Twitter menace de suspendre définitivement le compte de Donald Trump

Le par Jérôme G.  |  35 commentaire(s)
trump-twitter

À la lumière des événements violents au Capitole, les réseaux sociaux changent de ton à l'égard de Donald Trump, Twitter en tête.

Même s'il est encore officiellement président des États-Unis pour quelques jours, le traitement de faveur accordé au compte Twitter de Donald Trump en qualité de sa fonction et d'un intérêt public a volé en éclats. Refusant toujours obstinément de reconnaître sa défaite à l'élection présidentielle américaine du 3 novembre, Donald Trump a soufflé le chaud et le froid.

Son attitude et ses déclarations - sans preuve - de vol de l'élection et de triche ont été un déclencheur pour une frange de ses partisans qui ont pris d'assaut le Capitole à Washington, alors que le Congrès devait certifier la victoire de Joe Biden.

Dans ce climat tendu et violent, Twitter a pris la décision de bloquer pour une durée de 12 heures le compte @realDonaldTrump de Donald Trump suivi par près de 89 millions d'abonnés. Une suspension d'une durée temporaire après le retrait de certains tweets.

Il s'avère que trois tweets ont effectivement été retirés, alors que jusqu'à présent Twitter se contentait essentiellement (sauf violation de droits d'auteur) d'apposer un avertissement sur des tweets de Donald Trump pour des déclarations contestées.

twitter-trump

Twitter sévit et d'autres plateformes suivent

Le ton de Twitter est devenu largement plus sévère, jusqu'à menacer de suspendre de manière permanente le compte de Donald Trump si des tweets n'étaient pas retirés ou pour de futures infractions. Parmi ces tweets, une vidéo dans laquelle Donald Trump a appelé ses partisans au Capitole à rentrer chez eux, mais en commençant par déclarer : " Nous avons eu une élection qui nous a été volée. "

" Notre politique d'intérêt public s'arrête là où nous pensons que le risque de préjudice est plus élevé et / ou plus grave ", a déclaré Twitter. Le réseau social de microblogging n'a pas été le seul à prendre des mesures. C'est aussi le cas de Facebook avec une suspension du compte de Donald Trump pour une durée de 24 heures.

" Nous avons évalué deux violations à nos règles sur la Page du président Trump qui entraîneront un blocage de 24 heures. Cela signifie qu'il perdra la possibilité de publier sur la plateforme pendant cette période. " Facebook décrit une situation d'urgence en réponse aux événements de Washington.

Même son de cloche du côté d'Instagram (dans le giron de Facebook), tandis que YouTube a également supprimé la vidéo de Donald Trump de sa plateforme.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
Mouve92 Absent VIP icone 7466 points
Le #2117531
.
Suspendu, oh le pauvre !
.
skynet Connecté VIP icone 76343 points
Le #2117534
4 morts hier avec des malades qui ont investi le capitole.
Si le canard orange a un problème au cerveau ça peut arriver (le pouvoir lui est monté à la tête, il est instable, peut importe ...)
Non ce qui fait flipper ce sont ses supporters ! Les gars avalent n'importent quoi, et les théories du complot en premier.
26 recours, 26 fois déboutées y compris par une cour suprême à forte majorité républicaine.
Ce malade sort n'importe quoi et la moitié de la population suit derrière, bravant toutes les règles de la démocratie. Ca fait vraiment flipper et oui, Twitter fait bien de contrôler ça car ça peut aller très loin
Le #2117542
skynet a écrit :

4 morts hier avec des malades qui ont investi le capitole.
Si le canard orange a un problème au cerveau ça peut arriver (le pouvoir lui est monté à la tête, il est instable, peut importe ...)
Non ce qui fait flipper ce sont ses supporters ! Les gars avalent n'importent quoi, et les théories du complot en premier.
26 recours, 26 fois déboutées y compris par une cour suprême à forte majorité républicaine.
Ce malade sort n'importe quoi et la moitié de la population suit derrière, bravant toutes les règles de la démocratie. Ca fait vraiment flipper et oui, Twitter fait bien de contrôler ça car ça peut aller très loin


Autant je ne suis pas pour le fait que ce soit des entreprises privées qui choisissent ce qui peut être supprimé ou non, autant parfois, comme ici, on ne peut que valider leur choix...
Comme tu dis, même 44 des 50 sénateurs républicains (donc du camp de Trump) on validés l'élection...
FRANCKYIV Connecté VIP icone 48523 points
Premium
Le #2117547
saepho a écrit :

skynet a écrit :

4 morts hier avec des malades qui ont investi le capitole.
Si le canard orange a un problème au cerveau ça peut arriver (le pouvoir lui est monté à la tête, il est instable, peut importe ...)
Non ce qui fait flipper ce sont ses supporters ! Les gars avalent n'importent quoi, et les théories du complot en premier.
26 recours, 26 fois déboutées y compris par une cour suprême à forte majorité républicaine.
Ce malade sort n'importe quoi et la moitié de la population suit derrière, bravant toutes les règles de la démocratie. Ca fait vraiment flipper et oui, Twitter fait bien de contrôler ça car ça peut aller très loin


Autant je ne suis pas pour le fait que ce soit des entreprises privées qui choisissent ce qui peut être supprimé ou non, autant parfois, comme ici, on ne peut que valider leur choix...
Comme tu dis, même 44 des 50 sénateurs républicains (donc du camp de Trump) on validés l'élection...


Pourquoi une société privée ne pourrait pas faire ce quelle veut avec sa création ?

Tu n'es pas content ?

Crée toi ton propre site web et arrête de chialer


NB :

J'emploie le tu mais je parle de manière général.
Le #2117558
FRANCKYIV a écrit :

saepho a écrit :

skynet a écrit :

4 morts hier avec des malades qui ont investi le capitole.
Si le canard orange a un problème au cerveau ça peut arriver (le pouvoir lui est monté à la tête, il est instable, peut importe ...)
Non ce qui fait flipper ce sont ses supporters ! Les gars avalent n'importent quoi, et les théories du complot en premier.
26 recours, 26 fois déboutées y compris par une cour suprême à forte majorité républicaine.
Ce malade sort n'importe quoi et la moitié de la population suit derrière, bravant toutes les règles de la démocratie. Ca fait vraiment flipper et oui, Twitter fait bien de contrôler ça car ça peut aller très loin


Autant je ne suis pas pour le fait que ce soit des entreprises privées qui choisissent ce qui peut être supprimé ou non, autant parfois, comme ici, on ne peut que valider leur choix...
Comme tu dis, même 44 des 50 sénateurs républicains (donc du camp de Trump) on validés l'élection...


Pourquoi une société privée ne pourrait pas faire ce quelle veut avec sa création ?

Tu n'es pas content ?

Crée toi ton propre site web et arrête de chialer


NB :

J'emploie le tu mais je parle de manière général.


Et bien, si je crée un missile, considères-tu donc que si je ne t'aime plus, j'aurais donc le droit de t'en envoyer un chez toi ? (mais si, je t'aime,tu le sais bien ! )

Et à partir du moment où celles-ci où un contrôle énorme sur la société (comme FB qui "possède" 2 milliards (!) d'utilisateurs), il est normal que l'on puisse y placer des gardes-fous...

Imagine que Trump rachète FB (bon, il a pas les moyens, mais imaginons), et qu'à longueur de journée, il balance à 200 millions d'américains des théories conspirationnistes foireuses, à force, ca va s'ancrer dans les esprits, et on sera à un niveau qui sera pire qu'"idiocratie"...
FRANCKYIV Connecté VIP icone 48523 points
Premium
Le #2117564
saepho a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

saepho a écrit :

skynet a écrit :

4 morts hier avec des malades qui ont investi le capitole.
Si le canard orange a un problème au cerveau ça peut arriver (le pouvoir lui est monté à la tête, il est instable, peut importe ...)
Non ce qui fait flipper ce sont ses supporters ! Les gars avalent n'importent quoi, et les théories du complot en premier.
26 recours, 26 fois déboutées y compris par une cour suprême à forte majorité républicaine.
Ce malade sort n'importe quoi et la moitié de la population suit derrière, bravant toutes les règles de la démocratie. Ca fait vraiment flipper et oui, Twitter fait bien de contrôler ça car ça peut aller très loin


Autant je ne suis pas pour le fait que ce soit des entreprises privées qui choisissent ce qui peut être supprimé ou non, autant parfois, comme ici, on ne peut que valider leur choix...
Comme tu dis, même 44 des 50 sénateurs républicains (donc du camp de Trump) on validés l'élection...


Pourquoi une société privée ne pourrait pas faire ce quelle veut avec sa création ?

Tu n'es pas content ?

Crée toi ton propre site web et arrête de chialer


NB :

J'emploie le tu mais je parle de manière général.


Et bien, si je crée un missile, considères-tu donc que si je ne t'aime plus, j'aurais donc le droit de t'en envoyer un chez toi ? (mais si, je t'aime,tu le sais bien ! )

Et à partir du moment où celles-ci où un contrôle énorme sur la société (comme FB qui "possède" 2 milliards (!) d'utilisateurs), il est normal que l'on puisse y placer des gardes-fous...

Imagine que Trump rachète FB (bon, il a pas les moyens, mais imaginons), et qu'à longueur de journée, il balance à 200 millions d'américains des théories conspirationnistes foireuses, à force, ca va s'ancrer dans les esprits, et on sera à un niveau qui sera pire qu'"idiocratie"...


Pour moi, il n'y a qu'une société privé et la loi.

A partir du moment où la société privé respecte la loi, elle peut faire ce qu'elle veut.

Maintenant c'est vrai que cette dominance des réseaux sociaux est assez flippante.
drahus Hors ligne VIP icone 5668 points
Le #2117571
Pendant qu'ils sont occupés a se foutre sur la gueule, ils font un peut moins de french bashing... faut toujours trouvé un point positif à une situation.
Hakky Hors ligne Vétéran icone 1640 points
Le #2117578
Vous avez des raisonnements de boomer qui pensent encore en parti politique. Vous savez très bien que pour la majorité d'entre eux leur conviction passent après leur carrière personnel. Tout est régis en interne par des conglomérat aux liens idéologique et financiers.
Cela ne choque personne que 99% des media dominant ai été anti-Trump tout le long des élections et ce malgré son bilant économique positif et sachant qu'il est le seul président qui n'ai pas fait de guerre et qui a au contraire retiré des troupes americaines. Biden lui c'était le bras droit d'Obama le président sanguinaire qui a déclenché le plus de guerre dans l'histoire de l'Amérique sans compter sa reforme du system de santé l'Obamacare qui est un gouffre financier complètement éclaté au sol.
Il y a littéralement eu un coup d'état avec des fraudes massive, les élections et leur système électoral n'ont plus de légitimité.. Plus rien ne sera comme avant aux US, et en Europe avec ces forces de même connivence les répressions vont s’accentuer.
FRANCKYIV Connecté VIP icone 48523 points
Premium
Le #2117579

et sachant qu'il est le seul président qui n'ai pas fait de guerre





Adresse Web :
https://www.rtl.fr/actu/international/petit-et-gros-donald-trump-insulte-kim-jong-un-sur-twitter-7790921559

C'est pourtant pas faute d'essayer ... il y a mis tout son cœur ...
FRANCKYIV Connecté VIP icone 48523 points
Premium
Le #2117580
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar