Switch : Nintendo délocalise une partie de sa production au Vietnam

Le par  |  1 commentaire(s)
Switch

Nintendo signait, avec Sony et Microsoft, une lettre adressée à l'administration Trump il y a quelques semaines pour appeler à épargner le secteur du jeu vidéo dans le projet d'alourdissement des taxes douanières sur les produits importés de Chine. Mais en cas de refus, Nintendo assure ses arrières et délocalise une partie de sa production.

Après une première mesure visant à sanctionner les importations chinoises aux USA, l'administration Trump annonçait plancher sur de nouvelles mesures intégrant davantage de produits dans la liste des produits surtaxés. Le protectionnisme américain vise ainsi à encourager les sociétés locales à se tourner vers les productions nationales et non la Chine.

Switch

La situation inquiète tout le secteur du jeu vidéo puisque les grands du secteur ont adressé une lettre commune à l'administration américaine il y a quelques semaines, évoquant une loi qui pourrait pénaliser un secteur tout entier, mais également avoir des effets néfastes sur les emplois américains. Rappelons que Microsoft fabrique ses consoles en Chine, et que si les ventes de la machine devaient diminuer aux USA à cause des taxes, cela impacterait autant les assembleurs chinois que la société américaine.

Les relations entre Washington et Pékin se sont apaisées depuis la dernière rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping, mais pour Nintendo la situation reste suffisamment préoccupante et instable pour réorienter sa stratégie.

Nintendo a donc pris le parti de délocaliser une partie de la production de sa Switch hors de Chine. La marque japonaise a donc déporté sa production au Vietnam, toujours sous l'égide de Foxconn. Nintendo ne souhaite toutefois pas abandonner totalement la Chine et pour cause : le pays est un partenaire important et représente un marché juteux pour le groupe. Par ailleurs, des négociations sont toujours en cours avec Tencent pour distribuer sa machine et ses jeux dans l'ensemble de la Chine.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme