Star Wars Jedi Fallen Order : un bug bloque la progression dans le jeu

Le par  |  3 commentaire(s)
Star Wars jedi fallen order

Si Star Wars Jedi Fallen Order est un titre plutôt bien accueilli par la critique dans l'ensemble, le jeu souffre actuellement d'un bug qui limite la progression des joueurs.

Electronic Arts a annoncé qu'un correctif pour son dernier titre tiré de l'univers de Star Wars était en cours de développement. Star Wars Jedi Fallen Order souffre ainsi d'un bug particulièrement gênant...
Star Wars jedi fallen order

Lorsque les joueurs se rendent sur la planète Dathomir dans le jeu, il est possible de franchir un précipice avec un double saut sans disposer d'un pouvoir spécial que l'on obtient normalement plus tard dans le jeu.

Le problème, c'est qu'une fois de l'autre côté, il n'est plus possible de revenir en arrière. Si le joueur sauvegarde sa progression par la suite, il se retrouve bloqué définitivement dans la zone et ne peur plus progresser dans l'aventure.

Le titre ne proposant qu'un seul emplacement de sauvegarde, la seule échappatoire à l'heure actuelle est de recommencer le jeu. Face au problème, Electronic Arts a promis un patch rapide.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084185
Autre solution en attendant ces boulets de EA, essayer de trouver en mémoire les coordonnées du personnage, et de faire des expérimentations pour déplacer le perso de l'autre côté...
La plupart des FPS ont des trainers qui font ce genre de chose (Borderlands 3 par exemple a un trainer qui permet de se téléporter n'importe où tant qu'on peut mettre un point de repère sur la carte, marrant pour explorer des zones normalement inaccessibles).
Le #2084264
CodeKiller a écrit :

Autre solution en attendant ces boulets de EA, essayer de trouver en mémoire les coordonnées du personnage, et de faire des expérimentations pour déplacer le perso de l'autre côté...
La plupart des FPS ont des trainers qui font ce genre de chose (Borderlands 3 par exemple a un trainer qui permet de se téléporter n'importe où tant qu'on peut mettre un point de repère sur la carte, marrant pour explorer des zones normalement inaccessibles).


Pour l'instant le plus gros boulet dans cette histoire c'est toi : EA édite le jeu mais ne le développe pas. L'erreur de programmation ne vient donc pas d'EA mais de Respawn Entertainment. C'est aussi à Respawn que l'on doit la qualité de ce jeu, pas à EA. Si EA a commandé ce jeu à Respawn, c'est uniquement car ils se sont mangé un coup de pression de la part de Disney à cause des déboires de Battlefront 2. Les jeux de ce type (jeu exclusivement solo sans micro-transaction ni DLC), ce n'est pas dans la politique commerciale d'EA. C'est d'ailleurs pour cette raison que la communication autour du jeu est ultra soft (budget marketing très faible, pas d'envoi des copies à la presse en avant-première, etc.). EA veut que le jeu bide afin de pouvoir justifier auprès des investisseurs et auprès de Disney le fait de continuer à faire des jeux sur le modèle économique de Battlefront 2.

Donc qu'il s'agisse des qualités du jeu, comme des défauts, le responsable n'est pas EA mais Respawn. EA n'a limite rien à voir avec ce jeu, si ce n'est un faible budget marketing (absolument pas à la hauteur de la qualité du titre mais à la hauteur de la volonté d'EA de voir le jeu bider) et les droits d'exploitation de la licence dans le secteur du jeu vidéo.
Le #2084265
Pour l'instant le plus gros boulet dans cette histoire c'est toi : EA édite le jeu mais ne le développe pas. L'erreur de programmation ne vient donc pas d'EA mais de Respawn Entertainment. C'est aussi à Respawn que l'on doit la qualité de ce jeu, pas à EA. Si EA a commandé ce jeu à Respawn, c'est uniquement car ils se sont mangé un coup de pression de la part de Disney à cause des déboires de Battlefront 2. Les jeux de ce type (jeu exclusivement solo sans micro-transaction ni DLC), ce n'est pas dans la politique commerciale d'EA. C'est d'ailleurs pour cette raison que la communication autour du jeu est ultra soft (budget marketing très faible, pas d'envoi des copies à la presse en avant-première, etc.). EA veut que le jeu bide afin de pouvoir justifier auprès des investisseurs et auprès de Disney le fait de continuer à faire des jeux sur le modèle économique de Battlefront 2.

Donc qu'il s'agisse des qualités du jeu, comme des défauts, le responsable n'est pas EA mais Respawn. EA n'a limite rien à voir avec ce jeu, si ce n'est un faible budget marketing (absolument pas à la hauteur de la qualité du titre mais à la hauteur de la volonté d'EA de voir le jeu bider) et les droits d'exploitation de la licence dans le secteur du jeu vidéo.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme