Taxe GAFA : Amazon compense en augmentant les tarifs de sa marketplace

Le par  |  56 commentaire(s)
amazon-logo

Amazon est le premier à prendre des mesures pour compenser la taxe nationale sur les géants du numérique qui s'applique à leur chiffre d'affaires en France. Amazon compense auprès des vendeurs tiers français.

" À la suite de l'instauration en France d'une nouvelle taxe sur les services numériques au taux de 3 %, nous souhaitons vous informer que nous serons contraints d'ajuster les taux de nos frais de vente sur Amazon.fr pour refléter ce coût supplémentaire. "

Ce message d'Amazon s'adresse aux entreprises qui utilisent sa plateforme de vente en ligne pour la France, à savoir sa fameuse marketplace pour l'achat d'un article auprès d'un vendeur tiers. Une augmentation des frais de vente prendra effet à partir du 1er octobre prochain.

Les vendeurs tiers devront débourser... 3 % de plus par rapport au taux actuel pour les ventes réalisées sur Amazon.fr. Une commission à la hausse qui sera donc fonction des frais de vente appliqués selon le type de produit.

Pour des frais de vente actuels à 15 %, Amazon donne l'exemple d'un article avec un prix de vente de 100 €. " Les frais de vente sont donc de 15,00 € (15 % de 100 €). À compter du 1er octobre 2019, les frais de vente seront de 15,45 € (15,45 % de 100 €). " Avec les volumes de produits, cela va lourdement peser.

Dans une réaction à l'AFP (Le Point), Amazon justifie n'avoir pas d'autre choix que de répercuter la taxe française sur les géants du numérique qui vise directement les services de sa marketplace. " Étant donné que nous opérons dans le secteur très concurrentiel et à faible marge du commerce de détail et que nous investissons massivement dans la création d'outils et de services destinés à nos clients et à nos vendeurs partenaires, nous ne sommes pas en mesure d'absorber une taxe supplémentaire assise sur le chiffre d'affaires. "

Définitivement adoptée le mois dernier, cette taxe nationale concerne les géants du numérique avec un chiffre d'affaires de 750 millions d'euros dans le monde et de plus de 25 millions d'euros en France. Elle vise les activités de publicité ciblée en ligne, la vente de données d'utilisateurs à des fins publicitaires et l'intermédiation des plateformes. La marketplace d'Amazon en est donc un exemple.

La taxe est à hauteur de 3 % du chiffre d'affaires réalisé en France. Elle ne s'applique pas sur les bénéfices comme l'impôt sur les sociétés.

Dans un entretien au Parisien en début d'année, le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire avait affirmé " qu'aucun particulier et aucun utilisateur de services ne seront concernés " par la nouvelle taxe. L'initiative d'Amazon tend à prouver le contraire avec un impact indirect. Elle est en tout cas susceptible de pénaliser les petites entreprises françaises de la marketplace d'Amazon face à la concurrence dans d'autres pays... ce que souligne (non innocemment) Amazon.

Le ministère de l'Économie et des Finances rappelle encore une fois que la fameuse taxe " répond à une question de justice fiscale " avec des géants du numérique qui paient " 14 points d'impôts de moins que les autres entreprises. " Bercy ajoute : " Amazon a fait le choix de répercuter cette taxe sur les PME qui utilisent ses services, rien ne l'y oblige. Ce principe n'est aucunement inscrit dans la loi créant cette taxe. "

Avec des entreprises américaines particulièrement visées, la taxe française est vertement critiquée par l'administration Trump outre-Atlantique. Le représentant américain au Commerce a ouvert une enquête.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2074273
Au final c'est nous qui allons payer cette taxe
Le #2074276
Bestdoud a écrit :

Au final c'est nous qui allons payer cette taxe


A nous, consommateurs, d'être plus malins et d'acheter chez des vendeurs français non concernés par cette taxe. Tant mieux si les français vont voir ailleurs que chez Amazon, c'est le but.
Le #2074277
Bestdoud a écrit :

Au final c'est nous qui allons payer cette taxe


Suffit de ne plus acheter chez Amazon !
Tu as un cerveau quand même ?
Le #2074279
Bestdoud a écrit :

Au final c'est nous qui allons payer cette taxe


Ben c'est toujours comme ça en fait.
Le #2074282
Bestdoud a écrit :

Au final c'est nous qui allons payer cette taxe


Bah en fait non, Amazon doit payer cette taxe, elle le fait sur ces produits

Les produits qu'elle vend mais qui ne sont pas à elle (vendeur tiers) devront payer cette taxe sur leur produit (car ils interviennent dans le CA d'Amazon). En soit le prix reste le même pour les acheteurs.

Si le prix change, cela ne viendra pas d'Amazon mais des vendeurs du coup
Le #2074284
Magic2016 a écrit :

Bestdoud a écrit :

Au final c'est nous qui allons payer cette taxe


Suffit de ne plus acheter chez Amazon !
Tu as un cerveau quand même ?


Tu aurais un lien vers un site concurrent d'amazon ?
Mais quand je dis concurrent je veux dire VRAIMENT concurrentiel qui à autant de produit, qui est facile à consulter et qui a un SAV, un VRAI, qui rembourse le produit pour quelque raison que ce soit, et surtout, sans discuter !

Tant qu'a faire, un site Français qui vend QUE des produits Français !!!
Le #2074285
Bestdoud a écrit :

Au final c'est nous qui allons payer cette taxe


"Bercy" s'en moque, ce qu'ils veulent c'est plus de fric pour les z'élus, peu importe qui paye
Le #2074287
sansimportance a écrit :

Magic2016 a écrit :

Bestdoud a écrit :

Au final c'est nous qui allons payer cette taxe


Suffit de ne plus acheter chez Amazon !
Tu as un cerveau quand même ?


Tu aurais un lien vers un site concurrent d'amazon ?
Mais quand je dis concurrent je veux dire VRAIMENT concurrentiel qui à autant de produit, qui est facile à consulter et qui a un SAV, un VRAI, qui rembourse le produit pour quelque raison que ce soit, et surtout, sans discuter !

Tant qu'a faire, un site Français qui vend QUE des produits Français !!!


et en plus du j'aime je rajoute

J'achete quoi qu'il arrive sur amazon juste pour le retour de colis avec remboursement
et même si c moins cher ailleurs

Et ne me parler pas de Cdiscount
Le #2074288
C'était logique et prévisible comme réaction. Vu la position dominante d'Amazon, ils peuvent se le permettre.
Cependant, cela devrait motivé les fabriquant et revendeur Francais à créer une plateforme française et revoir les taux appliqué par Amazon qui va devenir de plus en plus difficile pour les petits revendeurs
Le #2074289
C'est quoi le problème (ou les) avec Cdiscount ? Le SAV ?
Je suis pas en France souvent alors j'ai pas trop testé.

En tout cas ça fait bien plaisir de voir cette taxe.
Aux USA il y a la primaire démocrate là et les candidats aiment rappeler qu'Amazon a payé 0 en taxes aux USA aussi.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme