SpaceX déploie un huitième lot de 60 satellites Starlink et teste une visière déployable

Le par  |  0 commentaire(s)
starlink-spacex-deploiement

Après le vol habité Crew Dragon Demo-2, c'est dans un tout autre registre spatial que SpaceX vient d'opérer un lancement. Pour son projet Starlink, avec un nouveau déploiement réussi de 60 satellites.

Désormais, 480 satellites Starlink sont en orbite terrestre basse. SpaceX a confirmé le déploiement avec succès d'un huitième lot de 60 minisatellites de télécommunications. Avec leur propulseur ionique embarqué, ils rejoindront une orbite à 550 km d'altitude.

Pour cette nouvelle mission Starlink, une fusée Falcon 9 a décollé aujourd'hui depuis la Floride à 01h25 GMT (mercredi à 21h25 heure locale). SpaceX a utilisé un premier étage qui avait déjà volé à quatre reprises auparavant et a donc effectué son cinquième vol avec un atterrissage à la clé sur une barge automatisée dans l'océan Atlantique.

Près d'un quart d'heure après le décollage, le déploiement des satellites d'une masse unitaire de 260 kg a débuté. Les 480 satellites Starlink en orbite représentent une petite partie de la constellation des près de 12 000 satellites d'accès à Internet à faible latence pour lesquels le groupe d'Elon Musk a actuellement obtenu une autorisation de lancement.

Le projet Starlink en orbite basse suscite des inquiétudes en matière d'observations et découvertes en astronomie, pour la pollution lumineuse spatiale du ciel nocturne. Dans le cadre du nouveau lancement qui vient d'avoir lieu, un satellite est équipé d'une sorte de visière pour faire office de pare-soleil.

starlink-visorsat
Avec le dispositif déployable VisorSat (un prototype), l'idée est de bloquer les rayons du Soleil et empêcher les reflets sur les antennes et éléments brillants, tout en laissant passer les ondes radio.

Un dispositif DarkSat a déjà été expérimenté avec des surfaces réfléchissantes appliquées pour le problème de brillance des satellites quand ils ne sont pas stabilisés et gagnent leur orbite opérationnelle. SpaceX doit également tester une nouvelle orientation lors de l'ascension en orbite.

Complément d'information

Vos commentaires

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Avatar par défaut
Anonyme
Anonyme Avatar par défaut