TikTok : la justice suspend l'interdiction de téléchargement voulue par Donald Trump

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s) | Source : Reuters
tiktok

Pas de blocage aux États-Unis pour le téléchargement de l'application TikTok. Elle reste sous le coup d'une interdiction complète à partir du 12 novembre prochain.

Outre-Atlantique, TikTok est sous la menace de deux décrets signés par Donald Trump. Le premier concerne l'interdiction de toute prestation de service pour distribuer ou mettre à jour l'application mobile, et le second porte sur l'interdiction de toute transaction américaine avec TikTok.

Avec l'application de ces décrets, les conséquences seraient dans un premier temps un blocage du téléchargement de TikTok sur les plateformes d'applications aux États-Unis, puis une interdiction totale des activités de TikTok aux États-Unis.

Une première échéance était fixée à partir du 28 septembre. Un juge américain a décidé hier de bloquer temporairement le décret présidentiel empêchant Apple (App Store) et Google (Google Play Store) de proposer la populaire application de partage de vidéos au format court. Par contre, il a refusé pour le moment de suspendre l'interdiction complète des activités de TikTok à partir du 12 novembre prochain.

tiktok

Aux États-Unis, TikTok dépasse les 100 millions d'utilisateurs. Les avocats de TikTok ont défendu une atteinte à la liberté d'expression. Ils ont plaidé une interdiction au téléchargement qui serait " sans précédent " et " irrationnelle ", avec des dommages pour l'entreprise alors que des négociations sont en cours.

TikTok est dans le giron du groupe chinois ByteDance. L'administration Trump évoque des risques de sécurité nationale avec le partage de données d'Américains avec les autorités chinoises. Autrement dit, de l'espionnage au profit de la Chine.

Pour le devenir de TikTok aux États-Unis, un projet prévoit les groupes américains Oracle et Walmart en tant que respectivement partenaire technologique et commercial. Il implique la création d'une entité TikTok Global aux États-Unis pour fournir tous les services TikTok aux utilisateurs américains et préparer une introduction en Bourse.

Sans un contrôle américain majoritaire pour TikTok Global, sachant que ByteDance comprend des investisseurs américains, Donald Trump ne donnera pas son feu vert. De son côté, la Chine fait le nécessaire pour peser dans les négociations et garder la main, notamment avec la question de l'algorithme de recommandation de vidéos de TikTok.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 48616 points
Le #2109367
Ce mec devrait se présenter comme président autoproclamé dans une république bananière. Là aussi, il ne payerait pas d'impôt.

Un rôle de dictateur stupide et mégalo lui siérait à ravir. Quel boulet pour l'Humanité ce type !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire