Test et comparatif de 4 récepteurs radios WIFI

Le par Jean-Christophe B.  |  2 commentaire(s)
radios wifi MusicPal with Hand

Les radios WIFI sont l'avenir ? Pas de doutes là-dessus ! Ces postes récepteurs se connectent sans fils à votre "box" ou point d'accès 802.11g et sont en mesure de mémoriser et de diffuser tous les programmes issus des radios hertziennes (FM et AM) et des webradios. Au total ce sont plus de 20 000 stations qui sont à votre portée ! Vous pourrez aisément écouter les radios en provenance du monde entier, selon votre humeur en pressant un simple bouton, et cela à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. La radio était une révolution en son temps ? Cela en est à nouveau une autre aujourd'hui !

Introduction

Ecouter les radios, nationales et internationales sans grésillement !
Ce qui rapproche les récepteurs radios FM traditionnels des récepteurs radios WiFi, c'est la possibilité de pouvoir allumer son poste et de choisir une station, le plus simplement du monde. Ce qui différencie les deux produits, ce sont les choix du nombre de stations. Sur la bande FM, en France, on n'excède pas la centaine de radios. Avec le poste radio WI-FI, il est possible d'écouter toutes les radios, de tous les pays du monde, dès l'instant ou celles-ci émettent sur le Web, ce qui est le cas de la grande majorité ! C'est un choix de plus de 20 000 radios qui s'offre à vous, si l'on se fie à SHOUTcast, le site annuaire rassemblant le plus de radios en ligne à l'heure d'aujourd'hui. Avec les postes radio par Internet, il n'est pas nécessaire d'habiter un pays, une région, ou un département pour recevoir les radios que l'on aime. Peu importe le lieu ou l'on se trouve. La seule condition est de disposer d'une connexion Internet avec ou sans fil.

Shoutcast

Les prérequis ?  Savoir configurer un réseau sans fil

Les internautes ont l'habitude d'écouter leurs radios favorites avec les logiciels Winamp, iTunes, Realplayer, Quicktime, Windows Media Player… L'inconvénient de cette méthode, c'est qu'il faut laisser la machine allumée et supporter le bruit de ventilation omniprésent ainsi que la consommation électrique que cela engendre (les alimentations étant de plus en plus gourmandes). Maintenant, ce n'est plus le cas ! Le poste radio WiFi est un périphérique totalement autonome, économique et somme toute très simple d'emploi. La configuration est la même que pour n'importe quel machine que vous reliez à votre réseau (attribution d'une adresse IP manuelle ou fixe, clé de chiffrement WiFi). La liaison à votre réseau domestique sans fil en 802.11g (box, routeur ou point d'accès) ne pose pas de problèmes particuliers. Certains modèles vont plus loin et disposent même du port RJ45 pour une liaison filaire. Il suffit ensuite d'ajouter les radios qui vous plaisent à partir du navigateur Web et d'attendre quelques secondes la mise à jour sur le matériel. L'autre possibilité, si vous n'avez pas de PC / MAC là ou vous êtes est d'effectuer à partir de votre radio une recherche par catégorie (Pays, Genre musical, nouvelles stations, TOP50…) via le menu de navigation qui s'affiche à l'écran.

mpalsetting6

Autres fonctions : Podcasts, flux RSS, lecteur MP3, serveur de fichier audio, radio-réveil…
Si vous disposez d'une vaste bibliothèque de fichiers MP3 (ou WMA, AAC…) sachez que trois radios WiFi testées font office de Media Server. Cela signifie que toutes les musiques disponibles sur votre PC / MAC / Linux seront accessibles sur le poste radio à la manière d'un dossier partagé. Les autres fonctions complémentaires que l'on retrouve sont variées. Il s'agit pour la connectique selon les matériels, d'un port de carte SD  ou USB pour la lecture de MP3, des sorties audio, casque pour le branchement à une chaîne HIFi. Et, pour le reste, l'affichage des tags MP3, la lecture et l'actualisation automatique des flux Podcasts et RSS, les mises à jour de la base de données des radios et du firmware et enfin les fonctions d'horloge et d'alarme propres à un banal radio-réveil. Autant dire que les possibilités sont vastes !

fireflyserver2



Orange LiveRadio

liveradioLa Liveradio d'Orange est un monobloc blanc peu encombrant et à l'aspect plutôt réussi. A titre purement informatif, ce produit est l'œuvre d'une collaboration entre le constructeur Com One 1 et Orange. L'écran LCD en noir et blanc dispose d'une diagonale d'un peu moins de 3 pouces. Il est très lisible et est totalement en accord avec les tons du boîtier.

La radio Wifi se connecte aux différentes LiveBox existantes et heureusement aussi à toutes les autres boxs ou points d'accès sans fils. La configuration du réseau sans fil 802.11 b/g ne nous a pas causé de problèmes particuliers. La documentation n'était même pas nécessaire, ce qui est bon signe quant à la facilité du paramétrage. En pratique, il suffit de relier l'appareil au secteur et de le laisser détecter le réseau. S'il ne le trouve pas du premier coup, la pointe d'un stylo sur le bouton "Reset" restaure les réglages usine et force la détection. On peut attribuer au périphérique une adresse IP spécifique ou tout laisser en mode automatique (DHCP). L'apairage s'effectue au choix en WEP ou WPA (pour plus de sécurité). La saisie des caractères alphanumérique de votre clé de sécurité WIFI est facile à entrer. En effet, le bouton du volume fait défiler tous les caractères standards et spéciaux d'un clavier, sur simple rotation. Cela s'apparente en fait au même système que sur certaines voitures pourvus d'écran de navigation.

Afin de pouvoir ajouter vos radios, il va impérativement falloir vous rendre sur http://liveradio.orange.fr et entrer l'adresse MAC unique de votre matériel. Elle est inscrite sur le socle ou alternativement identifiable en passant par le menu Configurer et Numéro de série. Sur l'interface de navigation Web (IE7 ou Firefox), vous pourrez ensuite ajouter toutes les radios de votre choix. Elles sont classées par genre, pays mais rien ne vous interdit d'en ajouter manuellement d'autres qui ne seraient pas référencées. L'avantage ici, c'est qu'elles sont mises à jour automatiquement, en cas de changement d'URL, et  classées en respectant l'arborescence prédéfinie sur la plateforme Liveradio (Radios Françaises, Actualités, Classique, Culture, Reggae…) ou avec votre propre hiérarchie.

 Liveradiointer2 Liveradiointer1

Le menu est commode et on peut avec les flèches de déplacement choisir la fonction souhaitée. Ce peut être la radio, les podcasts, les livres audio ou encore la lecture de fichiers MP3 disponibles sur une clé USB. Quand la radio est en fonction, une LED bleue en témoigne ainsi que le défilement des tags qui affiche le nom de la radio, le titre du morceau en cours. On note également à l'écran, la puissance du signal WIFI, l'heure et la source d'alimentation (secteur ou piles). Il est très facile de régler la vitesse de défilement des titres ou même la force du rétro-éclairage (mode jour, nuit, personnalisé). Lorsque la radio est éteinte ou en veille, on ne voit alors que l'horloge, la date et optionnellement des flux RSS (température, nouveaux Podcasts disponibles….). arriere_liveradioComme il s'agit aussi d'un radio réveil, on peut dire qu'Orange a fait les choses en conséquences. Ainsi, vous serez réveillé le matin à l'heure de votre choix et surtout à partir d'une des sources disponibles (piste MP3 / WMA, radio WI-FI, audiobook, fonds d'ambiance).

Après divers tests, nous en avons conclus qu'il s'agissait d'un excellent produit qui plus est jouit d'une autonomie supplémentaire avec ses 4 piles rechargeables de 2500 mAh fournies. Nous avons relevé deux points très peu pénalisants. Le premier, c'est la puissance de restitution sonore qui aurait pu être revue à la hausse. Le second concerne la fiche de sortie jack qui ne possède hélas pas deux canaux physiques séparés (jack + line out) mais qui permet tout de même de relier un casque ou le tout à votre chaîne HIFI.


Freecom MusicPal

MusicPalDu point de vue du design, le MusicPal tout en noir est sobre et racé, il est impossible qu'il ne vous plaise pas : le noir se marie avec tout ! Les quatre boutons de contrôles sont réduits au strict minimum et se fondent au décor. De loin, on ne distingue que les deux plus gros, celui du volume et celui qui sert à toute la navigation. S'il fallait oser une comparaison, on pourrait dire que ce bouton pressoir de navigation s'apparente à celui que l'on trouve dans les véhicules BMW ou Audi (iDrive et MMI).

La proéminence du boîtier, à l'arrière, sert à la fois de reposoir et de caisse de résonnance pour le mini caisson de basse avec prise d'air qui peut ou non être activé dans les options. Le haut parleur situé sur toute la partie gauche du périphérique est recouvert d'une file toile de polyamide (comme les collants les plus économiques) et il faudra faire attention à ne pas "filer" par mégarde la fine membrane.

L'apairage au réseau WIFI domestique est basique. Le menu Réglages, Point d'accès WiFi est là pour détecter votre réseau et celui des voisins ! Il ne vous reste plus qu'à saisir ensuite, à l'aide du bouton de navigation, votre clé de chiffrement. L'entrée des caractères n'est pas des plus simples mais elle est relativement aisée étant donné que la liste des caractères défile sous la forme d'un ruban en bas d'écran. Une télécommande aurait été un plus. Si vous désirez attribuer manuellement une adresse IP WiFi ou IP LAN tout est également prévu, mais par défaut le DHCP vous allouera la première adresse libre. Avec notre Freebox, l'adresse http://192.168.0.8.

radios wifi mpalsetting1Afin d'ajouter vos stations de radios favorites, il est appréciable de constater qu'on ne s'encombre pas de sites publicitaires chez Pinnacle ! La saisie de l'adresse IP du matériel dans n'importe quel navigateur Web permet d'accéder à l'OpenFirmware (http://192.168.0.8 pour nous). Comme pour beaucoup de routeurs, le nom d'utilisateur est "admin" ainsi que le mot de passe, vous les changerez ensuite, au besoin, dans la section Administration de l'interface. En vous rendant dans Editer favoris, vous apercevrez toutes les stations pré-mémorisées. Vous pouvez ajouter une infinité de radios. Deux pré-requis sont utiles, l'adresse de la station et le nom que vous lui confierez. Les mises à jour s'effectuent en temps réel. Difficile de faire plus simple, non ?
 
L'interface du MusicPal est très riche. On peut visualiser la station en cours de lecture, paramétrer la mise en veille, le réveil, ajouter des flux RSS, mettre à jour le firmware. Et, de façon générale, envoyer toutes sortes de commande au matériel (activer les Bass Boost, afficher l'horloge, changer la musique de démarrage, régler l'intensité de l'éclairage de 20 à 100 %). Précisons que le MusicPal fait aussi fonction de Media Server. Autrement dit vous pourrez parcourir toute la bibliothèque audio de votre PC / MAC ou d'un disque dur réseau NAS, avec la molette de navigation !

mpalsetting3Sur le modèle de Freecom, l'écran de navigation est monochrome mais offre bien plus de lisibilité que le modèle de Pinnacle du même type, étant donné que la taille d'écran est plus grande (128 x 64 pixels contre 16 x 2 lignes) ! On voit défiler les tags MP3 ainsi que les informations relatives au signal WIFI et à la qualité d'échantillonnage. Alternativement, on peut choisir d'afficher en plus de tout cela l'horloge et la date. Pour rechercher une station selon vos humeurs et en vous passant du PC / MAC, il faut user de la molette et des petites touches Favoris et Menu. Le menu Radio Internet rassemble, les Nouvelles stations, les Stations populaires et l'énorme base de stations Shoutcast (plus de 20 000 radios !). Tout y est classé par genres musicaux (The '80s, Jazz, Classical, Funk…). Globalement la navigation est sans difficulté, une fois que l'on a compris le fonctionnement des trois boutons, puisque le quatrième ne sert uniquement qu'au réglage du volume.
 
La connectique est très honorable avec un port réseau filaire RJ45 pratique pour ceux qui ne disposeraient pas du WIFI ou d'un routeur. Ils n'auraient alors qu'à relier la radio avec un câble Ethernet croisé au PC pour en profiter. Bien qu'en apparence prometteuse, la restitution des basses est loin d'être satisfaisante… Si vous aimez "vivre la musique", vous n'hésiterez pas à mettre à profit les deux sorties RCA stéréo rouges et blanches (droite et gauche) en les reliant à un bon ampli HIFI ! Le dernier élément de connectique concerne la prise casque pour ne pas gêner votre entourage. Comme toutes prises casque on peut aussi y relier un transmetteur FM pour jouir de la webradio partout dans la maison et ce en disposant simplement de postes radios FM.



Terratec Noxon iRadio

NOXONiRadioFrontLe Noxon iRadio se présente sous la forme d'un caisson volumineux et robuste. Avant même d'avoir effectué les tests de rendus sonores, on sait à l'avance que le poids conséquent du matériel, lié à l'aimant du haut-parleur, et la prise d'air du subwoofer située à l'arrière promettent à eux seuls une restitution des basses plus que correcte.

En matière de configuration, le réseau sans fil est rapidement détecté, configuration automatique ou manuelle, cryptage WEP ou WPA ou encore choix du canal WIFI sont possibles. Sur deux étages, la portée du signal s'est révélée parmi les meilleures ! Il faut préciser que ce modèle bénéficie d'une antenne rigide externe, à la manière des "boxs" WIFI que nous louent nos Fournisseurs d'Accès Internet. La saisie clavier de la clef WPA est très simple si vous avez l'habitude d'envoyer des SMS avec votre téléphone mobile, c'est ici la même procédure. La seule différence c'est qu'il faudra, en l'occurrence, employer la télécommande infrarouge fournie.

vtunerterratectAfin de pouvoir ajouter vos radios, il faudra vous rendre sur le site www.radio567.com avec votre navigateur Web et saisir l'adresse MAC du matériel située au dos de la radio ou via le menu, Configuration, Etat appareil, ID produit unique MAC. Tous les navigateurs actuels sont supportés avec Safari sous MAC, Firefox sous Linux et IE7 sous XP nous n'avons rencontré aucuns soucis. Sur cette plateforme autrement intitulée "vTuner", 10 389 stations étaient indexées le jour du test ! Il suffit de saisir l'occurrence recherchée et d'attendre les résultats du moteur de recherche ou d'effectuer une recherche par catégories (Format, Pays, Langue). Si par malchance votre radio ne figure pas dans la liste, il suffit alors de cliquer sur "Add Another Station", d'indiquer le nom de la webradio et de copier-coller l'URL correspondante. Pour que les radios fraîchement ajoutées apparaissent dans votre matériel vous devez patienter 24 h le temps de la mise à jour de vTuner. Mais, le mieux est encore de procéder manuellement via Configuration, Radio Internet et RSDB mise à jour. La procédure n'excède généralement pas 3 minutes. Pour l'ajout de Podcasts, la procédure est la même, il faut simplement se rendre dans "My Added Podcasts" et coller le lien Internet.

Sur l'écran principal en bi-tons, bleu et blanc, seules les informations essentielles sont dispensées. On peut lire tour à tour en pressant la touche "i" de la télécommande, le nom de la radio uniquement, l'heure seule, le nom de l'artiste et de la piste en cours, le temps écoulé et les informations liées à l'échantillonnage (128 kbps, stéréo par exemple). Les informations affichées en permanence concernent l'intensité du signal WIFI et le statut de la mémoire tampon. Inutile de préciser que la qualité sonore est au rendez-vous et que nous sommes  bien au-delà de ce qu'offre un radio-réveil standard en matière de restitution sonore. Il est toutefois regrettable qu'un égaliseur graphique ou au minimum des ambiances préréglées ne soit pas présents. Ceci est un signal fort envers le constructeur pour l'ajout de cette fonction via un nouveau firmware… A ce propos, le dernier en date est disponible sur la partie support technique du site et pour information le flashage ne fonctionne que sous Windows.

firmwareterra2


TwonkyvisionterratecEn plus des radios Internet, on peut profiter du Noxon iRadio en tant que lecteur musical réseau de l'intégralité de sa bibliothèque MP3 / WMA. En pratique, il suffit d'installer le logiciel fourni "TwonkyVision" (PC, MAC et Linux), d'ouvrir manuellement un port de son choix, sur son routeur ou sa box (par défaut le 9 000), si et seulement si la fonction UPnP n'est pas supportée (ouverture et fermeture des ports automatique). Ensuite, comme avec n'importe quel routeur courant, il faut saisir dans son navigateur l'adresse http://192.168.0.1:9000, pour accéder à l'interface de gestion du Terratec. De là, on précise le dossier ou sont stockés ses fichiers audio sur son disque dur et si on le souhaite l'emplacement d'iTunes ou de Winamp. Au final, en laissant le PC ou le MAC allumé on pourra parcourir tous ses dossiers musicaux et listes de lecture avec l'iRadio et jouir ainsi de tous ses fichiers audio ! Pour la navigation et par commodité, mieux vaut créer des listes de lecture par catégories, sans quoi il faudra effectuer laborieusement des recherches de pistes MP3 à l'aide du clavier SMS de la télécommande.

NOXONiRadioBackLe tour d'horizon serait incomplet si nous n'évoquions pas la connectique complète de ce produit. En plus du sans fil 802.11g, il y a à l'avant une prise casque. A l'arrière, c'est l'idéal avec un connecteur Ethernet (10/100 Mbps) et ses témoins d'activité qui permettront de faire fonctionner la radio même si l'on ne dispose pas de point d'accès WIFI. On note également deux jacks un pour les haut-parleurs et un autre en "line-out" pour le branchement sur une chaîne HIFI. Enfin, on appréciera le bouton de mise en veille et l'interrupteur marche/arrêt qui coupe totalement le courant. Les seuls vrais défauts du périphérique de Terratec reposent sur le menu de navigation très peu intuitif, l'encombrement qui dissuaderont certains à le poser sur une table de chevet et l'absence d'une fonction radio-réveil qui n'aurait pas été un luxe !




Pinnacle SoundBridge HomeMusic

Soundbridge_HMProdVisual
Le SoundBridge HomeMusic de Pinnacle a l'aspect recherché d'un conduit tubulaire, avec une prédominance de gris et deux capsules noires aux deux extrémités. Ce matériel doit nécessairement être connecté à un autre périphérique pour profiter de l'écoute, puisqu'il est dépourvu d'écouteur interne. Il faut donc le relier au choix, à un casque, à un jeu d'enceintes amplifiées comme on en dispose sur nos PC (2.1 ou 5.1) ou idéalement à l'ampli de sa chaîne HIFI, à l'aide du câble aux embouts jack et RCA (L et R) fourni. Le jeu de couleurs élu par Pinnacle se mariera idéalement à votre  ensemble acoustique, d'une part pour son aspect extérieur que nous venons d'évoquer et d'autre part pour  son écran LCD rétro-éclairé en vert, comme c'est classiquement le cas sur le matériel audio. L'écran en question affiche toutes sortes de caractères possibles mais autant le dire d'emblée, les deux lignes de texte qu'il est capable d'afficher ne facilitent pas la lecture à l'écran et la navigation !

Le dernier détail concernant ce séduisant "cylindre musical", c'est qu'il est totalement épuré à la manière de certains ensembles audio de luxe réputés (voir Bang & Olufsen). Il ne comporte en effet pas un seul bouton en façade ou sur son panneau arrière. Il repose simplement sur un socle caoutchouteux concave.

Qu'en est-il de la configuration WIFI ? Comme les radios concurrentes, tout est simple si vous savez comment configurer un réseau sans fil. Il suffit de se rendre avec la télécommande dans le menu Configuration, Config Wi-Fi. Sitôt votre réseau détecté, vous devrez saisir comme à l'habitude une et une seule fois la clef WEP / WPA qui le sécurise. Il est regrettable que la télécommande ne dispose pas comme pour le Terratec Noxon iRadio du clavier téléphonique et alphanumérique SMS. Il faudra courageusement faire défiler avec les flèches de déplacement les caractères, en espérant pour vous que votre mot de passe ou phrase de chiffrement ne comporte pas 63 caractères !!!
radios wifi pinnacleinterfa2
L'étape de l'ajout de stations ne pose a priori pas de problèmes. Pour bien faire il faut se rendre avec son navigateur Web préféré à l'adresse http://votreIPréseaulocal/SoundBridgePresets.html. Pour nous, le DHCP a attribué aléatoirement l'adresse du poste réseau local en http://192.168.0.6/SoundBridgePresets.html. Sur votre interface de "WebAdmin" vous pouvez présélectionner un maximum de 18 stations. Seules deux informations sont utiles, le nom de la station et son URL. La plateforme permet  de tout gérer et de tout superviser, c'est une vraie merveille. Il est par exemple possible de savoir quelle est la station en cours, d'en changer, de configurer le SoundBridge (format de la date, format de l'heure, fuseau horaire, écran en veille qui affiche l'heure ou pas, lecture du format WMA sans perte à 400 kbps…) ou encore d'obtenir des informations sur la qualité du signal WIFI.

radios wifi pinnacleinterfa1L'autre alternative consiste à créer un compte sur www.radioroku.com. L'excellent site de webradios détecte à l'aide d'un plugin JAVA votre matériel Pinnacle. Ensuite, après inscription (email + mot de passe) vous profiterez du moteur de recherches, du Top des radios les plus écoutées, du pilotage du matériel via Internet et vous ajouterez en un tournemain n'importe quelles radios du monde entier !

Si comme beaucoup d'audiophiles vous disposez d'une bibliothèque de fichiers musicaux numériques (MP3, M4A et M4P, WMA…) vous allez pouvoir en faire profiter toute la maison après avoir installé le logiciel serveur "Firefly " fourni... Pour les habitués du paramétrage de réseau ou du "ShoutCast", c'est une simple formalité ! Les néophytes, quant à eux, devront se tourner vers la documentation fournie. Le principe est simple, il faut dans l'ordre choisir un port (à déclarer dans sa "box") et indiquer le dossier ou se trouve vos fichiers audio (dossiers et sous-dossiers sont automatiquement pris en compte). Enfin, une rapide visite à l'adresse http://localhost:votreIPréseaulocal/index.html, http://192.168.0.1:9000/index.html pour nous, vous indiquera si le serveur est actif ou non, le nombre total de pistes audio, les playlists (M3U et PLS) et vous y définirez un mot de passe...
De retour sur notre SoundBridge, afin d'écouter toute les musiques stockées sur notre PC ou notre MAC, on ira dans le menu Liste/Config et Firefly Media Server. Comme par magie tous nos MP3 s'affichent sur le LCD ! On les choisira en parcourant les dossiers par Artistes, Albums, Titres, Genre, Compositeurs… ou via une recherche plus que compliquée avec les flèches de déplacement. Inutile de préciser que vous devez bien "tagger" vos fichiers audio (sous iTunes ou Winamp, par exemple), ceci afin de pouvoir rapidement les retrouver !

radios wifi fireflyserver1
 radios wifi fireflyserver3

Les possibilités de connectique du périphérique sont larges pour un tel produit. A l'arrière, on retrouve une line Out pour le branchement à votre chaîne HIFI et une sortie casque amplifiée et surtout un lecteur de cartes mémoire SD ou MMC. Quand on sait qu'une carte SD peut atteindre 16 Go, nous vous laissons calculer le nombre de fichiers MP3 que vous pourrez stocker et écouter sans le moindre paramétrage avec votre radio WIFI !
Le matériel de Pinnacle est réellement excellent. On regrette simplement que l'écran LCD soit aussi restreint contrairement aux modèles M1001 et M1001-B (280 x 16 pixels). L'autre détail gênant concerne la recherche au clavier d'un titre, album… C'est vraisemblablement une opération très pénible avec la télécommande... En dehors, de cela, c'est un produit que nous ne pouvons que conseiller à l'achat.




Conclusion et Tableau des caractéristiques

En toute franchise, les quatre produits testés nous ont pleinement apportés satisfaction. Tous ont un point en commun la radio WiFi et le font bien ! Ce qui les distingue ce sont leurs fonctions supplémentaires et leurs ergonomies d'utilisation (menu de navigation, molette de réglage, télécommande…). S'il fallait en élire un, le produit idéal serait celui qui rassemblerait le meilleur de chacun !

L'Orange LiveRadio a pour seul défaut un manque de puissance audio. Mais, pour dire les choses clairement les haut-parleurs stéréo internet suffiront largement pour une petite pièce (chambre, cuisine…). Et, si cela ne suffit pas la connectique arrière permet comme tous les modèles la liaison à une chaîne HIFI. Nous avons ici apprécié la prise USB pour connecter une clé USB ou un baladeur MP3 et la lecture des livres audio (audiobook).

Le Freecom MusicPal jouit de la meilleure interface d'administration Web. Sa connectique est aussi très complète avec des vraies sorties audio RCA et une prise Ethernet pour la liaison filaire. Les habitués des configurations de routeurs apprécieront le menu d'interface sobre et facile d'utilisation. Notre seule déception concerne la taille du périphérique. Nous pensions qu'elle était justifiée pour la restitution des basses mais celles-ci sont décevantes.

Le "gros cube" ou Noxon iRadio Terratec dispose nativement de la plus belle restitution sonore de tous ! L'ajout ou la recherche des radios à l'aide de la télécommande figure parmi les plus rapides. Le clavier SMS y est pour beaucoup. Comme le Freecom, la connectique est complète avec un port réseau filaire et surtout une antenne WIFI qui améliore grandement la portée de réception. La fonction de mise en veille automatique  (15 min, 30 min…) est un plus ainsi que l'affichage de l'horloge, malheureusement, on ne peut pas programmer un réveil musical comme avec un radio-réveil standard.

C'est vrai que le Pinnacle SoundBridge HomeMusic ne dispose pas de haut-parleur interne mais au vue de ses autres qualités, tout ceci est vite oublié. En réalité, son aspect racé le prédispose à trôner sur votre chaîne HIFI dans le salon... Son prix à 100 € est en plus d'être symboliquement fort, très adapté avec ses fonctionnalités. C'est le seul modèle a avoir songé au port de carte mémoire SD/MMC pour la lecture de MP3 tiers. Ses deux défauts demeurent, un écran LCD de 2 lignes trop étriqué et une navigation calamiteuse à la télécommande, notamment lors de la recherche d'une radio ou d'un titre MP3 .

tableau_radios

Tableau des caractéristiques


+ Les plus
  • Piles rechargeables fournies
  • Ecoute des livres audio
  • Port pour clé USB
  • La molette façon "iDrive" pour la navigation
  • Ajout de radios sans PC via l'accès SHOUTCast
  • La richesse de l'interface d'administration OpenFirmware
  • La connectique complète
  • Qualité du caisson de basse
  • Télécommande
  • Connectique : port Ethernet (RJ45), Sortie HP et line-out, casque
  • Design en accord avec la chaîne HIFI
  • Lecteur de cartes mémoire SD / MMC
  • Media Server de fichiers MP3, AAC, WMA
  • Le rapport qualité / prix idéal
- Les moins
  • Manque de puissance sonore
  • Une seule sortie pour l'audio ou le casque
  • Le plus volumineux de tous les modèles
  • Inefficacité du "BassBoost"
  • Encombrement
  • Menu de navigation peu intuitif
  • Fonction radio-réveil absente
  • Ecran LCD de taille restreinte
  • Recherche de titres avec la télécommande
  • Pas de HP interne

  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Comparatif de messageries web : 5 webmails en test !
    Le webmail autrement dit le service de messagerie web, vous permet de réceptionner et d'envoyer vos courriers électroniques par le biais de n'importe quel navigateur Internet (ou depuis un client e-mail), n'importe où dans le monde, de ...
  • Test et comparatif de 6 disques durs externes
    Les disques durs externes sont très pratiques en permettant de transporter vos données sensibles et autres fichiers personnels, en dehors de votre PC ou Mac. Pratique également en cas de crash système ! Ils sont mobiles et disposent ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
piednoir offline Hors ligne Héroïque avatar 774 points
Le #276731
g cherche a acheter une autoradio numérique :pour ma voiture et écouter les variétées allemande depuis nice, dans ma voiture a nice 06.
piednoir offline Hors ligne Héroïque avatar 774 points
Le #276741
ou acheter un autoradio numérique a nice ou en france
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire