Stéphane Richard : Orange collecte des données personnelles mais "n'en fait rien"

Le par  |  18 commentaire(s)
logo Orange

Alors que Facebook multiplie les scandales au niveau de la collecte et de l'exploitation des données personnelles, Stéphane Richard, le patron d'Orange explique que l'opérateur collecte des données sans les exploiter...

Le scandale de Facebook et de la collecte massive de données par le cabinet Cambridge Analytica créé du remous dans la sphère high-tech et les géants du Net sont ainsi particulièrement scrutés et critiqués sur le terrain des données personnelles, de leur collecte, protection et exploitation.

Et la situation se constate également jusqu'en France : Stéphane Richard, le PDG d'Orange était ainsi invité à l'antenne d'Europe 1 pour s'exprimer sur le sujet.

Le patron de l'opérateur a ainsi partagé : "On respecte nos obligations légales vis-à-vis des autorités. Il y a une grande différence entre des acteurs comme Facebook et nous : nous, les données, on en fait rien !, on les vend pas. On ne les utilise que pour des motifs d'intérêt général pour une collectivité".

Des propos qui pourraient rassurer les utilisateurs si Stéphane Richard ne s'était pas avancé un peu trop vite... Puisque Orange propose l'offre Flux Vision qui consiste à analyser les données des utilisateurs pour créer des statistiques de déplacement et d'usage et vise ainsi les collectivités touristiques. En clair, Orange peut fournir des données sur la fréquentation de certains lieux parcourus par ses utilisateurs à des collectivités, notamment pour aider à l'aménagement urbain et la création de lignes de transport en commun par exemple.

"Les données de circulation qui permettent de comprendre ce que font les gens, quels sont leurs trajets, on peut mettre cela, anonymisé et agrégé à la disposition des collectivités pour éviter de faire des études de trafics très complexes.”

Stéphane Richard va jusqu'à indiquer que "Nous ne vendons pas les données, c‘est un point essentiel, c’est ce qui fait la différence entre Orange et tous les autres acteurs de l’internet. Dans le numérique aujourd’hui ce qui est important c’est la confiance et le niveau de protection et d’appropriation qu’on a de ses propres données."

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2006843
Ah ba ca va alors on se sent mieux là , on respire .

Stéphane Richard " va jusqu'à indiquer " ( c'est dire si c'est vrai ) que "Nous ne vendons pas les données, c‘est un point essentiel, c’est ce qui fait la différence entre Orange et tous les autres acteurs de l’internet.

Lui en fait il les donnent .

Sérieusement , surtout avec celui là , il ment c'est sur et fait de l'enfumage , y'a forcement un moment ou il prend du fric avec .....d'une manière ou d'une autre .
Hein Steph , ou vont les " Gens " que font les "Gens " qu'achètent les " Gens " ... tu le sait toi hein mon Steph ... mais t'en fait " presque rien " .
Putain on est pas payé cher mais on se fend bien gueule .
Le #2006850
Non mais on dirait que tout le monde découvre l'utilisation des données personnelles...

Il y en a 2 sortes aussi, les données générées par l'utilisation du service, celles-ci devraient dans tous les cas ne jamais être exploitables ; et il y a les données nominatives, l'identité en gros, que toute société ne se gêne pas pour revendre à leur partenaires, pour qu'après l'on soit pollués de tout un tas de conneries.
Ça devrait être "non" par défaut ça aussi.

Il serait tant que le CNIL et l'Europe se bougent réellement sur sujet !
Le #2006852
En gros ils collectent nos données personnelles mais que pour l'état...
Le #2006854
Et Flux Vision, cela sert à quoi ?

https://youtu.be/P_-BPZRQjbw

nous prennent-il pour des cons...?
Le #2006859
C’est archi connu que les données personnelles des clients et salariés orange sont en open source pour qui les veut, polices publiques et privées en tous genres employeurs compris. Il faut que les dirigeants fraîchement réélus grâce à leurs moyens financiers pas leur bilan soient moins arrogants sur le sujet soient moins arrogants sur le sujet. Est-ce qu’un leader télécoms qui met sur écoute les salariées qu’il veut mettre dans son lit pour les profiler = viol ?
Anonyme
Le #2006860
Orange a les cordonnées personnelles de mon compte en banque et l'utilise tous les mois pour se payé par virement......
Le #2006862
il n'a pas forcément menti, il dit que Orange n'est fait rien... il ne dit pas que les autres à qui il les donne n'en font rien non plus...
Le #2006865
Subutox a écrit :

Non mais on dirait que tout le monde découvre l'utilisation des données personnelles...

Il y en a 2 sortes aussi, les données générées par l'utilisation du service, celles-ci devraient dans tous les cas ne jamais être exploitables ; et il y a les données nominatives, l'identité en gros, que toute société ne se gêne pas pour revendre à leur partenaires, pour qu'après l'on soit pollués de tout un tas de conneries.
Ça devrait être "non" par défaut ça aussi.

Il serait tant que le CNIL et l'Europe se bougent réellement sur sujet !


+1
Il faudrait tripler le budget de la Cnil dans ce nouveau monde numérique ...
Le #2006878
yves64 a écrit :

Orange a les cordonnées personnelles de mon compte en banque et l'utilise tous les mois pour se payé par virement......


Utilisation normale des données quoi.
Le #2006879
Magnifique,

"On garde les traces numériques pour les pouvoir publics.
On n'est pas Facebook, on n'en fait rien des données.
On les vends pas, on les utilisent, pratiquement pas, que pour intérêt général.
On les mets à disposition d'une ville."

Trouver l'erreur dans ce discours.

Je vois un patron mal à l'aise, la raison, une gestion des données qu'il aurait aimé garder secrète.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme