Summit au summum des supercalculateurs les plus puissants

Le par  |  8 commentaire(s)
Summit

Avec une puissance théorique de 200 pétaflops, Summit devrait permettre aux États-Unis de prendre la tête du classement des supercalculateurs actuellement les plus puissants au monde devant le Sunway TaihuLight chinois. Un système pensé pour des applications d'intelligence artificielle.

Le nouveau classement mondial bi-annuel Top500 des supercalculateurs les plus puissants au monde va être publié dans les prochains jours. Il devrait sacrer Summit du département de l'Énergie des États-Unis.

Tout comme le supercalculateur Titan, Summit est hébergé dans le laboratoire national d'Oak Ridge situé dans l'État du Tennessee aux USA. Actuellement, Titan occupe la cinquième place du Top500 dominé par trois supercalculateurs chinois et un supercalculateur suisse.

Alors que Titan affiche une puissance de 17,59 pétaflops et 27,113 pétaflops en pic, Summit revendique une puissance théorique de 200 pétaflops (pic de performance), soit 200 millions de milliards d'opérations par seconde. D'après Top500, cela devrait lui permettre de prendre la tête du classement lorsque le score sur le benchmark Linpack sera dévoilé.

Pour le moment, c'est le supercalculateur chinois Sunway TaihuLight qui est en tête du dernier Top500 publié en novembre. Une puissance de calcul de 93,014 pétaflops et 125,436 pétaflops pour sa puissance théorique. Il est équipé de processeurs Sunway SW26010 à 1,45 GHz (conçus en Chine) avec chacun 260 cœurs, pour un total de 10,65 millions de cœurs. Il dispose de 1,3 pétaoctets de mémoire RAM.

Développé par IBM, Summit est composé de 4 608 nœuds, chacun hébergeant deux CPU Power9 et six GPU Nvidia Tesla V100. Ainsi, un total de 9 216 Power9 et 27 648 Nvidia Tesla. Au total, le système dispose de plus de 10 pétaoctets de mémoire.

Summit-supercalculateur
L'équipe Oak Ridge présente Summit comme le premier supercalculateur conçu sur mesure pour être utilisé dans des applications d'intelligence artificielle. La présence de GPU Nvidia n'est ainsi pas une surprise pour du machine learning et du deep learning.

" En plus de la modélisation scientifique et de la simulation, Summit offre des opportunités inégalées pour l'intégration de l'IA et la découverte scientifique, permettant aux chercheurs d'appliquer des techniques comme le machine learning et le deep learning à des problèmes dans la santé humaine, la physique des hautes énergies, la découverte de matériaux et d'autres domaines ", écrit le département américain de l'Énergie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2017720
Je ne sais toujours pas pourquoi il y a aujourd'hui besoin de GPU Nvidia dans les super calculateurs, mais n'empêche avec de telles performances, c'est la classe !
Le #2017721
Ben la voilà mon actu en Français sur GNT ...
Le #2017725
"Il devrait sacré"

"Il devrait sacrer"


Le #2017727
Infiniband a 25Gb/s
250 Po de stockage
Le tout sous Red Hat

Belle bête !
Le #2017729
Ça risque d'être un peu juste pour faire tourner the witcher 3.
Le #2017808
10 pétaoctets de RAM
Le #2017832
et pour faire du bitcoin ? ça doit être violent non ? Rentabilité ?
Le #2017871
yusdaforce a écrit :

et pour faire du bitcoin ? ça doit être violent non ? Rentabilité ?


Il est heureusement voué a des disciplines comme la recherche scientifique et médicale.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme