SpaceX et mission secrète Zuma : le satellite est perdu

Le par  |  16 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
SpaceX Falcon 9

Lancé le 7 janvier dernier avec un peu de retard, le satellite espion Zuma lancé par SpaceX n'aurait pas atteint l'orbite prévue et aurait été détruit lors de son retour dans l'atmosphère.

Prévu initialement pour le mois de novembre, la mise en orbite du satellite espion Zuma par la société SpaceX via un lanceur Falcon 9 a finalement été tentée le 7 janvier dernier.

Le tir proprement dit s'est déroulé comme prévu mais le satellite a manqué son orbite. L'hypothèse la plus probable est qu'il ne s'est pas correctement détaché de l'étage supérieur du lanceur et qu'il s'est finalement désintégré en retournant dans l'atmosphère.

SpaceX Zuma

Le satellite, construit par Northtrop Grumman, étant un objet militaire classifié, les détails sont évidemment très minces mais SpaceX a déjà signalé que le lanceur Falcon 9 avait fonctionné comme prévu, le premier étage ayant été récupéré après un atterrissage en douceur.

Le Wall Street Journal note que le déroulé filmé de la mission dimanche n'a pas montré d'incident particulier mais qu'il a été interrompu avant le déploiement effectif du satellite, dont le rôle reste indéterminé. La mission et son satellite aurait représenté un prix de l'ordre du milliard de dollars, selon certains industriels.

Cet échec supposé donne un coup d'arrêt à la belle série de succès engrangés en 2017 et jette un froid sur les ambitions de la firme de devenir un partenaire privilégié du Pentagone.

Les amateurs de complots pourront toujours se dire que l'on nous cache des choses et que le satellite a bien été discrètement déployé mais le Pentagone n'a pas ajouté de  nouvel objet à sa liste des satellites commerciaux, scientifiques et espions après l'envol de Zuma.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1994946
Ouais j'ai lu ça ce matin aussi... J'me demande bien ce que c'était comme satellite n'empêche..'
Le #1994963
Je ne comprends pas, si le lanceur a fonctionné comme prévu, et que c'est lui qui doit détacher le satellite, alors c'est pas le cas non ?


Le #1994966
Je n'ai pas trop compris la fin de l'article et la théorie du complot ,c'est comme les articles promo gearbest c'est sponsorisé ?
si je dis que c'est de la faute à Poutine j'ai bon ?
Les échecs dans l'envoie de satellite ce ne sera pas le dernier .lancer un réservoir de carburant avec le feu à une des extrémités a toujours eu un risque d'échec.
Le dernier satellite angolais lancé par les russes a failli échouer car les batteries du satellite étaient presque vide car le lancement avait été reporté plusieurs fois comme pour celui-ci.

Le #1994967
LinuxUser a écrit :

Je ne comprends pas, si le lanceur a fonctionné comme prévu, et que c'est lui qui doit détacher le satellite, alors c'est pas le cas non ?


Je me pose exactement la même question...
Le premier étage n'est clairement pas en cause, mais vu que la vidéo de SpaceX coupe juste après l’atterrissage du lanceur... On n'en sait pas beaucoup plus quoi
Le #1994969
LinuxUser a écrit :

Je ne comprends pas, si le lanceur a fonctionné comme prévu, et que c'est lui qui doit détacher le satellite, alors c'est pas le cas non ?


de ce que j'ai compris de ce genre de lancement c'est que le satellite a après largage une fusée pour le mettre sur son orbite définitive.
Le #1994970
Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Je ne comprends pas, si le lanceur a fonctionné comme prévu, et que c'est lui qui doit détacher le satellite, alors c'est pas le cas non ?


Je me pose exactement la même question...
Le premier étage n'est clairement pas en cause, mais vu que la vidéo de SpaceX coupe juste après l’atterrissage du lanceur... On n'en sait pas beaucoup plus quoi


Je pense que c'est au second étage d'activer la séparation avec le satellite, si qq peut confirmer ?
Le #1994972
jacob13 a écrit :

LinuxUser a écrit :

Je ne comprends pas, si le lanceur a fonctionné comme prévu, et que c'est lui qui doit détacher le satellite, alors c'est pas le cas non ?


de ce que j'ai compris de ce genre de lancement c'est que le satellite a après largage une fusée pour le mettre sur son orbite définitive.


Le deuxième étage prend toujours le relais pour mettre en orbite un satellite. Sur n'importe quel lancement. Mais comme je le disais plus tôt, il n'y a pas eu de retransmission de cette étape.

D'où les possibles théories du complot comme quoi "le gouvernement Étasuniens voudrait que l'on croit que leur satellite est détruit alors que non"... Ce genre de délire quoi.
Le #1994973
LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Je ne comprends pas, si le lanceur a fonctionné comme prévu, et que c'est lui qui doit détacher le satellite, alors c'est pas le cas non ?


Je me pose exactement la même question...
Le premier étage n'est clairement pas en cause, mais vu que la vidéo de SpaceX coupe juste après l’atterrissage du lanceur... On n'en sait pas beaucoup plus quoi


Je pense que c'est au second étage d'activer la séparation avec le satellite, si qq peut confirmer ?


Oui
Le #1994982
Que du bonheur !!!
Le #1994983
Safirion a écrit :

jacob13 a écrit :

LinuxUser a écrit :

Je ne comprends pas, si le lanceur a fonctionné comme prévu, et que c'est lui qui doit détacher le satellite, alors c'est pas le cas non ?


de ce que j'ai compris de ce genre de lancement c'est que le satellite a après largage une fusée pour le mettre sur son orbite définitive.


Le deuxième étage prend toujours le relais pour mettre en orbite un satellite. Sur n'importe quel lancement. Mais comme je le disais plus tôt, il n'y a pas eu de retransmission de cette étape.

D'où les possibles théories du complot comme quoi "le gouvernement Étasuniens voudrait que l'on croit que leur satellite est détruit alors que non"... Ce genre de délire quoi.


Chinois russes français et d'autres ont des moyens de détection pour savoir ce qui en est....
Aucun intérêt...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme