Télécom : Sprint et T-Mobile cherchent de nouveau à fusionner pour 26 milliards de dollars MaJ

Le par  |  0 commentaire(s)
Antennes-4g

C'est reparti pour une tentative de fusion entre les opérateurs Sprint et T-Mobile, respectivement numéro trois et quatre du marché mobile US, pour un projet à 26 milliards de dollars qui va jouer la corde de la 5G.

MaJ 14:30 : le cours de l'opérateur Sprint a chuté de 14% depuis l'annonce de son rachat par T-Mobile, les investisseurs ne croyant pas vraiment que le régulateur autorisera cette fusion.

---

La troisième tentative en quatre ans sera-t-elle la bonne ? Les opérateurs Sprint et T-Mobile ont de nouveau annoncé leur intention de fusionner pour créer un nouvel opérateur baptisé T-Mobile et conservant à sa tête l'actuel CEO de T-Mobile John Legere pour 26 milliards de dollars.

Logo T-MobileL'idée reste de pouvoir créer un opérateur plus efficace capable d'affronter les géants du marché Verizon et AT&T.

La nouvelle entité disposerait d'une base de 127 millions de clients et pourrait réaliser d'intéressantes synergies en réunissant infrastructures et bandes de fréquences, font valoir ses promoteurs.

Ce serait plus que Verizon (112 millions de clients) et AT&T (93 millions de clients) et placerait donc le nouvel opérateur enfin en position de force, alors que les deux opérateurs en quête de fusion subissent les stratégies de leurs super concurrents.

Mais comme pour les deux précédentes tentatives, il faudra parvenir à convaincre les autorités de régulation qui ne voient pas forcément d'un bon oeil le marché US passer de quatre à trois acteurs, estimant que les consommateurs vont en pâtir.

Nul doute, notent les observateurs, que le projet de rapprochement devra être très clair sur sa stratégie tarifaire auprès du régulateur. De leur côté, T-Mobile et Sprint comptent mettre l'accent sur leur capacité, une fois réunis, à mettre en place un réseau 5G performant rapidement en combinant les bandes 600 MHz de T-Mobile et 2500 MHz de Sprint, assurant des couvertures plus étendues avec moins d'antennes. La finalisation de l'accord devrait intervenir en 2019.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme