Test du Dremel 3D45 : l'imprimante 3D pour l'éducation et les semi-pro

Le par  |  2 commentaire(s)

Nous avons eu l'occasion de mener plusieurs tests avec cette Dremel 3D45. Afin de profiter au maximum de ses prestations, nous avons principalement imprimé des pièces en ABS et en Nylon.

Dremel 3D45_26

Sur une quinzaine de pièces imprimées, seule une s'est soldée par un semi-échec. Semi puisque la pièce est bien allée jusqu'au bout, mais qu'elle s'est légèrement décollée sur un côté, déformant sa base... L'imprimante n'est pas à pointer du doigt, nous avions seulement oublié d'appliquer de la colle à l'endroit en question preuve que la colle est obligatoire et parfaitement fonctionnelle pour ce type d'impression. On aurait également pu envisager de poncer légèrement le verre du plateau pour s'éviter tout consommable supplémentaire... à condition que la machine ne doive pas repartir chez Dremel à la fin de notre test.

La qualité d'impression est au rendez-vous, et c'est surtout la facilité avec laquelle l'imprimante gère les filaments techniques qui nous a impressionnés.

Dremel 3D45_23Dremel 3D45_21

À titre personnel, jamais je n'ai imprimé aussi vite et avec autant d'aisance sur mes machines qu'avec cette 3D45. Elle avale littéralement l'ABS et le recrache avec une excellente précision, sans bavure, sans délaminage, à grande vitesse et se paie même le luxe de réussir des tests de pontage à plus de 8 cm (toujours en ABS)

La tête d'impression est de type Direct Drive, cela veut dire que l'extrudeur (la partie qui entraine le filament) est directement monté sur la "hotend", la partie qui dépose le filament. Le tout est particulièrement compact et monté sur des roulements à billes pour une fluidité parfaite. La pièce imprimée est par ailleurs refroidie par un système de flux d'air dispensé sur 4 côtés (avant, arrière et flancs) et propulsé par un simple ventilateur radial 5015. La ventilation se fait donc sur 360 degrés pour assurer des pontages d'une qualité exemplaire. Le tout est également associé à un détecteur de fin de filament qui mettra automatiquement la machine en pause lorsqu'elle aura détecté l'absence de filament : l'utilisateur n'a qu'à présenter le bout d'une nouvelle bobine et d'appuyer sur l'écran pour relancer l'impression.

Dremel 3D45_24

Comme toujours, la qualité de l'impression vient de la machine, mais également des réglages du logiciel de préparation des fichiers. Et là encore, les choses se montrent particulièrement intéressantes.

Dremel nous offre ainsi plusieurs choix concernant le "slice" des fichiers STL : son "propre" logiciel baptisé Digilab 3D Slicer, son  Cloud Dremel Idea Builder, ou des slicers tiers comme Simplify 3D dont certains intègrent des profils préenregistrés pour la machine.

Dremel 3D45_13

Digilab 3D Slicer s'articule autour du slicer Cura (proposé gratuitement par le fabricant Ultimaker) qui a la particularité de pouvoir être "moddé" et c'est le cas ici. On retrouve donc un Cura remanié pour se montrer bien plus facile à prendre en mains. Tout est simplifié  pour faciliter les choses à l'utilisateur qui peut se contenter de choisir le matériau d'impression, la qualité, le remplissage, l'ajout ou non de supports et d'un radeau (couche permettant d'assurer le maintien de la pièce sur le plateau). En quelques clics, on peut slicer son fichier et lancer automatiquement l'impression depuis le WiFi. On bascule alors automatiquement vers l'onglet Build qui propose un accès en live à la caméra intégrée dans un des coins supérieurs de l'imprimante et à des informations basiques comme le temps restant, les températures buse, plateau et intérieur du caisson, le statut de la porte (ouverte, fermée) ainsi que le type de filament.

Bien entendu, les utilisateurs avancés pourront faire dérouler les options pour accéder à l'ensemble des paramètres proposés dans la version standard de Cura et peaufiner leurs réglages comme bon leur semble.

L'autre option proposée par Dremel est un accès à un Cloud spécialement dédié à l'impression 3D. Il faudra néanmoins avoir recours à une astuce pour accéder au Cloud IDEA Builder. L'option n'est actuellement pas disponible en France : on peut accéder au Cloud, mais l'enregistrement de l'imprimante de fait via un "token" qui n'apparait pas dans le menu de la machine ... À moins de basculer l'environnement intégré en anglais. Cette manipulation permet ainsi d'accéder au token et d'enregistrer son imprimante an ligne pour y accéder.

Dremel 3D45_17

Depuis cet espace Cloud, on pourra charger directement des fichiers au format STL, puis les réparer, les positionner à sa guise sur le plateau de la machine puis de les slicer avec un ensemble de paramètres complets. En quelques clics, on peut ainsi lancer une impression à distance et surveiller son impression depuis la caméra de la machine. Notons qu'une fois revenu sur place, on pourra relancer Digilab 3D Slicer et basculer vers l'onglet Build pour continuer à surveiller son impression depuis son PC. Une fois l'impression terminée, un email est envoyé à l'utilisateur l'informant du bon déroulement associé à une photo de sa réalisation prise depuis la caméra intégrée de la machine.

En impression 3D, la préparation des modèles et les paramètres de slice jouent énormément dans le résultat final. Ici, l'utilisateur peut profiter du logiciel de son choix et d'un ensemble de paramètres plus ou moins fournis. Les utilisateurs novices seront épaulés pour assurer la réussite de leur impression tandis que les experts seront ravis de garder un contrôle total sur les paramètres.

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2075890
Ils ne vont pas en vendre beaucoup. Si seulement ils avaient augmenté sensiblement le volume d’impression...
Le #2075894
cycnus a écrit :

Ils ne vont pas en vendre beaucoup. Si seulement ils avaient augmenté sensiblement le volume d’impression...


Et pourtant ils en vendent pas mal...

L'avantage d'avoir un SAV derrière et de s'installer dans les grandes enseignes de bricolage...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme