Spotify refuse d'augmenter les royalties des artistes et provoque la polémique

Le par  |  15 commentaire(s)
Spotify

Le géant de la musique en streaming Spotify mène actuellement un nouveau bras de fer avec les artistes en refusant d'augmenter les royalties.

Le marché de la musique connait une véritable révolution depuis quelques années avec la domination des plateformes de streaming sur la vente de supports physiques ou l'achat de titres numériques.

Spotify

Le problème est toutefois de taille : plutôt que de générer des revenus sur la vente directe, les artistes doivent se contenter des royalties générées sur l'écoute de leurs titres au sein des plateformes. Et justement, les plus grosses plateformes contestent aujourd'hui une décision de justice américaine les contraignant à augmenter de 44% les royalties des artistes.

Spotify est en tête de liste des plateformes qui ne souhaitent pas appliquer cette hausse et nombreux sont ainsi les artistes à monter au créneau pour dénoncer la position de la plateforme suédoise. De grands noms se sont ainsi élevés sur Instagram et Twitter pour dénoncer l'abus des plateformes de streaming.

Plusieurs associations de protection des ayants droit ont dénoncé la situation. Spotify n'est toutefois pas la seule plateforme à avoir déposé un appel de la décision de justice : Google, Amazon et Pandora en ont fait de même. Apple de son côté n'a pas jugé nécessaire d'aller en appel...flairant sans aucun doute le bad buzz tout en espérant voir certains artistes venir s'installer en exclusivité sur sa propre plateforme.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2054462
Et quid de Deezer ?
Le #2054469
Quand tout le monde veut le beurre et l'argent du beurre, ça fini par rancir !
Le #2054472
Spotify : "Tout ce qui est à toi est à moi et tout ce qui est à moi reste à moi, oki !?"
Le #2054473
Ulysse2K a écrit :

Spotify : Tout ce qui est à toi est à moi et tout ce qui est à moi reste à moi, dac !?


En gros c'est ça
Le #2054480
En même temps, personne ne les oblige à aller sur spotify
Donc c'est uniquement la volonté de l'artiste de choisir ou non s'il va sur la plateforme...
Le #2054484
Mouais enfin c'est un peu plus compliqué que ça.
Le streaming c'est 75% des revenus au Etats Unis (https://siecledigital.fr/2019/03/04/le-streaming-musical-a-genere-74-milliards-de-dollars-en-2018-aux-etats-unis/). Un artiste qui veut 1/se faire connaître, 2/gagner de la tune et 3/prospérer n'a plus tellement d'autre choix que de diffuser ses titres sur ces plateformes.
Spotify étant la plateforme la plus populaire - et d'assez loin (https://www.europe1.fr/emissions/a-lheure-du-numerique/alors-que-spotify-entre-en-bourse-ou-en-est-le-marche-du-streaming-3616097), il est difficile pour les artistes d'activer quelques leviers que ce soit...
Le #2054500
Kiriito a écrit :

Mouais enfin c'est un peu plus compliqué que ça.
Le streaming c'est 75% des revenus au Etats Unis (https://siecledigital.fr/2019/03/04/le-streaming-musical-a-genere-74-milliards-de-dollars-en-2018-aux-etats-unis/). Un artiste qui veut 1/se faire connaître, 2/gagner de la tune et 3/prospérer n'a plus tellement d'autre choix que de diffuser ses titres sur ces plateformes.
Spotify étant la plateforme la plus populaire - et d'assez loin (https://www.europe1.fr/emissions/a-lheure-du-numerique/alors-que-spotify-entre-en-bourse-ou-en-est-le-marche-du-streaming-3616097), il est difficile pour les artistes d'activer quelques leviers que ce soit...


Je suis d'accord avec toi, mais après, j'avais aussi lu un article qui expliquait que les artistes retournaient aux sources, et retournaient au contact du public, avec un très grand nombre de représentations, et pouvaient ainsi gagner leurs vies (spotify et compagnie ne restant que du bonus)
Le #2054521
Un éternel débat ... les royalties.

Je suis évidemment pour la rémunération de ses artistes par cette manière, mais elle devrait être réglementé, encadrer, et surtout : avoir une durée limitée.

Je fais une chanson, Elle fonctionne, je gagne énormément d’argent… mais pas aussi longtemps qu’aujourd’hui.

Je dirais, aussi bien les films que les musiques doivent tomber dans le domaine public sous 10 ans.

Ça réglerait bien des problèmes et ne vous en faites pas les artistes continueraient d’être millionnaire… Un peu moins sans doute mais millionnaire quand même
Le #2054535
saepho a écrit :

Kiriito a écrit :

Mouais enfin c'est un peu plus compliqué que ça.
Le streaming c'est 75% des revenus au Etats Unis (https://siecledigital.fr/2019/03/04/le-streaming-musical-a-genere-74-milliards-de-dollars-en-2018-aux-etats-unis/). Un artiste qui veut 1/se faire connaître, 2/gagner de la tune et 3/prospérer n'a plus tellement d'autre choix que de diffuser ses titres sur ces plateformes.
Spotify étant la plateforme la plus populaire - et d'assez loin (https://www.europe1.fr/emissions/a-lheure-du-numerique/alors-que-spotify-entre-en-bourse-ou-en-est-le-marche-du-streaming-3616097), il est difficile pour les artistes d'activer quelques leviers que ce soit...


Je suis d'accord avec toi, mais après, j'avais aussi lu un article qui expliquait que les artistes retournaient aux sources, et retournaient au contact du public, avec un très grand nombre de représentations, et pouvaient ainsi gagner leurs vies (spotify et compagnie ne restant que du bonus)


Ceux qui touchent le plus sont les maisons de disques qui représentent les artistes. Au risque de m'attirer les foudres des uns et des autres, moi je dis qu'elles sont comme tous les intermédiaires : des parasites. Et les artistes croient en une symbiose quelconque ! On va me répondre que sans eux ... patati patata mais les artistes qui commencent gentiment à changer de "systèmes économique" en se rapprochant ENFIN de leur public sont tous content des revenus qui en découlent. Bizarre, vous avez dit bizarre ?!
Le #2054536
sandramcc a écrit :

Un éternel débat ... les royalties.

Je suis évidemment pour la rémunération de ses artistes par cette manière, mais elle devrait être réglementé, encadrer, et surtout : avoir une durée limitée.

Je fais une chanson, Elle fonctionne, je gagne énormément d’argent… mais pas aussi longtemps qu’aujourd’hui.

Je dirais, aussi bien les films que les musiques doivent tomber dans le domaine public sous 10 ans.

Ça réglerait bien des problèmes et ne vous en faites pas les artistes continueraient d’être millionnaire… Un peu moins sans doute mais millionnaire quand même


Tu sais, il y a des artistes qui ne gagnent que 50€/mois de leurs chansons (sur spotify and co) .
Donc millionnaires au bout de 10.000 ans, pas sur qu'ils vivent autant

Par contre, tu serais d'accord que l'on fasse cela aussi pour les patrons ?
Xavier Niel qui a crée "free" et qui est propriétaire depuis 2002 de cette entreprise (encore à 51%) et a une fortune estimée à plusieurs milliards (donc dépassant largement celle des artistes).
L’État devrait donc dire que cela fait 7 ans que Free devrait appartenir à l'Etat français ?

C'est ce qu'on appelle la nationalisation, ou le communisme.
C'est une idée interessante que tu as, mais jusqu'à maintenant, il n'y a jamais eu de pays communistes sur la planète, et je ne pense pas que cela arrive un jour...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme