Semiconducteurs : TSMC prend les premières commandes de puces gravées en 12 nm

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Digitimes
TSMC wafer

Le fondeur TSMC aurait engrangé des commandes venant de divers concepteurs de composants, de Nvidia à MediaTek, pour sa gravure en 12 nm, elle-même évolution de son procédé de gravure en 16 nm.

A côté de la montée en régime de la gravure en 10 nm et de l'arrivée de la gravure en 7 nm qui se prépare chez la plupart des grands fondeurs, les technologies de gravure existantes continuent d'évoluer et aboutissent à des noeuds de gravure intermédiaires.

TSMC logo Chez les fondeur taiwanais TSMC, le savoir-faire obtenu avec la gravure en 16 nm a permis de développer une technique de gravure en 12 nm, légèrement plus performante que les trois variantes du 16 nm (LPE, LPP, LPU) sans pour autant devoir modifier en profondeur les chaînes de production.

Et selon le site Digitimes, TSMC aurait déjà récupéré des commandes en provenance de plusieurs clients comme Nvidia, MediaTek, Silicon Motion Technology ou HiSilicon, notamment pour des GPU orientés vers l'intelligence artificielle et des processeurs mobiles.

MediaTek devrait ainsi proposer un SoC mobile gravé en 12 nm tandis que ce noeud de gravure intermédiaire profitera aux GPU de Nvidia embarqués dans des véhicules pour de la conduite autonome.

Dans le même temps, TSMC poursuit ses efforts sur la gravure en 10 nm et prépare la production du SoC Apple A11, attendu dans l'iPhone 8, et en principe des SoC X30 et P35 de MediaTek mais ces derniers souffriraient d'une demande faible de la part des grands fabricants de smartphones.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1964421
à ce rythme là, il est évident que la stagnation technologique annoncée par "Jesaiplutroki" va bientot se pointer... dans 7-8 ans, on va être au bout de ce que l'industrie high-tech actuelle est capable de pondre...
Le #1964430
Axaenigma a écrit :

à ce rythme là, il est évident que la stagnation technologique annoncée par "Jesaiplutroki" va bientot se pointer... dans 7-8 ans, on va être au bout de ce que l'industrie high-tech actuelle est capable de pondre...


Pas nécessairement, les nanotube de carbone et le quantique sont autant de solution qui permettrons à terme de contourner le problème de miniaturisation des composants.
Le #1964529
Safirion a écrit :

Axaenigma a écrit :

à ce rythme là, il est évident que la stagnation technologique annoncée par "Jesaiplutroki" va bientot se pointer... dans 7-8 ans, on va être au bout de ce que l'industrie high-tech actuelle est capable de pondre...


Pas nécessairement, les nanotube de carbone et le quantique sont autant de solution qui permettrons à terme de contourner le problème de miniaturisation des composants.


De tout ce que j'ai lu sur les ordinateurs quantiques et leurs problèmes de décohérence, on est trèèèèèès loin du compte d'aboutir à une solution de production industrielle exploitable (aussi bien hardware que software). En quantique, tous les OS actuels sont à mettre à la poubelle (ça va faire plaisir à Microsoft, Apple et Google, c'est certain)

Pour ce qui est des nanotubes et du graphène, c'est pas gagné non plus visiblement.
C'est clair qu'une découverte peut bouleverser les choses mais actuellement, je rejoins l'avis de Axaenigma.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]