Test du Xiaomi MI 8 : le flaghship killer made in China

Le par  |  5 commentaire(s)

Le design du Mi 8 se rapproche de celui de l'iPhone X avec un écran bord à bord surplombé par une encoche assez large.

Le Mi8 fait dans l'arrondi : ses angles sont doux ainsi que les bordures de l'écran. Contrairement au Pocophone F1 dont les arêtes se veulent tranchantes, la prise en main du Mi 8 est des plus agréables.

IMG_20181219_164631

Sa finesse et son poids assez réduit malgré un dos en verre le rendent ergonomique : même s'il sera un peu grand pour certaines mains, il est assez bien équilibré.

L'écran est particulièrement lumineux, il s'agit d'un des écrans les plus qualitatifs du marché à l'heure actuelle. Sa forte résolution (402 dpi) associée à un contraste infini en font un objet agréable à regarder.

L'encoche est bien présente, on aime ou pas... Et dans ce cas, il existe une option pour la faire disparaitre (en ajoutant des zones noires de part et d'autre). Elle a toutefois le mérite d'abriter divers modules : photo et capteur infrarouge pour l'identification faciale, haut-parleur et capteur de proximité et de luminosité.

IMG_20181219_164700

La position du lecteur d'empreintes au dos est idéale et tombe bien sous le doigt, les boutons sur la tranche droite sont également assez prononcés et bien positionnés pour éviter toute activation par erreur.

Le connecteur USB-C permettra de brancher le câble, peu importe le sens, mais il faudra passer par l'adaptateur fourni pour brancher des écouteurs Jack 3,5mm.

Le dos en verre est brillant, il résiste assez bien aux rayures et finit de donner une note sobre et élégante au terminal tout en lui offrant une petite touche de luxe.

Déverrouillage : empreinte, code, schéma, visage, au choix.

Ce Xiaomi Mi 8 propose plusieurs options pour déverrouiller son terminal. Bien entendu, l'utilisateur pourra choisir le classique code à 4 chiffres ou même le schéma, mais Xiaomi va plus loin.

IMG_20181219_164809

Outre le lecteur d'empreintes qui se montre très rapide et précis, la caméra frontale associée au capteur infrarouge propose de déverrouiller l'appareil via son visage (face unlock).

Il suffit pour cela d'enregistrer son visage dans le terminal, puis de se présenter à lui pour que le déverrouillage se fasse en moins d'une seconde.

  

Mieux encore, le Mi 8 peut s'activer automatiquement lorsqu'on le redresse, ce qui permet, combiné à la reconnaissance faciale, de ne même plus avoir à balayer l'écran : on prend le terminal en main et il nous reconnaît automatiquement pour afficher son menu.
Si le système est rapide et performant, il fonctionne difficilement lorsque la luminosité ambiante est limitée ou lorsque l'on porte des accessoires comme bonnets ou lunettes.

Dans le même style
  • Test Xiaomi Mi Notebook Pro 2019
    Xiaomi propose une version 2019 de son célèbre portable haut de gamme à l'inspiration très Apple. Le Xiaomi Mi Notebook Pro est-il une simple évolution de la précédente version ? Vaut-il toujours le coup ? La réponse dans ce test.
  • Test du Xiaomi Mi 9T Pro : la performance à prix attractif !
    Après un Xiaomi Mi 9T constituant déjà une proposition intéressante, Xiaomi / Redmi enfonce le clou avec le Xiaomi Mi 9T Pro, aussi connu sous le nom de Redmi K20 Pro sur d'autres marchés. Avec ses solides caractéristiques, ses choix ...
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2045585
La grande encoche est immonde je trouve...
Le #2045606
Merci pour le test
Beau rapport qualité prix, comme d(hab chez Xiaomi.

Petite question, la bande 700 Mhz ne se déploie qu'en France ?
Ca viendra un jour sur les phones chinois ?
Le #2045617
Merci pour le test, clairement un bon produit. Mais aujourd'hui j'ai une dent contre MIUI 10.

(et au passage, 2 fois la petite phrase publicitaire vers Gearbest dans le même test, ça devient franchement abusé !)
Le #2045620
Merci pour le test !
Par contre l'encoche...
Le #2046018
Le gros problème de xiaomi c'est leur surcouche ... autant les appareils sont excellents mais leur soft je peux pas le supporter idem pour Huawei
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme