement d'Ariane 6 par exemple

Sinon je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait que SpaceX a pour l'instant des lanceurs beaucoup moins fiable que ceux d'Ariane Space. Mais bon, SpaceX est tout nouveau dans le domaine contrairement à Ariane et au Russe qui existent depuis un demi siècle.

Bref, je salue les prouesse là où il y a matière à saluer et je déplore les échec quand ils sont à déplorer. De plus, lorsqu'il y a clairement un énorme manque de responsabilité de la part d'une boite (Uber dernièrement avec ses véhicule autonome balbutiant mis en libre circulation), je suis également le premier à m'indigner
Le #1960435
Traduire
SpaceX , par la voix de sa direcrice générale Gwynne Shotwell, répond que le coût de remise en service d'un lanceur Falcon 9 recyclé était plus que moitié moindre par rapport à la construction d'une nouvelle fusée.

Par
le coût du lancement divisé par deux grâce à la réutilisation de Falcon 9

Me parait un raccourci un peu rapide !
le coût de construction du lanceur ne représente pas le coût total du lancement, et une fusée réutilisable ne peut pas emporter la même charge utile.
Sur wikipedia anglais (https://en.wikipedia.org/wiki/Falcon_9), il est indiqué que la fusée réutilisable emporte 5500kg en géostationnaire contre 8300 kg pour celle non réutilisable. Le ratio est pire pour l'orbite base.
Le #1960698
skylvl a écrit :

Traduire
SpaceX , par la voix de sa direcrice générale Gwynne Shotwell, répond que le coût de remise en service d'un lanceur Falcon 9 recyclé était plus que moitié moindre par rapport à la construction d'une nouvelle fusée.

Par
le coût du lancement divisé par deux grâce à la réutilisation de Falcon 9

Me parait un raccourci un peu rapide !
le coût de construction du lanceur ne représente pas le coût total du lancement, et une fusée réutilisable ne peut pas emporter la même charge utile.
Sur wikipedia anglais (https://en.wikipedia.org/wiki/Falcon_9), il est indiqué que la fusée réutilisable emporte 5500kg en géostationnaire contre 8300 kg pour celle non réutilisable. Le ratio est pire pour l'orbite base.


Ouais moi aussi, ce raccourci m'a fait tiquer, mais je ne connais pas assez le sujet et e n'avais pas le temps de chercher.

Bine vu.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]