Test du Xiaomi Mi Mix 2 : le smartphone borderless à l'honneur

Le par  |  1 commentaire(s)

Pour son modèle Xiaomi Mi Mix 2, le fabricant chinois a fait le choix d’un capteur simple 12 megapixels comme module principal. Celui-ci propose un capteur à gros pixels 1,25 µm pour capter un maximum de lumière mais se limite à une ouverture f/2,0 qui limitera les possibilités.

Xiaomi Mi Mix 2 photo 04 Xiaomi Mi Mix 2 photo 03

En bonnes conditions de lumière, le résultat est correct, avec des couleurs équilibrées ne jouant pas forcément la carte de la saturation excessive. Les détails sont alors en général bien préservés, sauf en cas de situation de contraste fort, avec le cas typique de ciels nuageux brûlés.

Xiaomi Mi Mix 2 photo 05

Xiaomi Mi Mix 2 photo Xiaomi Mi Mix 2 photo 02

Il ne faudra pas espérer faire grand-chose avec le zoom numérique puisqu’il n’y a pas ici de zoom optique apporté par un second capteur. A noter que le smartphone est capable d’enregistrement vidéo jusqu’en 4K 30 fps.

Xiaomi Mi Mix 2 photo nuit 02

En faible luminosité, il ne faudra pas trop en demander au Xiaomi Mi Mix 2. Le grain apparaît vite dans les clichés d’intérieur et il faudra un peu jouer des réglages pour réaliser des clichés de nuit acceptables, pourvu que le ou les sujets restent immobiles.

Xiaomi Mi Mix 2 photo nuit OnePlus 5 photo nuit

Xiaomi Mi Mix 2 (gauche) ; OnePlus 5 (droite)

Le capteur photo avant de 5 megapixels fait son job en matière de selfie mais pose problème du fait de son placement à la base du smartphone. Il faudra tenir le Xiaomi Mi Mix 2 en décalé pour apparaître dans le cadre, ou plus simplement retourner le smartphone pour retrouver une position “normale” du capteur, comme s’il était dans l’angle supérieur gauche. Un peu perturbant.

Xiaomi Mi Mix 2 interface Xiaomi Mi Mix 2 configuration

Le Xiaomi Mi Mix 2 tourne sous Android 7.1.1 Nougat et exploite une surcouche MIUI 8.5 (passée ici en MIUI 9.1) propre aux smartphones de la marque. On y retrouve des icônes très colorées qui rappelleront un autre OS mobile et l’absence de tiroir d’applications. Le tout a l’avantage d’être réactif et clair.

Pour le modèle en import, la ROM internationale est déjà sortie, ce qui permettra d’accéder aux services mobiles de Google et au portail de téléchargement Google Play Store, ainsi qu’à l’interface en français.

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1992075
Prendre la version Chinois/anglais ne présente pas vraiment de contrainte. Il faut seulement flasher la ROM à partir de la ROM globale officielle. C'est très simple car il n'y a pas nécessité de rooter l'appareil. On copie le fichier ROM dans le dossier "update" du téléphone et on exécute le fichier.
http://en.miui.com/download-334.html
Lire "flashing guide" pour exécuter l'opération. Actuellement cette version est à 380 €en 64 Gb.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme