Les trottinettes électriques font leur entrée dans le code de la route

Le par  |  22 commentaire(s)
trottinettes-electriques

C'était attendu. Les trottinettes électriques et autres engins de déplacement personnel motorisés signent leur entrée officielle dans le code de la route afin d'encadrer leur utilisation.

Comme prévu en début d'année, les trottinettes électriques, ainsi que les nouveaux engins de déplacement personnel motorisés comme les gyropodes et hoverboards, entrent dans le code de la route. Un décret vient d'être publié au Journal officiel pour la nouvelle réglementation.

Une partie du texte, qui concerne plus globalement les engins de déplacement personnel (EDP), entre en vigueur en cette fin de semaine, tandis que certaines dispositions entreront en vigueur le 1er juillet 2020. Notamment, sur des aspects comme la présence d'un dispositif de freinage efficace.

Le gouvernement avait déjà publié un récapitulatif des nouvelles règles de sécurité qui devront être prises en compte, avec toutefois quelques évolutions depuis.

" Tout conducteur d'engin de déplacement personnel motorisé doit être âgé d'au moins 12 ans ", peut-on lire dans le décret et c'est un usage exclusivement personnel, soit un seul conducteur.

Il est interdit de circuler avec un engin dont la vitesse maximale n'est pas limitée à 25 km/h, sous peine d'une amende de 1 500 €. En agglomération, il y a obligation de circuler sur les pistes et bandes cyclables, voire sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h.

Les mairies peuvent prendre des dispositions pour autoriser une circulation sur les trottoirs, qui est sinon sanctionnée d'une amende de 135 €, et où le stationnement n'est permis que s'il n'y a pas de gêne pour les piétons. Cela dépendra aussi des dispositions prises par les mairies.

Hors agglomération, si la circulation des EDP motorisés est autorisée le cas échéant, le port du casque est obligatoire tout comme un gilet de haute visibilité.

Rappelons en outre que le port d'écouteurs audio est interdit et le non-respect des règles de circulation est passible d'une amende de 35 €.

Et n'oubliez pas notre bon plan du jour consacré aux trottinettes et vélos électriques en promotion.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2081934

le non-respect des règles de circulation est passible d'une amende de 35 €



Ah, je connais des mairies qui vont se gaver !!!
Le #2081937

Rappelons en outre que le port d'écouteurs audio est interdit



Donc les sourds ont interdiction d'utiliser ses appareils j'imagine ?
Le #2081940
FRANCKYIV a écrit :


Rappelons en outre que le port d'écouteurs audio est interdit



Donc les sourds ont interdiction d'utiliser ses appareils j'imagine ?


Je ne pense pas qu'il y ait de règle à ce sujet, mais ça serait logique.
Le #2081945
Ya qu'a taper "les sourds peuvent" sur Google pour avoir la réponse (qui apparaît en premier) à ta question. Il est écrit "le port d'écouteurs audio", pas "conduire en état de surdité". Par conséquent, la loi étant toujours bien écrite (sinon elle est modifiée), puisque l'interdiction ne porte pas sur la surdité, les sourds peuvent évidemment utiliser "ses appareils".
Le #2081947
smoog a écrit :

Ya qu'a taper "les sourds peuvent" sur Google pour avoir la réponse (qui apparaît en premier) à ta question. Il est écrit "le port d'écouteurs audio", pas "conduire en état de surdité". Par conséquent, la loi étant toujours bien écrite (sinon elle est modifiée), puisque l'interdiction ne porte pas sur la surdité, les sourds peuvent évidemment utiliser "ses appareils".


Et donc pourquoi les sourds peuvent et non les valides avec des écouteurs ?
Le #2081954
Les mairies peuvent autoriser la circulation sur les trottoirs mais c'est bien le contraire qui se produit. Il semble même qu'elles peuvent imposer le port d'un casque et gilet réfléchissant si on se tient à l'exception du point 3° III.
Le #2081961
totalement disproportionné l'amende pour la vitesse , les voiture bien plus dangereuses n'ont pas une amende aussi élevé, et en vélo je dépasse très souvent les 40km/h, mais la c'est normal ....
Le #2081966
FRANCKYIV a écrit :

smoog a écrit :

Ya qu'a taper "les sourds peuvent" sur Google pour avoir la réponse (qui apparaît en premier) à ta question. Il est écrit "le port d'écouteurs audio", pas "conduire en état de surdité". Par conséquent, la loi étant toujours bien écrite (sinon elle est modifiée), puisque l'interdiction ne porte pas sur la surdité, les sourds peuvent évidemment utiliser "ses appareils".


Et donc pourquoi les sourds peuvent et non les valides avec des écouteurs ?


Euh, ça me semblait logique mais bon :
parce que un sourd a un appareil pour mieux entendre son environnement alors qu'une personne valide écoutant la musique à fond se coupe de l'environnement.

edit : et pour la peine, un -1
Le #2081970
Padrys a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

smoog a écrit :

Ya qu'a taper "les sourds peuvent" sur Google pour avoir la réponse (qui apparaît en premier) à ta question. Il est écrit "le port d'écouteurs audio", pas "conduire en état de surdité". Par conséquent, la loi étant toujours bien écrite (sinon elle est modifiée), puisque l'interdiction ne porte pas sur la surdité, les sourds peuvent évidemment utiliser "ses appareils".


Et donc pourquoi les sourds peuvent et non les valides avec des écouteurs ?


Euh, ça me semblait logique mais bon :
parce que un sourd a un appareil pour mieux entendre son environnement alors qu'une personne valide écoutant la musique à fond se coupe de l'environnement.

edit : et pour la peine, un -1


Si on parle de malentendant, avec un appareil auditif, il est logique que cette personne puisse conduire.

Mais je pense que Francky parlait de sourd, au sens personne qui n'entend rien du tout même avec un dispositif.
Le #2081973
Padrys a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

smoog a écrit :

Ya qu'a taper "les sourds peuvent" sur Google pour avoir la réponse (qui apparaît en premier) à ta question. Il est écrit "le port d'écouteurs audio", pas "conduire en état de surdité". Par conséquent, la loi étant toujours bien écrite (sinon elle est modifiée), puisque l'interdiction ne porte pas sur la surdité, les sourds peuvent évidemment utiliser "ses appareils".


Et donc pourquoi les sourds peuvent et non les valides avec des écouteurs ?


Euh, ça me semblait logique mais bon :
parce que un sourd a un appareil pour mieux entendre son environnement alors qu'une personne valide écoutant la musique à fond se coupe de l'environnement.

edit : et pour la peine, un -1


Pour certaines personnes qui sont sourd profond et aucun appareil ne peut les aider (après tu me dira la science avance tellement vite)

Edit :

Et je te répondrais que dans ce cas, certaines personnes mettent le volume de moitié et ont l'audition d'un mal entendant appareillé ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme