Starliner de Boeing a décollé vers l'ISS mais il y a un problème - MàJ : retour au bercail !

Le par  |  13 commentaire(s)
starliner-orbital-flight-test

Décollage réussi pour la capsule spatiale Starliner en partance vers la Station spatiale internationale. Un vol d'essai non habité d'ores et déjà ponctué par un problème de trajectoire non nominale.

MàJ : La décision a été prise de faire revenir la capsule Starliner sur Terre d'ici 48 heures (à White Sands au Nouveau-Mexique). Un cuisant échec pour Boeing. Starliner a épuisé trop de carburant dans sa tentative de repositionnement. De son côté, la fusée Atlas V a fonctionné de manière correcte.

-----

La capsule spatiale CST-100 Starliner  de Boeing a été lancée aujourd'hui depuis Cap Canaveral en Floride. Avec une fusée Atlas V d'United Launch Alliance, le décollage a eu lieu à 06h36 heure locale (12h36 heure de Paris).

Non habitée, Starliner doit rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) pour un amarrage au module Harmony prévu samedi à 13h27 GMT. Elle doit rester attachée à l'ISS jusqu'au 28 décembre. La capsule doit ensuite effectuer son retour sur Terre avec un atterrissage sur le plancher des vaches au Nouveau-Mexique.

Il s'agit d'un vol d'essai Orbital Flight Test d'importance pour la qualification de CST-100 Starliner et les performances associées d'Atlas V, avant le premier vol d'essai Crew Flight Test avec des astronautes à bord. Toutefois, tout ne se passe pas comme prévu.

Si la capsule a été annoncée sur une orbite stable, l'insertion n'a pas été nominale. Un allumage des moteurs pour le rendez-vous avec l'ISS ne s'est ainsi pas produit. Boeing assure avoir le contrôle de la capsule. " L'équipe de navigation et de contrôle évalue sa prochaine manoeuvre. "

Dans le cadre de la mission non habitée d'aujourd'hui, Starliner transporte 270 kg de fournitures et équipement pour l'ISS. Un mannequin anthropomorphe d'essai (baptisé Rosie) fait office de passager. La Nasa doit par ailleurs tester un nouveau système d'amarrage qui deviendra le standard pour l'envoi d'humains vers la station spatiale lunaire Gateway et vers Mars.

Crew Dragon de SpaceX (lancement avec une fusée Falcon 9 ; un essai non habité vers l'ISS a déjà été réussi) et Starliner de Boeing sont le futur du transport d'astronautes de la Nasa.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2086572
"La Nasa doit par ailleurs tester un nouveau système d'amarrage qui deviendra le standard pour l'envoi d'humains vers la station spatiale lunaire Gateway et vers Mars."

J'ai jamais imaginé qu'un jour je lirai ça ....

Bon, c'est pas encore fait ...
Le #2086582
Mode Kevin : "C'est terrible le sort que l'on réserve aux mannequins!"

On sera morts avant de voir une vraie base lunaire et une autre (base) sur Mars.
Ca prendra des décennies pour installer rien qu'une. Je parle bien d'une base, pas d'un labo issu d'un reste de navette. Genre cosmos 99.
Le #2086591
Ben en fait tout dépend de SpaceX

Le Starship à 100 tonnes de charge utile ( à coup de 100 voir même 50 tonnes, 2/3 tir ca commence à faire pas mal de matos sur la lune, Mars c une autre histoire)

La Saturn V c 48 tonnes de charge utile

ISS a une masse de 420 tonnes est à été construite en parti par la navette spatiale qui avait une charge utile de 25 tonnes

Reste à savoir si c vrai ou simplement de la com wait & see

et si c vrai vont ils réussir à le faire voler/décoller ?

Ça fait beaucoup de si ...
Le #2086598
"Un cuisant échec pour Boeing. Starliner a épuisé trop de carburant dans sa tentative de repositionnement."

C'est pas la joie pour eux en ce moment
Le #2086599
Ils ont utilisé le même logiciel que sur leurs avions pour la mise en orbite?
Les russes vont devoir fabriquer quelques autres fusées.
Le #2086601
skynet a écrit :

"La Nasa doit par ailleurs tester un nouveau système d'amarrage qui deviendra le standard pour l'envoi d'humains vers la station spatiale lunaire Gateway et vers Mars."

J'ai jamais imaginé qu'un jour je lirai ça ....

Bon, c'est pas encore fait ...


C'est clair on est dans the Expanse
Le #2086603
LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

"La Nasa doit par ailleurs tester un nouveau système d'amarrage qui deviendra le standard pour l'envoi d'humains vers la station spatiale lunaire Gateway et vers Mars."

J'ai jamais imaginé qu'un jour je lirai ça ....

Bon, c'est pas encore fait ...


C'est clair on est dans the Expanse


Dont la nouvelle saison vient de sortir
Le #2086604
mickeymouse3d a écrit :

Ben en fait tout dépend de SpaceX

Le Starship à 100 tonnes de charge utile ( à coup de 100 voir même 50 tonnes, 2/3 tir ca commence à faire pas mal de matos sur la lune, Mars c une autre histoire)

La Saturn V c 48 tonnes de charge utile

ISS a une masse de 420 tonnes est à été construite en parti par la navette spatiale qui avait une charge utile de 25 tonnes

Reste à savoir si c vrai ou simplement de la com wait & see

et si c vrai vont ils réussir à le faire voler/décoller ?

Ça fait beaucoup de si ...


"Le Starship à 100 tonnes de charge utile"
Vous ne verrez jamais cette absurdité totale en orbite.
Starship, c'est un plan de com, pas une fusée, vous vous en apercevrez d'ici quelques années pour ceux qui ne l'ont pas déjà compris.
Le #2086605
skynet a écrit :

LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

"La Nasa doit par ailleurs tester un nouveau système d'amarrage qui deviendra le standard pour l'envoi d'humains vers la station spatiale lunaire Gateway et vers Mars."

J'ai jamais imaginé qu'un jour je lirai ça ....

Bon, c'est pas encore fait ...


C'est clair on est dans the Expanse


Dont la nouvelle saison vient de sortir


Oui vue le week-end dernier. Vivement l'année prochaine !
Le #2086606
MarkusCladius a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

Ben en fait tout dépend de SpaceX

Le Starship à 100 tonnes de charge utile ( à coup de 100 voir même 50 tonnes, 2/3 tir ca commence à faire pas mal de matos sur la lune, Mars c une autre histoire)

La Saturn V c 48 tonnes de charge utile

ISS a une masse de 420 tonnes est à été construite en parti par la navette spatiale qui avait une charge utile de 25 tonnes

Reste à savoir si c vrai ou simplement de la com wait & see

et si c vrai vont ils réussir à le faire voler/décoller ?

Ça fait beaucoup de si ...


"Le Starship à 100 tonnes de charge utile"
Vous ne verrez jamais cette absurdité totale en orbite.
Starship, c'est un plan de com, pas une fusée, vous vous en apercevrez d'ici quelques années pour ceux qui ne l'ont pas déjà compris.


Oui c'est ce que disaient toutes les agences spatiales à propos de 1er étage réutilisable aussi

Il est logique de penser qu'aujoudhui il est impossible de créer un lanceur plus performant que la saturn V qui a 50 ans... ou pas
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme