Starlink : Elon Musk anticipe une couverture mondiale en août et va investir massivement

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s) | Source : The Verge - Reuters - AFP

Pour Starlink, Elon Musk évoque le demi-million d'utilisateurs d'ici 12 mois. L'investissement dans le projet d'Internet pas satellite sera de très grande ampleur.

Starlink

Pour l'accès à Internet par satellite, la constellation Starlink de SpaceX a déjà déployé en orbite terrestre basse plus de 1 700 minisatellites de 260 kg depuis 2018 et prévoit d'en lancer plus de 40 000. Selon Elon Musk, Starlink compte plus de 69 000 utilisateurs actifs. D'ici 12 mois, c'est une ambition de quelques centaines de milliers, voire plus d'un demi-million d'utilisateurs.

Dans le cadre d'une intervention en vidéo au MWC, le patron de SpaceX a indiqué que Starlink est présent dans 12 pays et la couverture du service devrait être étendue à l'ensemble de la planète - à l'exception des pôles - dès le mois d'août prochain.

Pendant la phase bêta, Starlink communique sur des débits entre 50 Mbps et 150 Mbps, et des temps de latence entre 20 ms et 40 ms. L'abonnement mensuel est de 99 € et un kit de connexion (ou trousse Starlink) avec parabole, routeur Wi-Fi et autres coûte 499 €. Des frais d'expédition et traitement sont de 59 €.

starlink-kit-utilisateur

Au prix d'un très gros investissement

D'après Elon Musk, chaque terminal Starlink coûte plus du double à SpaceX par rapport au prix facturé aux utilisateurs. D'ici un an ou deux ans, l'objectif est de ramener ce coût pour SpaceX à quelques centaines de dollars.

Même lorsque la trésorerie sera dans le vert, l'innovation sera quoi qu'il en soit le maître-mot pour la technologie Starlink avec un investissement total qui pourrait atteindre 20 à 30 milliard de dollars. Pour le moment, Elon Musk continue de voir Starlink comme une solution complémentaire de la 5G et de la fibre optique.

" Vous pouvez considérer que Starlink comble les lacunes entre la 5G et la fibre optique, et permet d'atteindre les régions du monde les plus difficiles à atteindre. " Une manière de ne pas froisser les opérateurs télécoms en vue de partenariats.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
zzepx online Connecté VIP icone 12226 points
Premium
Le #2135777
"SpaceX a déjà déployé en orbite terrestre basse plus de 1 700 minisatellites de 260 kg depuis 2018 et prévoit d'en lancer plus de 40 000"

Le genre de nouvelles qui ne me mettent pas particulièrement de bonne humeur.
prof_pao offline Hors ligne Vétéran avatar 1126 points
Le #2135782
zzepx a écrit :

"SpaceX a déjà déployé en orbite terrestre basse plus de 1 700 minisatellites de 260 kg depuis 2018 et prévoit d'en lancer plus de 40 000"

Le genre de nouvelles qui ne me mettent pas particulièrement de bonne humeur.


Ça aurait pu être pire encore si alcatel avait lancé SkyBridge et Microsoft Teledesic début des années 2000.

Pour l'instant (à ma connaissance), il n'y a que starlink qui fait ça mais quand un concurrent viendra se placer sur le même créneau, ça risque d'être pire.
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51144 points
Le #2135802
prof_pao a écrit :

zzepx a écrit :

"SpaceX a déjà déployé en orbite terrestre basse plus de 1 700 minisatellites de 260 kg depuis 2018 et prévoit d'en lancer plus de 40 000"

Le genre de nouvelles qui ne me mettent pas particulièrement de bonne humeur.


Ça aurait pu être pire encore si alcatel avait lancé SkyBridge et Microsoft Teledesic début des années 2000.

Pour l'instant (à ma connaissance), il n'y a que starlink qui fait ça mais quand un concurrent viendra se placer sur le même créneau, ça risque d'être pire.


"mais quand un concurrent viendra se placer sur le même créneau,"

On dira à nos petits enfants : "T'as vu là haut ? C'est la petite ourse avec son étoile polaire !"
Et ils nous répondront : "Non papy, c'est AG4-26X le 36.012ème satellite de Starlink"
JCDentonMale offline Hors ligne VIP icone 5488 points
Le #2135808
Trop cher en France. Échec commercial assuré. Pour les autres pays je ne dis pas.
Zig38 offline Hors ligne Habitué avatar 162 points
Le #2135846
JCDentonMale a écrit :

Trop cher en France. Échec commercial assuré. Pour les autres pays je ne dis pas.


Pas nécessairement.

Je travaille exclusivement à domicile.

Je suis un oublié de la fibre ("entre 2022 et 2024" m'annonce la filiale d'Altice chargée de fibrer l'Isère).

L'ADSL chez moi plafonne à 6 Mbps, et évidemment 1 Mbps en UP.
La 4G ici n'est pas terrible, très instable dans la journée sur les débits, la latence, que ce soit sur Free ou Orange (sans parler du changement d'IP toutes les 12 heures chez Free, qui fait tomber certains tunnels Pro).

Bref, je suis sur Starlink depuis mi-Mai et je suis ravi pour ma part.
Certes, 99 euros mensuels, c'est une somme, mais quand on a besoin pour travailler, on relativise.
Anonyme
Le #2136096
Pour 40 € par mois, il y a déjà des offres d'accès à internet par satellite : https://www.nordnet.com/connexion-internet/internet-satellite
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire