Test du OnePlus 8 Pro : tout pour plaire ?

Le par  |  0 commentaire(s)

Après avoir joué l’originalité avec une caméra popup installée dans la tranche supérieure du OnePlus 7 Pro puis du OnePlus 7T Pro, le fabricant revient à un format plus sage avec un smartphone OnePlus 8 Pro doté d’un écran poinçonné pour loger le capteur photo avant.

L’écran est légèrement plus grand que le OnePlus 8 avec une diagonale de 6,78 pouces et un ratio de 19,8:9 qui assure une bonne prise en main. Avec un poids de 199 g et une épaisseur de 8,5 mm, elle est cependant un peu moins agréable que celle de son petit frère le OnePlus 8 (voir notre test).

OnePlus 8 Pro face

L’affichage est incurvé sur les tranches et de type AMOLED avec une résolution QHD+. On trouve ici un affichage Fluid Display finement calibré pour fournir des couleurs les plus naturelles possibles.

C’est aussi le premier écran de la marque à proposer un rafraîchissement de 120 Hz. Les animations de l’interface sont ainsi ultra fluides. Même si, à titre tout à fait personnel, on n’a jamais trouvé ces montées en fréquence du rafraîchissement d’écran très pertinentes, il faut bien avouer qu’on sent qu’il se passe quelque chose avec le OnePlus 8 Pro, en positif bien entendu, surtout en ayant d’autres smartphones avec un rafraîchissement d’écran moins élevé sous la main pour comparaison.

OnePlus 8 Pro capteur photo avant

Comme toujours, on pourra faire disparaître le trou dans l’écran au sein d’une bande noire dans les réglages mais le passage au thème sombre fait déjà largement disparaître le poinçon pour les récalcitrants, et l’on trouvera un lecteur d’empreintes sous l’écran, même s’il reste possible de faire appel au Face Unlock. L’apparition fugace d’une caméra popup pour cette opération nous manquerait presque (enfin ça dépend des personnes ^^).

L’aspect général du smartphone est quasiment le même que pour le OnePlus 8, avec toujours le slider de notification au-dessus du bouton d’alimentation et les touches de volume sur la tranche gauche.

OnePlus 8 Pro slider

Ecran et dos sont en verre incurvé se rejoignant sur la ligne d’un châssis métallique, le tout assurant un grip correct de l’appareil mobile. On ne trouve rien sur la tranche supérieure sinon un micro, tandis que la tranche inférieure comprend le chariot pour la carte SIM (avec Dual SIM), la prise USB-C pour la charge / synchronisation et le haut-parleur, un second haut-parleur étant présent en façade, à la frontière entre l’écran et la tranche.

OnePlus 8 Pro dos

Ce qui change sur le OnePlus 8 Pro par rapport au OnePlus 8, c’est le dos : outre les trois capteurs photo disposés en alignement vertical centré, plusieurs éléments sont disposés sur le côté : un quatrième module, le flash et l’autofocus.

Le design général est donc commun aux deux modèles et reste dans la lignée de ce que propose OnePlus depuis plusieurs années, avec l’atout d’une finition en verre dépoli mat qui rend moins visible les empreintes que les finitions brillantes, et un effet brume toujours plus maîtrisé.

OnePlus 8 Pro tranche

En n’ayant plus la porte d’entrée de la caméra popup, le smartphone peut enfin s’offrir une vraie étanchéité validée par une certification IP68 et non plus cette indécision “étanche mais pas trop” de ses prédécesseurs.

En flirtant avec la barre des 200 g, le OnePlus 8 Pro fait mieux que le OnePlus 7T Pro et ses 213 g (et prouve que les smartphones 5G ne sont finalement pas des briques) mais cela reste un peu pesant. Sur ce point, le OnePlus 8, avec ses 8 mm et ses 180 g, est plus agréable au quotidien.

Vos commentaires
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme