Surface : Microsoft écarte le Thunderbolt 3 pour des raisons de sécurité

Le par  |  0 commentaire(s)
Thunderbolt-USB-C

Microsoft a récemment tenu à expliquer pourquoi sa gamme de produits Surface ne proposait pas de connectique Thunderbolt 3.

C'est lors d'un événement en ligne que Microsoft a expliqué pourquoi la marque ne déploie pas de connectique USB-C Thunderbolt 3 au sein de sa gamme de produits Surface. Microsoft a ainsi expliqué que le Thunderbolt 3 n'offrait pas assez de sécurité dans le transfert de données.

Microsoft Surface pro 6

Selon Microsoft, le DMA (Direct Memory Access) exploité par la technologie Thunderbolt 3 pour accélérer les débits de données poserait un problème de sécurité. Cet accès direct à la RAM sans avoir à passer par l'OS ni même par le possesseur comporterait des risques. Dans le cadre d'un vol de matériel, on pourrait ainsi exploiter les ports Thunderbolt 3 pour contourner l'écran de verrouillage du PC dans le but d'injecter des malwares ou de récupérer des données confidentielles.

Microsoft explique que c'est à peu près la même question de sécurité qui explique le recours à la RAM soudée à ses appareils... La firme part un peu loin dans les explications et indique que la seule façon de récupérer des données ainsi stockées dans la RAM serait de recourir à de l'azote liquide pour figer la mémoire le temps de la détacher et de lire les données avec un lecteur externe... Une explication bien moins probante et quelque peu alambiquée...

Malgré tout, Microsoft n'est pas totalement fermée au Thunderbolt 3 et développe un Kernel DMA Protection qui visera à sécuriser le protocole dans le but d'une intégration dans une gamme future de produits.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme