Les trottinettes électriques dans le code de la route : 135 € d'amende pour une circulation sur les trottoirs

Le par  |  31 commentaire(s)
Uber-Jump-trottinette

Trottinettes électriques et autres engins de déplacement personnels motorisés vont avoir leur catégorie dans le code de la route, avec une réglementation que cela implique.

Ce week-end, les ministères de l'Intérieur (Délégation à la sécurité routière) et des Transports ont annoncé une évolution du code de la route visant spécifiquement les nouveaux engins de déplacement personnel (EDP) motorisés.

Parmi ces EDP motorisés, les trottinettes électriques, monoroues, gyropodes et hoverboards. Si les EDP non motorisés sont assimilés à des piétons dans le code de la route, les EDP motorisés ne font par contre partie d'aucune catégorie.

Pour prendre en compte leur existence dans le code de la route et réglementer leur circulation dans l'espace public, un décret sera publié et une nouvelle réglementation entrera en vigueur à la rentrée 2019.

Selon le gouvernement, les règles pour les EDP motorisés seront " essentiellement les mêmes " que celles applicables actuellement aux cyclistes, mais avec néanmoins certaines spécificités.

trottinettes-électriques-code-de-la-route
Pour les voies de circulation, les EDP motorisés seront interdits de circuler sur les trottoirs, sauf si des dispositions sont prises par la mairie. Sur un trottoir, l'engin devra être conduit à la main sans recours au moteur. Le stationnement sur le trottoir ne sera possible que s'il n'y a pas de gêne pour les piétions. Une circulation sur un trottoir sans autorisation sera sanctionnée d'une amende de 135 €.

Hors agglomération, la circulation des EDP motorisés sera interdite sur la chaussée et limitée aux voies vertes et pistes cyclables. En agglomération, il y aura obligation de circuler sur les pistes et bandes cyclables, ou à défaut sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h.

Il sera interdit de circuler avec un engin dont la vitesse maximale n'est pas limitée à 25 km/h. Pour un engin qui roule à plus de 25 km/h, une amende de 1 500 € est prévue.

D'autres dispositions concernent l'âge minimum de 8 ans pour conduire un EDP motorisé et le port du casque obligatoire pour les moins de 12 ans, l'interdiction de porter des écouteurs ou tout appareil susceptible d'émettre du son, l'équipement (feux avant et arrière, dispositifs rétro-réfléchissants, avertisseur sonore…). Le non-respect des règles de circulation sera passible d'une amende de 35 €.

Des mesures avaient déjà été prises par des municipalités comme Paris, tandis que les opérateurs de location de vélos électriques en libre-service puis ultérieurement de trottinettes électriques ont adhéré à une charte de bonne conduite.

En faisant entrer les trottinettes électriques et autres EDP motorisés dans le code de la route, le gouvernement dit vouloir " répondre à des questions croissantes de sécurité. "

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2061804
Ca va en calmer 2-3
Le #2061806
Bien, le nombre de morts va pouvoir progresser de nouveau !
Un jour ils finiront par interdire les poussettes sur les trottoirs, j'ai hâte.
Le #2061807
Truffor a écrit :

Bien, le nombre de morts va pouvoir progresser de nouveau !
Un jour ils finiront par interdire les poussettes sur les trottoirs, j'ai hâte.


Non, mais de facto, les poussettes sont obligées de descendre sur la route à cause de voitures mal garées
Le #2061820
Question, comment peuvent-ils vérifier si on roule à +25Km/h?
J'ai dû mal à imaginer qu'un flic sortirait son radar laser sur une portion limité à 50Km/h et verbaliser les propriétaires des trottinettes qui dépassent les 25Km/h.

Et si c'est un gamin de 8 ans qui circule sur une chaussée limité à 50Km/h, comment ça se passera pour lui? Sera-t-il contraint de rouler sur la route au milieu de tout ces dangers ou sur le trottoir pour sa propre sécurité?

Si admettons, un gamin de plus 8 ans trottines sur le trottoir et que la trottinette va à 26Km/h au lieu de 25Km/h vu qu'il est en principe, plus léger qu'un adulte, il recevra 2 amendes? Et comment la paiera-t-il?

Et s'il roule sur une ruelle limité à 20Km/h et qu'il roule à 25Km/h, comment ça se passera? (https://cdn-01.media-brady.com/store/sifr/media/catalog/product/cache/18/image/85e4522595efc69f496374d01ef2bf13/1535553760/s/i/sifr_b52_1_std.lang.all.jpg)

Bref, ce n'est pas une solution pour les gens utilisant une trottinette, à la limite qu'on impose quelque règles de sécurité à l'école ou au travail concernant l'utilisation de ces engins. Si on inculque aux gens, la sécurité et la sécurité d'autrui autour de la trottinette, je pense qu'on aurait pas besoin de ces nouvelles règles.
Là ce qui se passera, c'est que les gens s'adapteront pour éviter ces amendes, mais n'ont reçu aucune formation...

Je la kiffe ma France, je l'aime ma France !
...
Le #2061824
Je me permet également de dire ça, car

on constate de plus en plus sur nos routes des dangers comme des voitures sans permis, des scooters... qui empruntent des routes à accès réglementés et qui provoquent parfois des ralentissements et des dépassement.

Pour les voitures sans permis, on devrait imposer de passer le code, mais au lieu d'avoir un score de 35/40, qu'ils aient au moins 21/40. Même s'ils n'ont pas le meilleurs score, le cours permettrait justement d'apprendre quelques panneaux essentiels, comme l'interdiction de prendre certaines routes...
Le #2061825
iFlo59 a écrit :

Question, comment peuvent-ils vérifier si on roule à +25Km/h?
J'ai dû mal à imaginer qu'un flic sortirait son radar laser sur une portion limité à 50Km/h et verbaliser les propriétaires des trottinettes qui dépassent les 25Km/h.

Et si c'est un gamin de 8 ans qui circule sur une chaussée limité à 50Km/h, comment ça se passera pour lui? Sera-t-il contraint de rouler sur la route au milieu de tout ces dangers ou sur le trottoir pour sa propre sécurité?

Si admettons, un gamin de plus 8 ans trottines sur le trottoir et que la trottinette va à 26Km/h au lieu de 25Km/h vu qu'il est en principe, plus léger qu'un adulte, il recevra 2 amendes? Et comment la paiera-t-il?

Et s'il roule sur une ruelle limité à 20Km/h et qu'il roule à 25Km/h, comment ça se passera? (https://cdn-01.media-brady.com/store/sifr/media/catalog/product/cache/18/image/85e4522595efc69f496374d01ef2bf13/1535553760/s/i/sifr_b52_1_std.lang.all.jpg)

Bref, ce n'est pas une solution pour les gens utilisant une trottinette, à la limite qu'on impose quelque règles de sécurité à l'école ou au travail concernant l'utilisation de ces engins. Si on inculque aux gens, la sécurité et la sécurité d'autrui autour de la trottinette, je pense qu'on aurait pas besoin de ces nouvelles règles.
Là ce qui se passera, c'est que les gens s'adapteront pour éviter ces amendes, mais n'ont reçu aucune formation...

Je la kiffe ma France, je l'aime ma France !
...


Quand un mineur prend une amende ce sont les parents qui payent. Comme si un ado roulait sur le trottoir en vélo : 135€ pour les parents ou les représentants légaux.

Si une rue est limité à 20 km/h alors c'est 20 km/h max c'est le code de la route ça. Donc ça s'applique à tous les usagers de la route idem pour le vélo.

Pour le contrôle de vitesse je me faisais la même réflexion. Comme y'a pas de plaque d'immatriculation c'est que du flagrant délit et je vois mal une opération spéciale flash trottinette en embuscade derrière une poubelle. D'ailleurs je comprend pas cette limitation de vitesse qu'on a pas avec le vélo par exemple. Je comprend pas en quoi un vélo roulant à 30km/h n'est pas plus dangereux qu'une trottinette à 25 km/h.
Je pense qu'il s'agit plus d'une chasse aux sorcières qu'autre chose.
Le #2061833
iFlo59 a écrit :

Je me permet également de dire ça, car

on constate de plus en plus sur nos routes des dangers comme des voitures sans permis, des scooters... qui empruntent des routes à accès réglementés et qui provoquent parfois des ralentissements et des dépassement.

Pour les voitures sans permis, on devrait imposer de passer le code, mais au lieu d'avoir un score de 35/40, qu'ils aient au moins 21/40. Même s'ils n'ont pas le meilleurs score, le cours permettrait justement d'apprendre quelques panneaux essentiels, comme l'interdiction de prendre certaines routes...


Je me permets une remarque sur les voiture sans permis:
Les assurances ne coûtent pas si cher si on cherche bien (il existe des contrats d'assurance très honnêtes chez des assureurs fort connus, la majorité des autres assureurs gonflent les tarifs du fait que la demande de véhicule sans permis est faible donc grosse marge en vue... ) , il y a bel et bien largement moins d'accidents.
Et bien oui, il faut arrêter de véhiculer des rumeurs basées sur du vent: les faits sont que proportionnellement parlant, les conducteurs de voitures sans permis causent moins de dégâts que les conducteurs de voitures classiques.
Ma femme a eu une voiture sans permis avant d'avoir son permis, un moment ma bagnole était en panne, j'ai donc utilisé pendant qques jours sa voiture pour déposer ma petite chez sa nounou et en ville pourtant limité à 50km/h j'ai vite réalisé que le comportement des conducteurs est infâme, abjecte, dès qu'ils voient un véhicule sans permis, sachant que celle de ma femme carburait du feu de dieu au départ arrêté jusqu'à 50km/h, donc je ne me traînais absolument pas en ville.Ma femme me l'avait dit, je pensais qu'elle abusait un peu, et bien NON ! .Les conducteurs de voitures sont ultra agressifs rien qu'à la vue d'un véhicule sans permis !! ta remarque qui est par ailleurs fausse vu que c'est pas du tout ce que montre les stats, le montre
->c'est aussi la raison pour laquelle la loi n'a pas changé: il n'y a aucun problème particulier avec les voitures sans permis, les bases du code sont sensées etre connues par tous les conducteurs vu que pour rappel, car tu sembles l'oublier, il faut le BSR ! ,(connaitre le code et le respecter sont 2 choses hélas distinctes, c'est stupide de pointer les voiturettes alors que les conducteurs de voitures classiques sont bien pires au jeux des infractions ! bref ça s’arrête là: aucune justification pour surenchérir dans ce domaine )

Un bon résumé ici:
https://news.autojournal.fr/news/1534145/voiture-sans-permis-s%C3%A9curit%C3%A9-routi%C3%A8re-r%C3%A9glementation-enqu%C3%AAte-pr%C3%A9jug%C3%A9s
Le #2061852
FFFeu a écrit :

iFlo59 a écrit :

Question, comment peuvent-ils vérifier si on roule à +25Km/h?
J'ai dû mal à imaginer qu'un flic sortirait son radar laser sur une portion limité à 50Km/h et verbaliser les propriétaires des trottinettes qui dépassent les 25Km/h.

Et si c'est un gamin de 8 ans qui circule sur une chaussée limité à 50Km/h, comment ça se passera pour lui? Sera-t-il contraint de rouler sur la route au milieu de tout ces dangers ou sur le trottoir pour sa propre sécurité?

Si admettons, un gamin de plus 8 ans trottines sur le trottoir et que la trottinette va à 26Km/h au lieu de 25Km/h vu qu'il est en principe, plus léger qu'un adulte, il recevra 2 amendes? Et comment la paiera-t-il?

Et s'il roule sur une ruelle limité à 20Km/h et qu'il roule à 25Km/h, comment ça se passera? (https://cdn-01.media-brady.com/store/sifr/media/catalog/product/cache/18/image/85e4522595efc69f496374d01ef2bf13/1535553760/s/i/sifr_b52_1_std.lang.all.jpg)

Bref, ce n'est pas une solution pour les gens utilisant une trottinette, à la limite qu'on impose quelque règles de sécurité à l'école ou au travail concernant l'utilisation de ces engins. Si on inculque aux gens, la sécurité et la sécurité d'autrui autour de la trottinette, je pense qu'on aurait pas besoin de ces nouvelles règles.
Là ce qui se passera, c'est que les gens s'adapteront pour éviter ces amendes, mais n'ont reçu aucune formation...

Je la kiffe ma France, je l'aime ma France !
...


Quand un mineur prend une amende ce sont les parents qui payent. Comme si un ado roulait sur le trottoir en vélo : 135€ pour les parents ou les représentants légaux.

Si une rue est limité à 20 km/h alors c'est 20 km/h max c'est le code de la route ça. Donc ça s'applique à tous les usagers de la route idem pour le vélo.

Pour le contrôle de vitesse je me faisais la même réflexion. Comme y'a pas de plaque d'immatriculation c'est que du flagrant délit et je vois mal une opération spéciale flash trottinette en embuscade derrière une poubelle. D'ailleurs je comprend pas cette limitation de vitesse qu'on a pas avec le vélo par exemple. Je comprend pas en quoi un vélo roulant à 30km/h n'est pas plus dangereux qu'une trottinette à 25 km/h.
Je pense qu'il s'agit plus d'une chasse aux sorcières qu'autre chose.


Je pense que la limitation cible plus particulièrement le bridage.
Il n'y aura pas d'opération flashage pour choper celui qui sera à 26 Km/h en descente, mais surtout pouvoir verbaliser ceux qui sont manifestement plus proches de 80 Km/h, sur un engin non bridé, et cerise sur le gâteau, sur autoroute.

Le bridage à 25 Km/h, ça existe aussi pour le vélo électrique....
Le #2061864
Truffor a écrit :

Bien, le nombre de morts va pouvoir progresser de nouveau !
Un jour ils finiront par interdire les poussettes sur les trottoirs, j'ai hâte.


Je vois pas beaucoup de poussette qui vont à 25km/h, ou qui stationne sauvagement sur les trottoirs
Le #2061866
Rymix a écrit :

Truffor a écrit :

Bien, le nombre de morts va pouvoir progresser de nouveau !
Un jour ils finiront par interdire les poussettes sur les trottoirs, j'ai hâte.


Je vois pas beaucoup de poussette qui vont à 25km/h, ou qui stationne sauvagement sur les trottoirs


Le jour des allocations faut quand même faire gaffe ils vont sacrément vite et sont nombreux
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme