Starship : SN8 s'envole en haute altitude et explose à l'atterrissage

Le par Jérôme G.  |  10 commentaire(s)
starship-sn8-vol-essai

Un prototype SN8 de Starship a volé en haute altitude. Un vol d'essai qui semble largement concluant, même si l'atterrissage final a été ponctué d'une explosion.

Hier, depuis le site de Boca Chica au Texas, SpaceX a fait voler le prototype SN8 (Serial Number 8) de Starship équipé d'ailerons, d'une coiffe en forme de cône et de trois moteurs Raptor. Un vol d'essai pour lequel l'objectif était d'atteindre 12,5 km. Sans commune mesure avec le précédent bond de 150 mètres du prototype SN6.

Ce premier vol en haute altitude d'une durée d'un peu moins de 7 minutes a été spectaculaire pour l'imposant engin d'une cinquantaine de mètres de haut, dont les trois moteurs se sont successivement éteints lors de la phase d'ascension (voir la vidéo de Spacex).

sn8-starship-vol-essai-ascension
Un peu moins de 5 minutes après le décollage, SN8 a commencé à retomber. Une chute qui semblait être hors de contrôle avec une position couchée du prototype qui était toutefois attendue. Peu avant la tentative d'atterrissage, les moteurs ont été rallumés et ont permis de repositionner le prototype à la verticale et ralentir sa chute.

sn8-starship-vol-essai-atterrissage

Explosion à l'atterrissage

Ces manœuvres dites de Belly Flop n'ont toutefois pas été suffisantes pour éviter l'explosion à l'atterrissage qui a ponctué ce vol d'essai. Fondateur et patron de SpaceX, Elon Musk en retient une ascension réussie, la modification de position en altitude et le contrôle précis avec les volets jusqu'au point d'atterrissage.

D'après Elon Musk, c'est un problème de pression trop basse dans le réservoir pour rallumer les moteurs qui a été la cause d'une vitesse trop élevée à l'atterrissage. " Nous avons obtenu toutes les données dont nous avions besoin. Félicitations à l'équipe de SpaceX ! " Il ajoute : " Mars nous voilà ! "

La version finale de Starship sera équipée de six moteurs Raptor et pourra transporter une charge utile de plus de 100 tonnes sur orbite terrestre basse. Starship devrait être en capacité d'accueillir jusqu'à 100 personnes et viser la Lune, la planète Mars ou d'autres destinations.

Starship doit servir de deuxième étage d'un système de lanceur réutilisable propulsé par un premier étage Super Heavy équipé d'une trentaine de moteurs Raptor. L'ensemble devrait mesurer 120 mètres de haut.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Phil995511 offline Hors ligne Vétéran icone 2386 points
Le #2115179
Déjà que le Boeing 737 max ne m'inspire plus du tout confiance, je ne crois pas qu'un jour je monterai à bord d'une de ces fusées, même si le vol était gratuit. Je n'ai aucune envie de prendre le risque de me faire pulvériser de mon vivant, ce n'est vraiment pas mon truc
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6423 points
Le #2115184
Phil995511 a écrit :

Déjà que le Boeing 737 max ne m'inspire plus du tout confiance, je ne crois pas qu'un jour je monterai à bord d'une de ces fusées, même si le vol était gratuit. Je n'ai aucune envie de prendre le risque de me faire pulvériser de mon vivant, ce n'est vraiment pas mon truc


Ryanair a acheté surement avec une belle réduc des 737 donc je vais attendre 2 ou 3 ans avant de prendre un de ces vols.
VVonderVVoman offline Hors ligne Héroïque icone 911 points
Le #2115186
Doivent être encore plus heureux les habitants de Boca Chica...
Quelqu'un pour débrancher EM ?
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 16722 points
Le #2115201
je copie ici mon commentaire de la tribune libre posté avant que cet article ne soit en ligne:

STARSHIP SN8 WAS AWESOME !!!!

Encore un faux départ en soirée (cause inconnue), puis quelques heures après... WAAAAAOUUUUU !

Live "What About it?" : https://youtu.be/toK7B1_WwJs?t=23373
Live "EveryDayAstronaut" : https://youtu.be/gBELXjq_X-M?t=16860

Tout s'est extrêmement bien déroulé, SpaceX a pu récupérer toutes les données requises pour améliorer leurs prototypes.
On a eu droit a un atterissage RUD (Rapid Unscheduled Dissassembly), car pas assez de pression dans le header tank de méthane (les headers tanks sont les réservoirs dédiés à la phase d'atterrissage, un pour le méthane, un pour l'oxygène), mais.. bonne ascension, bonne rotation, bonne stabilisation en descente, bon guidage, bonne manœuvre d'atterrissage.

https://twitter.com/elonmusk/status/1336808486022258688
https://twitter.com/elonmusk/status/1336809767574982658

Les moteurs ont vraiment bien réagit, on voit qu'ils contrôlent la fusée et répondent au millième de seconde c'est juste impressionnant.

L'extinction des moteurs à l'ascension est voulue, il y a 1m30 entre l'extinction du premier et du deuxième moteur, et 1m30 entre l'extinction du deuxième et du troisième.
Il ne sert a rien de pousser à fond jusqu’à l'altitude désirée, et cela permet de tester le comportement avec moins de moteurs.

Sur 2, puis sur un moteur, la fusée reste stable et bien droite, sur un seul moteur la fusée semble faire du sur place (avec une légère dérive pour ne pas se crasher sur les équipements en bas, au cas ou les phases suivantes se passent mal)

Les quelques flammes que l'on peut voir lors de l'extinction des moteurs sont prévisibles et en aucun cas problématiques.

La descente est parfaitement contrôlée, on peut voir les ailerons travailler pour maintenir l'engin parfaitement à l'horizontale.

On peut noter que les témoins, notamment EveryDayAstronaut, on été étonnés de la vitesse terminale de descente très faible en comparaison aux 1er étages de Falcon 9, il semble que la position horizontale couplée à la taille de l'engin permettent de le freiner assez efficacement.
On s'en rend mieux compte sur un plan plus large, comme ici filmé depuis la plage a plus de 10km (depuis South Padre Island a priori) : https://youtu.be/M_WSzonHFfI?t=327
Ou sur cette vidéo filmée depuis Isla Blanca Park (toujours a South Padre Island, a environ 8.5km): https://www.youtube.com/watch?v=iauacCNV86s

Elle aurait du atterrir sur 3 moteurs, mais du au manque de pression en méthane, seuls 2 se sont rallumés, et un seul a tenu jusqu’à la fin (avec une flamme verte, ce qui indique que la tuyère qui est aussi composée de cuivre commançait à cramer, car elle n'était plus refroidie par le mélange cryogénique et l'oxygène en surplus dégrade le métal).

La manœuvre est juste incroyable, quand on sait que le bouzin fait 120 tonnes à vide, plus de 50 mètres de haut (un immeuble de 12 étages), et 9m de diamètre !
A priori le RUD a bien eu lieu au centre de la plateforme, niveau guidage c'est impeccable.

UN TRUC DE FOU ! Tous les sites en parlent (sauf GNT...)
Avec bien sur des titres tous plus putaclicks que les autres, a les lires on a l'impression que c'est un échec car SN8 a explosé à l’atterrissage, alors que c'est un franc succès, on aurait pu rêver mieux ! (même si il avait atterri correctement, il n'y aurait pas eu plus de données, et c'est tout ce qui compte, l'explosion a donné du spectacle en plus)

538 000 spectateurs sur le live SpaceX
58 000 chez Everyday Astronaut
24 000 chez what about it

On est déjà a +1.5M vues sur chacun des 3 replays

Impressionnant.

MERCI ENGINE #42 <3 !

https://twitter.com/elonmusk/status/1336825121223434241

Temps de vol 6 minutes... 42 !

VIVEMENT SN 9 !

EDIT:

Le parfait résumé et autres explications de Scott Manley (il n'y a pas mieux)
https://www.youtube.com/watch?v=egHxiX40eJY
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 16722 points
Le #2115202
Phil995511 a écrit :

Déjà que le Boeing 737 max ne m'inspire plus du tout confiance, je ne crois pas qu'un jour je monterai à bord d'une de ces fusées, même si le vol était gratuit. Je n'ai aucune envie de prendre le risque de me faire pulvériser de mon vivant, ce n'est vraiment pas mon truc


T'assoir dans une fusée, quelqu'elle soit, c'est littéralement être assis sur des centaines de tonnes d'explosifs.
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 16722 points
Le #2115204
VVonderVVoman a écrit :

Doivent être encore plus heureux les habitants de Boca Chica...
Quelqu'un pour débrancher EM ?


Il n'y a personne la bas, c'est l'une des raisons pour lesquelles l'endroit a été choisi.
Les habitations les plus proches sont a Port Isabel, a plus de 8km (5 miles).
Mais débrancher Macron, pourquoi pas

Boca Chica n'est pas une ville, c'est le boulevard Boca Chica, située sur Brownsville:
52448-, 54298, Boca Chica Blvd, Brownsville, TX 78521, United States

On dit "Boca Chica", parce ce que c'est plus rapide que de dire "les installations de SpaceX sur le boulevard Bocca Chica de Brownsville"

https://goo.gl/maps/krQEPNQmFk34ec6m6

Les personnes les plus proches ont entendu un gros bruit en pleine journée pendant 5 mn, et nulle doute que oui, elles étaient contentes.

SpaceX communique sur les différents tests avec l'administration de Port Isabel afin que les habitants ne soient pas surpris par le bruit (notamment en cas d'explosion).

Même les retraités qui se sont installés la bas (à Port Isabel) pour le calme assistent désormais aux lancements avec la plus grande joie.

https://www.click2houston.com/news/local/2020/12/03/2-port-isabel-retirees-unexpectedly-get-front-row-seat-to-spacex-history/

Et en plus ça crée de l'emploi (ça participe à faire vivre le coin)

https://www.indeed.com/q-Spacex-l-Port-Isabel,-TX-jobs.html

Donc oui, c'est vrai, comme tu l'as très justement remarqué, les habitants sont encore plus heureux
smalldick offline Hors ligne VIP icone 6540 points
Le #2115212
merde ils ont pas mis les singes dedans cette fois-ci.
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 32476 points
Le #2115255
Perso, je trouve ça fort quand même pour une première !!!

Quelle technologie ne nécessite pas de tests ???

Comme dit LinuxUser, la masse de données qu'ils ont collecté va leur permettre de trouver où ça à ch.é dans le ventilo, et la prochaine tentative sera réussie....

[HS /on]

Pareil, pour Manu...

[HS /off]

cityhunter67 offline Hors ligne Vétéran icone 1824 points
Le #2115341
Moi j'ai l'impression de voir plus un fuselage des réacteurs qui se fissure regardez à gauche sur la vidéo à 0.27 ça se fissure de bas en haut avec une légère fumée montante ça à l'air plus d'une surpression
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 16722 points
Le #2115342
cityhunter67 a écrit :

Moi j'ai l'impression de voir plus un fuselage des réacteurs qui se fissure regardez à gauche sur la vidéo à 0.27 ça se fissure de bas en haut avec une légère fumée montante ça à l'air plus d'une surpression


Non, d'une par car SpaceX a dit qu'il s'agissait d'une pression pas assez elevée dans les headers tanks (ils ont les vidéos, et surtout toutes les données des différents capteurs).
D'autre part car une surpression n'expliquerait pas le changement de couleur de la flamme.
Qu'ensuite il y a des valves de surpression qui se cassent afin d'éviter qu'une surpression ne conduise à l'explosion (on a pu le voir lors d'un précédent test statique).
Si il y a surpression et une fuite, ça ne fui pas simplement, ça explose.
Que l'engin n'a pas été soumis a des forces extrêmes qui pourraient nuire a son intégrité physique (pas de MAX-Q)
Il serait étonnant qu'il y ai une surpression a un moment ou les réservoirs sont quasiment vides.
Que même si a ce moment la pression n'est pas assez élevée pour alimenter tous les moteurs, elle reste énorme, si il y avait une fuite, et en partant du principe que cela ne détruise pas l'engin (ce qui est peu probable), elle ne suivrait pas le fuselage, mais formerait comme un jet perpendiculairement à lui.
Et enfin, l'endroit ou l'on voit cette "fissure" n'est pas logique.

ce que l'on voit, c'est la fumée qu'il y a eu tout le temps du test qui remonte le fuselage car la fusée descends, avec le changement d'orientation elle prend d'un coup un autre chemin.

D'ailleurs, la ou la fumée remonte, et ou cela peut ressembler a une fissure, il n'y a rien derrière, c'est vide, c'est le compartiment moteur (et d'ailleurs on le voit). Mêmes les conduites ne vont pas jusque la (a part peut être les conduites hydrauliques des pieds rétractables).
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire