Spotify teste les publicités désactivables

Le par Jérôme G.  |  3 commentaire(s)
Spotify

C'est encore un test pour le moment, mais les utilisateurs gratuits de Spotify pourraient au final avoir la possibilité de sauter les publicités.

Le leader mondial de la musique en streaming Spotify se dit attaché à son modèle freemium et teste une nouvelle fonctionnalité proposant des publicités désactivables. Pour le moment, ce test a lieu en Australie, mais il est envisagé de l'étendre à d'autres pays à l'avenir.

Spotify-logoCette fonctionnalité a été baptisée Active Media et permet à un utilisateur gratuit du service de sauter les publicités audio et vidéo autant de fois que souhaité. Elle permet également de revenir directement à l'écoute de musique.

Du côté des annonceurs, ils ne paient pas pour des publicités zappées. Cela ne sera donc pas indolore pour les revenus de Spotify, mais avec le pari pouvant sembler osé qu'un utilisateur gratuit est enclin à entendre ou voir certaines publicités dès lors personnalisées (ou mieux ciblées) grâce aux retours sur celles qui ont été désactivées.

Responsable des solutions partenaires chez Spotify, Danielle Lee explique à AdAge que Active Media est comparable à la fonctionnalité des " Découvertes de la semaine " qui génère une playlist selon les goûts de l'utilisateur. Cette expérience personnalisée offrirait un meilleur engagement des utilisateurs ciblés pour les annonceurs.

Au 30 juin, Spotify revendique 83 millions d'abonnés payants (pour lesquels il n'y a pas de pub, la possibilité de télécharger des titres, un son de qualité supérieure parmi d'autres choses) et 101 millions d'abonnés gratuits (avec de la pub). Plus de 90 % des derniers revenus trimestriels de Spotify proviennent des abonnés payants.

Spotify-resultats-t2-2018

En début d'année, Spotify a levé des restrictions avec son application mobile et dans le cadre d'une utilisation sans abonnement payant. Les utilisateurs gratuits sur mobile peuvent écouter à la demande et autant de fois que désiré n'importe quelle musique figurant dans une quinzaine de playlits personnalisées.

Le risque pour Spotify serait d'aboutir à un abonnement payant pas suffisamment différenciant.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #2026784
Moi la publicité ne me gêne pas en général. Même si beaucoup de sites abuses, je trouve.

Moi ce qui me dérange ce sont les pop-up qui te viennent en plein milieu.

J'ai même vu des sites où maintenant le pop-up tu peux plus la retirer.

Le blogueur oblige les gens à s'inscrire à sa newsletter avant d'accéder aux contenus.

Autant vous dire que je ne m'inscris pas à une newsletter quand je ne connais pas le contenu de la personne. Du coup, il a perdu un lecteur.
yusdaforce offline Hors ligne Vénéré icone 3105 points
Premium
Le #2026797
Les pubs de Spotify ne sont gênantes qu'en soirée en fait. Surtout avec leurs pubs pour la constipation passagère...bon tacle général garantie !
TroudhuK offline Hors ligne Vénéré icone 3387 points
Le #2026934
Les pubs, heureusement, ça se bloque.
Si un jour je paye Spotify ce ne sera pas parce qu'ils m'auront contraint et forcé (parce qu'ils sont entre le marteau du piratage et l'enclume de la vente plus classique) mais parce que soit je deviendrai tellement mélomane que ce serait la moindre des choses de donner un peu d'argent à un service qui m'apporte autant, soit elle aura quelque chose de positif en plus, au niveau éthique que ce sera un abonnement militant (je ne parle pas de boboïsme "je soutiens les enfants malades blabla", mais simplement de respect dans leur cœur de métier, je pense à CD Projekt avec son GOG ou ses jeux sans DRM ni DLC par exemple, ou à Gamekult qui veut faire de la qualité et de l'authentique).
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire