Tesla et sortie de Bourse : la SEC lance une investigation sur les tweets d'Elon Musk

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Reuters
Tesla Elon Musk tweet

En annonçant sur Twitter son projet de retirer Tesla de Bourse pour une valeur donnée du cours, Elon Musk s'attire les regards inquisiteurs du gendarme boursier américain.

Habitué à diffuser des informations importantes concernant ses entreprises sur les réseaux sociaux, c'est sur Twitter qu'Elon Musk a d'abord dévoilé au public son projet de retirer Tesla de Bourse si le cours dépasse les 420 dollars.

Cela a aussitôt entraîné une hausse significative de la valeur en Bourse avant sa suspension face à l'effet d'annonce créé. L'homme d'affaires a ensuite donné des détails pour expliquer le sérieux de son projet et son niveau d'aboutissement.

Mais pour le gendarme boursier américain, la SEC (Securities & Exchange Commission), il y a peut-être dans le procédé matière à redire. Selon le Wall Street Journal, une investigation a été ouverte pour déterminer dans quelle mesure les annonces faites sur Twitter par le patron de Tesla sont de nature à modifier artificiellement le cours de l'entreprise.

La diffusion d'informations, notamment financières, relatives aux entreprises sur les réseaux sociaux est encadrée afin d'éviter les dérives spéculatives. C'est sans doute pour éviter d'être accusé de diffuser de fausses informations visant à améliorer son cours en Bourse qu'Elon Musk a donné ensuite des précisions et publié une lettre à ses salariés pour expliquer sa démarche...tout en indiquant que si le financement était validé, le processus de sortie de Bourse n'était pas encore validé en assemblée générale des actionnaires.

Cette ambivalence de l'annonce pourrait potentiellement se retourner contre lui, de l'avis de plusieurs juristes interrogés par Reuters, dans la mesure où les termes "funding secured" du tweet n'ont été accompagnés d'aucune confirmation du fait et pourraient être considérés comme de l'information mensongère si le financement en question était toujours en discussion au moment de la diffusion du message.

Or, Elon Musk aura besoin de trouver plusieurs dizaines de milliards de dollars pour assurer la sortie de Bourse de Tesla. Une valeur du cours à 420 dollars impliquera en effet une valorisation de l'entrprise à quelque 70 milliards de dollars.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2026523
Le but était d'obliger ceux qui shortaient l'action à abandonner leur positions, ce qui a marché.
Ceux qui spéculaient sur la chute de Tesla ont perdu 1,3 milliard de dollars.
Le #2026529
LinuxUser a écrit :

Le but était d'obliger ceux qui shortaient l'action à abandonner leur positions, ce qui a marché.
Ceux qui spéculaient sur la chute de Tesla ont perdu 1,3 milliard de dollars.


Bah alors, on short
ça a du faire mal
Le #2026767
LinuxUser a écrit :

Le but était d'obliger ceux qui shortaient l'action à abandonner leur positions, ce qui a marché.
Ceux qui spéculaient sur la chute de Tesla ont perdu 1,3 milliard de dollars.


En effet, et ils ont porté plainte.
https://www.bfmtv.com/economie/tesla-elon-musk-attaque-en-justice-par-des-speculateurs-1504657.html

Ça a marché en effet, mais c'est de la manipulation de marché, et là, il joue gros avec le gendarme de la bourse. Soit il pense qu'il est "toot big to fail" comme les banques centraux, soit il a perdu la raison, parce que cela va lui couter cher au lieu de lui rapporter.
Le #2026768
https://www.bfmtv.com/economie/tesla-elon-musk-attaque-en-justice-par-des-speculateurs-1504657.html

Cette news parle aussi de ça :

"William Chamberlain, un autre spéculateur, poursuit également Elon Musk et Tesla qu'il accuse d'avoir gonflé artificiellement le cours de l'action. Ils "ont artificiellement fait gagner 45,47 dollars à l'action Tesla le 7 août comparé à son cours de clôture du 6 août", accuse William Chamberlain. Les deux plaintes ont été déposées vendredi devant un tribunal de San Francisco."

Est-ce que l'empire Musk serait en train de vaciller pour en arriver a de telle extrèmités a haut risque ?
Le #2027530
LinuxUser a écrit :

Le but était d'obliger ceux qui shortaient l'action à abandonner leur positions, ce qui a marché.
Ceux qui spéculaient sur la chute de Tesla ont perdu 1,3 milliard de dollars.


J'aimerais beaucoup comprendre ce que tu viens de dire. Pourquoi Musk s'est débarrassé de ceux qui faisaient du short ?

Par ailleurs, que pensez-vous de l'achat d'action Xiaomi en ce moment ? Ça a baissé depuis la crise américaineais le prestige de la marque ne fait que monter...

Merci
Le #2027559
Nemorensis32 a écrit :

LinuxUser a écrit :

Le but était d'obliger ceux qui shortaient l'action à abandonner leur positions, ce qui a marché.
Ceux qui spéculaient sur la chute de Tesla ont perdu 1,3 milliard de dollars.


J'aimerais beaucoup comprendre ce que tu viens de dire. Pourquoi Musk s'est débarrassé de ceux qui faisaient du short ?

Par ailleurs, que pensez-vous de l'achat d'action Xiaomi en ce moment ? Ça a baissé depuis la crise américaineais le prestige de la marque ne fait que monter...

Merci


Je pense, sans être expert, que si ta beaucoup de short (beaucoup de monde qui pense que tu vas couler), bah au niveau de la confiance c'est pas terrible (et c'est le nerf de la guerre).

Tesla était l'action la plus shortée aux US, niveau image c'est pas terrible.
La il a obligé les gens qui shortaient a racheter des actions (pour limiter la perte), faisant de fait monter le cours de l'action (et c'est en effet assimilable à de la manipulation de marché )

A savoir que pour l'histoire tu tweet, E.Musk sait qu'il va pouvoir sortir de la bourse car les saoudiens se sont engagés a racheter (ca fait a priori plusieurs années qu'ils veulent faire ça), information démentie par des proches du PIF, donc a confirmer (ou pas)..
Le #2027641
Merci.

Le short, c'est l'achat et la vente sur de courtes périodes de temps. Pas. Nécessairement des gens qui n'ont pas confiance mais plutôt des traders qui souhaitent faire du profit à court-terme. Ça a un effet négatif sur la croissance de l'action puisque ça engendre des périodes de peur /vente /baisse mais aussi de surconfiance /achat /hausse.

Ce que je comprends, c'est qu'en obligeant les traders à rester jusqu'à une certaine hausse du prix, cela a engendrait plus de stabilité et d'attractivité.

Pour autant, ce concept de "funding secure" m'échappe mais j'imagine que Tesla serait alors basé sur des fonds privés et stables. Dans ces cas là, je ne vois pas comment pourrait perdurer l'existence des actions, à 420usd ou pas !

Pour les saoudiens, malheureusement, aucune idée.
Le #2027685
"Le short, c'est l'achat et la vente sur de courtes périodes de temps."

Pas exactement.

https://admiralmarkets.fr/formation/articles/base-du-forex/vente-a-decouvert-short-selling

En fait tu vends des actions sans les détenir en pariant sur la baisse du cours.
Donc si beaucoup short, beaucoup pensent que l'action va baisser.

"Pas. Nécessairement des gens qui n'ont pas confiance"

En fait, des gens qui ont confiance dans le fait que l'action va baisser, donc ils n'ont pas vraiment confiance dans l'avenir de l'enreprise.

Le "funding secure" c'est que pour sortir de la bourse, tu dois racheter tes actions, ca veut dire qu'a 420$ l'action il a les fonds (ou un investisseur) capable de racheter.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme