Tiangong-2 : la deuxième station spatiale chinoise désorbitée en juillet

Le par  |  2 commentaire(s)
Tiangong-2

La seconde station spatiale de la Chine sera désorbitée en juillet 2019 pour une rentrée atmosphérique sous contrôle.

Lancée en septembre 2016, Tiangong-2 est la deuxième station spatiale chinoise après Tiangong-1. Comme son prédécesseur, ce petit laboratoire spatial de 10,4 m de long et 3,35 m de diamètre (deux modules de 8,6 tonnes) est un prototype en prélude à une station spatiale permanente de plus grande ampleur à l'horizon 2022. Cette dernière devrait orbiter une dizaine d'années.

En attendant, Tiangong-2 est actuellement en orbite quasi circulaire avec une hauteur moyenne de l'ordre de 400 km au-dessus de la Terre. Le China Manned Space Engineering Office a récemment confirmé que la température et la pression du module d'expérimentation répondent aux exigences souhaitées.

A priori, la petite station spatiale Tiangong-2 est donc fonctionnelle. Elle sera désorbitée en juillet 2019 pour retomber sur Terre de manière contrôlée. On se souviendra qu'il n'en a pas été de même pour Tiangong-1.

Lancée en septembre 2011, la première station spatiale chinoise a cessé de fonctionner en mars 2016. Elle a connu une rentrée atmosphérique officieusement non contrôlée. Sa désintégration s'est produite le 2 avril 2018 au-dessus de l'océan Pacifique Sud.

Tiangong-2 a permis d'embarquer 14 charges utiles pour mener des expériences scientifiques. Deux taïkonautes y ont notamment séjourné pendant 30 jours entre octobre et novembre 2016, ce qui constitue la plus longue durée dans l'espace pour un astronaute chinois.

Rappelons qu'en raison de la présence des États-Unis, la Chine est exclue de la Station spatiale internationale.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2035317
"Rappelons qu'en raison de la présence des États-Unis, la Chine est exclue de la Station spatiale internationale."

Scientifiquement lamentable !
Le #2035326
Ulysse2K a écrit :

"Rappelons qu'en raison de la présence des États-Unis, la Chine est exclue de la Station spatiale internationale."

Scientifiquement lamentable !


D'autant plus lamentable que c'était une décision du Congrès, qui à mon sens n'a pas à embêter une organisation scientifique avec ce genre d'actions purement politiques.

D'ailleurs, les chinois avaient dit être partant pour ouvrir leur prochaine station à l'international. Si ça arrive, la Nasa n'y aura pas accès à cause du Congrès.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme