SpaceX ne tentera pas un nouveau lancement ce mois-ci

Le par  |  3 commentaire(s)
SpaceX

Ce n'est finalement pas encore ce mois-ci qu'une fusée Falcon 9 de SpaceX tentera à nouveau de s'élever dans le ciel. Le prochain lancement a été retardé à janvier.

Le calendrier des lancements de SpaceX a connu un brutal coup d'arrêt le 1er septembre 2016 avec l'explosion d'une fusée Falcon 9 sur son pas de tir. Une explosion lors d'une préparation à un test d'allumage des moteurs qui a entraîné la destruction du stallite AMOS-6.

SpaceX-Falcon-9SpaceX avait décidé de reprendre le cours de ses lancements assez rapidement, et récemment c'est la date du 16 décembre qui a été évoquée. Finalement, ce ne sera pas pour ce mois-ci. La société d'Elon Musk annonce que la reprise des missions se fera début janvier.

Il s'agira toujours du lancement de Iridium-1 et du début d'une série de sept lancements pour Falcon 9 afin de placer sur orbite dix satellites de nouvelle génération (Iridium Next) pour renouveler la constellation de satellites de télécommunications Iridium.

SpaceX indique " finaliser l'enquête sur l'anomalie du 1er septembre et travailler pour terminer les étapes finales qui sont nécessaires à la reprise des vols en toute sécurité et fiabilité ". Elon Musk avait indiqué que la cause de l'anomalie a été déterminée avec précision.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1937485
Espérons que la cause ait effectivement était localisée et patchée
Le #1937505
La technologie utilisée est tellement complexe, qu'il me semble qu'on ne pourra pas la rendre suffisamment fiable pour pouvoir "lancer" vers l'espace quoi (ou qui) que ce soit avec une confiance aveugle...

Donc, on corrigera l'erreur détectée, puis on trouvera --lors de la prochaine explosion-- d'autres erreurs à réparer.

Elon Musk vient du software,il devrait connaître ça :
"le bug fait partie de la programmation" ==>déboguer est parfois plus long que coder...
Anonyme
Le #1937984
Le risque 0 n'existe pas ....
Donc, mieux vaut attendre et corriger les dysfonctionnements, plutôt que de "lâcher" les chevaux maintenant et se retrouver avec un crash à l'arrivée !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme