TikTok : l'interdiction aux USA suspendue après une plainte d'influenceurs

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s) | Source : Reuters
tiktok

Nouveau revers pour l'interdiction de l'application TikTok aux États-Unis voulue par Donald Trump. Une juge américaine suspend l'interdiction qui devait s'appliquer à partir du 12 novembre prochain.

Alors que l'administration Trump estime avoir l'autorité nécessaire pour interdire aux Américains l'utilisation de TikTok et brandit un risque de sécurité nationale pour l'application dans le giron du groupe chinois ByteDance, une juge d'un tribunal de Pennsylvanie a temporairement bloqué une partie d'un décret signé du président des États-Unis.

Le cas échéant, le décret aurait été appliqué à partir du 12 novembre prochain, avec pour conséquence de paralyser le fonctionnement de la populaire application de partage de vidéos au format court aux États-Unis où elle compte plus de 100 millions d'utilisateurs.

La juge bloque ainsi le département du Commerce des États-Unis pour son action visant à interdire l'hébergement de données de TikTok sur le sol américain, les réseaux de diffusion de contenu et accords d'interconnexion.

tiktok

Après une plainte d'influenceurs sur TikTok

Un juge d'un tribunal de Washington avait déjà décidé de bloquer temporairement le décret de Donald Trump pour empêcher Apple (App Store) et Google (Google Play Store) de proposer l'application TikTok aux États-Unis, et pour le téléchargement par de nouveaux utilisateurs.

Le nouveau revers - du moins temporaire - pour l'administration Trump fait suite à une plainte de trois créateurs sur TikTok selon qui une interdiction de l'application aurait nui à leurs activités. Ils sont rémunérés pour des publications sur TikTok.

Dans une réaction, TikTok souligne que les magistrats ont à chaque fois retenu une atteinte à la liberté d'expression et met en avant le soutien des créateurs. " Nous sommes profondément émus par l'immense soutien de nos créateurs qui ont travaillé pour protéger leurs droits à l'expression, leur carrière et pour aider les petites entreprises, en particulier pendant la pandémie. "

Pour Donald Trump, TikTok aura un avenir aux États-Unis si l'application passe sous pavillon américain. Sinon, il clame que ce sera l'interdiction. Il évoque un risque de partage de données personnelles d'utilisateurs aux États-Unis avec le gouvernement chinois. En filigrane… de l'espionnage.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #2112166
C'est quoi l'application concurrente made in america qui espionne et garde les données uniquement aux US ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire