Tesla : vers la réduction drastique du cobalt dans ses véhicules

Le par  |  60 commentaire(s)
Tesla-logo

Tesla Motors a annoncé souhaiter diminuer, voire supprimer totalement l'utilisation de cobalt dans ses véhicules électriques. Un choix qui répond à des enjeux de compétitivité, mais qui façonne également l'image éthique de la société.

C'est dans un courrier adressé aux actionnaires du groupe qu'Elon Musk a annoncé souhaiter réduire "presque à zéro" l'utilisation de cobalt dans les batteries utilisées par les véhicules électriques produits par Tesla Motors. Le patron de la société a également profité de l'occasion pour rappeler que la Model 3 est déjà engagée dans ce projet puisqu'elle utilise déjà bien moins de cobalt que les autres voitures concurrentes de même catégorie.

Tesla Roadster 01

L'enjeu pour Tesla est stratégique et affiche plusieurs facettes. D'une part, il s'agit pour Tesla de se rendre moins dépendant d'un minerai rare qui fait face à une demande exponentielle et qui occasionne régulièrement des tensions sur le marché. Le cobalt est un élément essentiel pour les technologies actuelles de batteries, son prix a été multiplié par 4 depuis 2016 et l'augmentation devrait se poursuivre au fil des années notamment parce que les terres rares sont limitées, mais que la demande explose littéralement du côté de l'industrie automobile comme de l'électronique portable.

Actuellement, l'heure est à la sécurisation des approvisionnements pour les grands groupes. Apple a directement passé des contrats avec les sociétés minières quand Volkswagen a lancé un appel d'offres pour une collaboration portant sur plus de 10 ans.

Autre point important de cette stratégie développée par Tesla : les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance). Il s'agit ainsi pour Tesla d'augmenter la transparence des chaines d'approvisionnement alors même que 60% du cobalt mondial provient de la République Démocratique du Congo, pays dans lequel 20 % du cobalt est extrait à la main le plus souvent dans des mines artisanales et par des enfants.

Selon plusieurs analystes, l'engagement de Tesla pourrait malgré tout ne pas suffire à réduire la consommation globale de cobalt de la marque. Tesla serait déjà arrivée à une certaine limite dans la réduction de l'usage de cobalt dans ses batteries et la demande de ses véhicules augmente drastiquement. Chaque batterie de Tesla utiliserait ainsi environ 4,5 kg de cobalt contre 8 à 12 kg pour la concurrence. Actuellement aucune technologie de stockage d'énergie ne se montre aussi performante et stable que celle développée autour du cobalt, il faudra donc plusieurs dizaines d'années pour envisager ne plus avoir à recourir à ce métal.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2013303
C'est qu'il y a de vraiment bien dans cette société c'est qu'ils investissent vraiment dans la recherche, dans le bon sens du terme !
Le #2013304
"les terres rares sont limitées" : contre-vérité. Les terres dites 'rares' ne sont pas rares [1]. Et le cobalt n'est pas une terre rare dans tous les cas.

Quant aux critères ESG, ils oublient hypocritement de tenir compte 1) qu'aux USA l'électricité est fournie par le charbon et le pétrole en majorité, ce qui fait que plus il y aura de véhicules électriques (VE) sur la route, plus la pollution augmentera comparativement aux véhicules thermiques équivalents, et 2) que les subventions pour inciter à acquérir les VE ne profitent essentiellement qu'aux riches, ce qui est très social [2]. Merci Tesla donc.

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5.pdf
[2] https://www.manhattan-institute.org/sites/default/files/R-JA-0518.pdf
Le #2013306
tmtisfree a écrit :

"les terres rares sont limitées" : contre-vérité. Les terres dites 'rares' ne sont pas rares [1]. Et le cobalt n'est pas une terres rares dans tous les cas.

Quant aux critères ESG, ils oublient hypocritement de tenir compte 1) qu'aux USA l'électricité est fournie par le charbon et le pétrole en majorité, ce qui fait que plus il y aura de véhicules électriques (VE) sur la route, plus la pollution augmentera comparativement aux véhicules thermiques équivalents, et 2) que les subventions pour inciter à acquérir les VE ne profitent essentiellement qu'aux riches, ce qui est très social [2]. Merci Tesla donc.

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5.pdf
[2] https://www.manhattan-institute.org/sites/default/files/R-JA-0518.pdf


Tu as dû zapper quelques infos au passage : http://www.automobile-propre.com/tesla-stations-40-superchargeurs-preparation/

Les stations autonomes arrivent, et ya aucune centrale à charbon à proximité
Le #2013308
skynet a écrit :

tmtisfree a écrit :

"les terres rares sont limitées" : contre-vérité. Les terres dites 'rares' ne sont pas rares [1]. Et le cobalt n'est pas une terres rares dans tous les cas.

Quant aux critères ESG, ils oublient hypocritement de tenir compte 1) qu'aux USA l'électricité est fournie par le charbon et le pétrole en majorité, ce qui fait que plus il y aura de véhicules électriques (VE) sur la route, plus la pollution augmentera comparativement aux véhicules thermiques équivalents, et 2) que les subventions pour inciter à acquérir les VE ne profitent essentiellement qu'aux riches, ce qui est très social [2]. Merci Tesla donc.

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5.pdf
[2] https://www.manhattan-institute.org/sites/default/files/R-JA-0518.pdf


Tu as dû zapper quelques infos au passage : http://www.automobile-propre.com/tesla-stations-40-superchargeurs-preparation/

Les stations autonomes arrivent, et ya aucune centrale à charbon à proximité


Il est impossible que si peu de panneaux solaires puisse alimenter/recharger l'ensemble des bornes, et beaucoup de ceux qui ont des VE recharge à domicile de toute manière. Le marketing Tesla a bien fait son travail.
Le #2013310
tmtisfree a écrit :

skynet a écrit :

tmtisfree a écrit :

"les terres rares sont limitées" : contre-vérité. Les terres dites 'rares' ne sont pas rares [1]. Et le cobalt n'est pas une terres rares dans tous les cas.

Quant aux critères ESG, ils oublient hypocritement de tenir compte 1) qu'aux USA l'électricité est fournie par le charbon et le pétrole en majorité, ce qui fait que plus il y aura de véhicules électriques (VE) sur la route, plus la pollution augmentera comparativement aux véhicules thermiques équivalents, et 2) que les subventions pour inciter à acquérir les VE ne profitent essentiellement qu'aux riches, ce qui est très social [2]. Merci Tesla donc.

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5.pdf
[2] https://www.manhattan-institute.org/sites/default/files/R-JA-0518.pdf


Tu as dû zapper quelques infos au passage : http://www.automobile-propre.com/tesla-stations-40-superchargeurs-preparation/

Les stations autonomes arrivent, et ya aucune centrale à charbon à proximité


Il est impossible que si peu de panneaux solaires puisse alimenter/recharger l'ensemble des bornes ou même une seule voiture, et beaucoup de ceux qui ont des VE recharge à domicile de toute manière. Le marketing Tesla a bien fait son travail.


Donc dans ton esprit il y a une centrale à charbon à côté de chaque dispositif de recharge.
Bien vu de la part d'Elon Musk qui annonce justement, grâce à la recherche, pouvoir se passer du cobalt dans ses batteries.
Le marketing anti écologique a bien fait son travail.
Le #2013317
skynet a écrit :

tmtisfree a écrit :

"les terres rares sont limitées" : contre-vérité. Les terres dites 'rares' ne sont pas rares [1]. Et le cobalt n'est pas une terres rares dans tous les cas.

Quant aux critères ESG, ils oublient hypocritement de tenir compte 1) qu'aux USA l'électricité est fournie par le charbon et le pétrole en majorité, ce qui fait que plus il y aura de véhicules électriques (VE) sur la route, plus la pollution augmentera comparativement aux véhicules thermiques équivalents, et 2) que les subventions pour inciter à acquérir les VE ne profitent essentiellement qu'aux riches, ce qui est très social [2]. Merci Tesla donc.

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5.pdf
[2] https://www.manhattan-institute.org/sites/default/files/R-JA-0518.pdf


Tu as dû zapper quelques infos au passage : http://www.automobile-propre.com/tesla-stations-40-superchargeurs-preparation/

Les stations autonomes arrivent, et ya aucune centrale à charbon à proximité


Tu as dû oublier de lire l'article au passage (tu t'es arrêté à la 1ère image de synthèse)?
Cet article parle juste de déployer des stations de rechargement (comme on a déployé des stations essence à une époque) mais en aucun cas de la manière de produire l'électricité... Et jusquà preuve du contraire, la majorité de l'électricité US est produite à partir de matière fossile.
Le #2013318
tmtisfree a écrit :

"les terres rares sont limitées" : contre-vérité. Les terres dites 'rares' ne sont pas rares [1]. Et le cobalt n'est pas une terres rares dans tous les cas.

Quant aux critères ESG, ils oublient hypocritement de tenir compte 1) qu'aux USA l'électricité est fournie par le charbon et le pétrole en majorité, ce qui fait que plus il y aura de véhicules électriques (VE) sur la route, plus la pollution augmentera comparativement aux véhicules thermiques équivalents, et 2) que les subventions pour inciter à acquérir les VE ne profitent essentiellement qu'aux riches, ce qui est très social [2]. Merci Tesla donc.

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5.pdf
[2] https://www.manhattan-institute.org/sites/default/files/R-JA-0518.pdf


- Non les terres rares ne sont pas rares, d'ailleurs, si elles devaient être exploitées par des employés traités dignement et en respectant un peu plus l'environnement elles le seraient peut être plus...
- Le charbon, a voir cela dépend des états
- les subventions, bah ca dépends si tachète une Tesla S ou une Zoé, forcément si tu pars sur une Tesla S, un modèle haut de gamme bah oui ca ne profite qu'aux riches, comme si on parlais de la baisse des carburants sur un article qui traite de Ferrarri.
Le #2013320
LinuxUser a écrit :

tmtisfree a écrit :

"les terres rares sont limitées" : contre-vérité. Les terres dites 'rares' ne sont pas rares [1]. Et le cobalt n'est pas une terres rares dans tous les cas.

Quant aux critères ESG, ils oublient hypocritement de tenir compte 1) qu'aux USA l'électricité est fournie par le charbon et le pétrole en majorité, ce qui fait que plus il y aura de véhicules électriques (VE) sur la route, plus la pollution augmentera comparativement aux véhicules thermiques équivalents, et 2) que les subventions pour inciter à acquérir les VE ne profitent essentiellement qu'aux riches, ce qui est très social [2]. Merci Tesla donc.

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5.pdf
[2] https://www.manhattan-institute.org/sites/default/files/R-JA-0518.pdf


- Non les terres rares ne sont pas rares, d'ailleurs, si elles devaient être exploitées par des employés traités dignement et en respectant un peu plus l'environnement elles le seraient peut être plus...
- Le charbon, a voir cela dépend des états
- les subventions, bah ca dépends si tachète une Tesla S ou une Zoé, forcément si tu pars sur une Tesla S, un modèle haut de gamme bah oui ca ne profite qu'aux riches, comme si on parlais de la baisse des carburants sur un article qui traite de Ferrarri.


- Tu veux écrire "Oui les terres rares ne sont pas rares" plutôt. Une double négation est une affirmation.
- Les interconnections des réseaux aux USA ne dépendent pas des États.
- Tesla vante son approche ESG : donner de l'argent aux riches n'est semble-t-il social que pour les socialistes.
Le #2013321
krys a écrit :

skynet a écrit :

tmtisfree a écrit :

"les terres rares sont limitées" : contre-vérité. Les terres dites 'rares' ne sont pas rares [1]. Et le cobalt n'est pas une terres rares dans tous les cas.

Quant aux critères ESG, ils oublient hypocritement de tenir compte 1) qu'aux USA l'électricité est fournie par le charbon et le pétrole en majorité, ce qui fait que plus il y aura de véhicules électriques (VE) sur la route, plus la pollution augmentera comparativement aux véhicules thermiques équivalents, et 2) que les subventions pour inciter à acquérir les VE ne profitent essentiellement qu'aux riches, ce qui est très social [2]. Merci Tesla donc.

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5.pdf
[2] https://www.manhattan-institute.org/sites/default/files/R-JA-0518.pdf


Tu as dû zapper quelques infos au passage : http://www.automobile-propre.com/tesla-stations-40-superchargeurs-preparation/

Les stations autonomes arrivent, et ya aucune centrale à charbon à proximité


Tu as dû oublier de lire l'article au passage (tu t'es arrêté à la 1ère image de synthèse)?
Cet article parle juste de déployer des stations de rechargement (comme on a déployé des stations essence à une époque) mais en aucun cas de la manière de produire l'électricité... Et jusquà preuve du contraire, la majorité de l'électricité US est produite à partir de matière fossile.


Non je me suis arrêté à la première lettre de l'article, pourquoi ?

T'as jamais vu de centrales nucléaires aux USA ?
Le #2013323
tmtisfree a écrit :

LinuxUser a écrit :

tmtisfree a écrit :

"les terres rares sont limitées" : contre-vérité. Les terres dites 'rares' ne sont pas rares [1]. Et le cobalt n'est pas une terres rares dans tous les cas.

Quant aux critères ESG, ils oublient hypocritement de tenir compte 1) qu'aux USA l'électricité est fournie par le charbon et le pétrole en majorité, ce qui fait que plus il y aura de véhicules électriques (VE) sur la route, plus la pollution augmentera comparativement aux véhicules thermiques équivalents, et 2) que les subventions pour inciter à acquérir les VE ne profitent essentiellement qu'aux riches, ce qui est très social [2]. Merci Tesla donc.

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5.pdf
[2] https://www.manhattan-institute.org/sites/default/files/R-JA-0518.pdf


- Non les terres rares ne sont pas rares, d'ailleurs, si elles devaient être exploitées par des employés traités dignement et en respectant un peu plus l'environnement elles le seraient peut être plus...
- Le charbon, a voir cela dépend des états
- les subventions, bah ca dépends si tachète une Tesla S ou une Zoé, forcément si tu pars sur une Tesla S, un modèle haut de gamme bah oui ca ne profite qu'aux riches, comme si on parlais de la baisse des carburants sur un article qui traite de Ferrarri.


- Tu veux écrire "Oui les terres rares ne sont pas rares" plutôt. Une double négation est une affirmation.
- Les interconnections des réseaux aux USA ne dépendent pas des États.
- Tesla vante son approche ESG : donner de l'argent aux riches n'est semble-t-il social que pour les socialistes.


"donner de l'argent aux riches n'est semble-t-il social que pour les socialistes. "

Défi du jour : Etre capable d'écrire plus de 10 phrases sans que reviennent les mots : Socialistes, complots, escrocs ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme