Jump : Uber lance ses vélos et trottinettes électriques en libre-service à Paris

Le par  |  3 commentaire(s)
Uber-Jump-Paris

Les vélos et trottinettes électriques Jump d'Uber peuvent rouler dans la capitale parisienne. L'offre en libre-service est lancée.

C'était attendu. À son tour, Uber lance à Paris une offre de vélos et trottinettes électriques en libre-service. Une flotte d'un millier d'engins avec la marque Jump est déployée (500 pour chaque catégorie) avec un accès directement depuis l'application Uber.

Disponible 24h/24h et 7j/7, le service est accessible dans Paris intra-muros. La géolocalisation et le déverrouillage des vélos et trottinettes se font directement depuis l'application. Le prix est de 0,15 € par minute d'utilisation et avec des frais de déverrouillage (via scan d'un QR Code) de 1 €.

Uber-application-Jump
À l'occasion du lancement, les frais de déverrouillage sont néanmoins offerts pendant 3 semaines. Les vélos à assistance électrique promettent une autonomie de 50 km et une vitesse de pointe de 25 km/h. Les trottinettes sont limitées à 20 km/h.

Uber-Jump-velo Uber-Jump-trottinette

Pour Uber, un intérêt est de proposer plusieurs possibilités de transport depuis une seule et même application.

Concernant Jump, Uber adhère à la charge de bonne conduite de la marie de Paris pour la location de vélos électriques en libre-service (PDF), et prochainement pour les trottinettes électriques.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2058506
3ème paragraphe de la "Charte de bonne conduite":

"L’offre sans station permet à chaque utilisateur de stationner son scooter sans avoir à l’attacher à un mobilier urbain. Si ce changement peut favoriser la pratique du deux-roues motorisé électrique, il n’est pas sans conséquence sur le partage de l’espace public. De ce point de vue, il est en effet impératif de veiller au confort des piétons et notamment de lutter contre l’encombrement des trottoirs. Le deux-roues motorisé, de manière générale, ne doit pas constituer un obstacle, encore moins un danger. La Ville de Paris a renforcé les moyens mis en œuvre pour faire respecter les règles de civilité sur l’espace public. Une de ses priorités est d’assurer des cheminements sans entraves, enparticulier pour les personnes à mobilité réduite. "

... la bonne blague... j'ai 300m à faire en sortant du métro pour arriver au bureau... et évidemment trottinettes et vélos n'importe où sur les trottoirs, à deux ou trois endroits différents... (dont des Uber...)

le mieux que j'ai vu: le gars il avait laissé sa trottinette juste en haut de l'escalier du métro, en plein milieu du trottoir... (pourquoi se faire chier, ça gêne personne, hein?)

Ils devraient ramasser tout ce qui n'est pas rangé comme il faut, et les envoyer à la fourrière...
Le #2058526
pourquoi les envoyer a la fourrière ? autant les recycler directement, de toutes façons les loueurs se feront pas iech a récupérer leur matos a la fourrière, faut que ça leur coûte un max.
Le #2058546
Si vous voulez vous acheter un vélo électrique de qualité passez sur notre site www.velobecane.com spécialiste français du vélo électrique!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme