The Last of Us II : un revendeur Egyptien bloque la vente du titre

Le par  |  5 commentaire(s)
Last of us part 2

The Last of Us Part 2 fait l'objet d'un blocus par un revendeur localisé en Égypte : le titre est accusé de "propagation du vice".

The Last of Us Part 2 de Naughty dog est sorti la semaine passée sur PlayStation 4, pour le plus grand plaisir des joueurs... Sauf en Égypte.

Un revendeur égyptien a ainsi décidé de ne pas distribuer le titre dans le pays, évoquant un jeu qui participe à la "propagation du vice". D'ailleurs, le titre est banni dans une partie du Moyen-Orient.

lastofus 2

À l'origine de ce blocage, le fait qu'Ellie, le personnage principal du jeu est lesbienne et qu'elle entretient une relation amoureuse avec une autre femme au cours du jeu.

Game Valley, qui est l'un des plus grands distributeurs de jeux vidéo au Caire a expliqué ne pas souhaiter participer à propager ces idées jugées anormales dans le pays. Dans un communiqué le revendeur explique que le contenu du jeu n'est pas "conforme aux coutumes et traditions de notre société"

Un geste qui a été salué par les joueurs égyptiens qui ont manifesté leur soutien à Game Valley sur Facebook.

Rappelons toutefois que Game Valley vend malgré tout d'autres jeux comme The Witche 3 : Wild Hunt, GTA V ou même God of War...

Malgré tout, The Last of Us Part 2 reste aussi quelque peu contesté en occident. Le jeu subit ainsi un véritable review bombing depuis son lancement, le titre étant taxé de servir une forme de propagande LGBT+ ...

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2102047
Quelle bande d'arriérés...
Le #2102055
il sera quand meme dispo sur le store
Le #2102056
Tuez, massacrez, pillez dans les jeux vidéo ! Mais quand un personnage fictif aime une personne du même sexe, c'est trop dangereux pour l'avenir de l'humanité.
Comment dire...
Le #2102143
"Rappelons toutefois que Game Valley vend malgré tout d'autres jeux comme The Witche 3 : Wild Hunt, GTA V ou même God of War..."

Bah quoi, violer des putes et massacrer des gens, c'est hallal!

"Malgré tout, The Last of Us Part 2 reste aussi quelque peu contesté en occident. Le jeu subit ainsi un véritable review bombing depuis son lancement, le titre étant taxé de servir une forme de propagande LGBT+ ..."

Hé oui, ne jamais oublier que l'occident aussi regorge d'extrémistes, de souche...
Le #2102228
comment ne pas conseiller d'éviter tout voyage touristique dans ce pays tant qu'ils seront aussi intolérables ? Amener des devises dans ces pays, c'est les encourager.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Avatar par défaut
Anonyme
Anonyme Avatar par défaut