Twitter.com se rapproche de l'application mobile et devient véloce

Le par  |  0 commentaire(s)
twitter.com-nouveau-dark-mode

Le nouveau Twitter.com est en cours de déploiement. Plus rapide et pour unifier les expériences sur desktop et mobile.

Depuis plusieurs mois, Twitter teste une nouvelle interface web. Ce nouveau Twitter.com commence désormais à être déployé - cette fois-ci sans retour en arrière possible - et permet comme prévu d'uniformiser l'expérience d'utilisation sur l'ensemble des plateformes avec pour référence l'application mobile.

La promesse est une plus grande rapidité, mais également une navigation facilitée et une personnalisation améliorée. Ce dernier aspect se manifeste par divers thèmes et options pour les couleurs, ainsi que deux possibilités de dark mode (bleu foncé ou noir).

L'interface est plus claire et plus aérée. Les principaux éléments pour la navigation ont été déplacés dans la barre latérale à gauche qui regroupe les signets, les listes, le profil et propose un nouvel onglet Explorer déjà connu avec l'application mobile. Cet onglet Explorer proposera des vidéos en direct et des informations locales personnalisables.

Les messages privés profitent d'une vue plus grande permettant de consulter les conversations et envoyer des messages sur le même écran. Parmi d'autres points à souligner, le menu de la barre latérale facilite la bascule entre plusieurs comptes.

twitter.com-nouveau
Twitter souligne que les modifications s'appuient sur une refonte majeure de Twitter.com qui est - sans surprise - une Progressive Web App. Une des premières priorités était d'unifier les architectures sur mobile et desktop. Néanmoins, une approche modulaire a été choisie dans le but réduire l'empreinte du code sur l'appareil.

Avec le nouveau Twitter.com, le code uniquement nécessaire est téléchargé par le client web et exécuté. Un utilisateur sur mobile ne téléchargera par la barre latérale sur la page d'accueil jusqu'à ce qu'il essaie d'accéder à la fonctionnalité.

" Nous pouvons maintenant fournir chaque composant (ou élément du site) à chaque utilisateur spécifique. " Dans un billet de blog, des ingénieurs de Twitter expliquent que par exemple, " les raccourcis clavier sont rarement utiles pour un utilisateur mobile sur écran tactile, mais pour un utilisateur de tablette avec un clavier ils pourraient être tout aussi pratiques que sur un bureau (desktop) en plein écran. Nous activons donc ces raccourcis chaque fois que nous détectons un clavier. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme