Uber : une perte trimestrielle de 1,2 milliard de dollars

Le par  |  7 commentaire(s)
uber-logo

Ce n'est pas la perte abyssale du deuxième trimestre, mais elle est tout de même de 1,2 milliard de dollars pour Uber Technologies au troisième trimestre.

Uber Technologies publie ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice 2019. Le chiffre d'affaires atteint 3,81 milliards de dollars. En progression de 30 % sur un an, il est meilleur qu'attendu. Au troisième trimestre, le groupe a toutefois perdu 1,16 milliard de dollars. Il y a un an à la même période, cette perte nette était de 986 millions de dollars.

Rappelons que pour le deuxième trimestre, la perte nette d'Uber Technologies était plus que conséquente en atteignant 5,24 milliards de dollars, avec néanmoins la prise en compte de frais de 3,9 milliards de dollars en lien avec l'entrée en Bourse en mai.

Pour le troisième trimestre, Uber souligne 401 millions de dollars de dépenses en rapport avec les rémunérations en action aux employés pour l'entrée en Bourse.

Au 30 septembre, la plateforme Uber atteint 103 millions d'utilisateurs actifs par mois. La plateforme de VTC représente 76 % des revenus (+19 % sur un an). Les revenus pour la livraison de repas (Uber Eats) progressent de 64 % à 645 millions de dollars et le service de fret progresse de 78 % à 218 millions de dollars.

Juste avant la fin du troisième trimestre, Uber a annoncé une mise à jour majeure de son application mobile avec pour but de simplifier la découverte et l'accès à l'ensemble des services disponibles sur sa plateforme.

uber-super-app

Les investisseurs sont en tout cas toujours frileux et le titre du groupe a baissé en Bourse après la publication des résultats du troisième trimestre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2082831
MDR, et ça continue. Trop fort quand même. Je voudrais bien savoir ce qu'il y a derrière cette "marque" de m... pour qu'elle puisse subir de telles pertes depuis le début et malgré tout continuer à nous emmer..... Enfin bref, ce n'est pas très grave, ça ne m'empêchera pas de continuer à boycotter cette ... truc !
Le #2082837
GGpog a écrit :

MDR, et ça continue. Trop fort quand même. Je voudrais bien savoir ce qu'il y a derrière cette "marque" de m... pour qu'elle puisse subir de telles pertes depuis le début et malgré tout continuer à nous emmer..... Enfin bref, ce n'est pas très grave, ça ne m'empêchera pas de continuer à boycotter cette ... truc !


Pour le moment dans les villes de grandes tailles cela reste une des seule alternative aux taxis avec une bonne dispo, un prix plus qu'abordable mais surtout sans minimum de kilomètres ou temps.

Bon après si tu connais d'autres entreprises qui me permettront de continuer à ne plus utiliser ces **** de taxis =)
Le #2082859
iinconnu a écrit :

GGpog a écrit :

MDR, et ça continue. Trop fort quand même. Je voudrais bien savoir ce qu'il y a derrière cette "marque" de m... pour qu'elle puisse subir de telles pertes depuis le début et malgré tout continuer à nous emmer..... Enfin bref, ce n'est pas très grave, ça ne m'empêchera pas de continuer à boycotter cette ... truc !


Pour le moment dans les villes de grandes tailles cela reste une des seule alternative aux taxis avec une bonne dispo, un prix plus qu'abordable mais surtout sans minimum de kilomètres ou temps.

Bon après si tu connais d'autres entreprises qui me permettront de continuer à ne plus utiliser ces **** de taxis =)


les bus, les RER, les trains, tout dépend du besoin de l'envie et surtout des moyens !
Le #2082867
Tazdu77 a écrit :

iinconnu a écrit :

GGpog a écrit :

MDR, et ça continue. Trop fort quand même. Je voudrais bien savoir ce qu'il y a derrière cette "marque" de m... pour qu'elle puisse subir de telles pertes depuis le début et malgré tout continuer à nous emmer..... Enfin bref, ce n'est pas très grave, ça ne m'empêchera pas de continuer à boycotter cette ... truc !


Pour le moment dans les villes de grandes tailles cela reste une des seule alternative aux taxis avec une bonne dispo, un prix plus qu'abordable mais surtout sans minimum de kilomètres ou temps.

Bon après si tu connais d'autres entreprises qui me permettront de continuer à ne plus utiliser ces **** de taxis =)


les bus, les RER, les trains, tout dépend du besoin de l'envie et surtout des moyens !


Sauf que les transports publics ne déservent pas partout, pas tout le temps et peuvent entraîner de multiples correspondances qui augmentent la durée du trajet...

Je suis un fervent adepte des transports en commun, mais il faut avouer qu'ils deviennent de plus en plus cher avec un service de plus en plus restreint (et même dans certaines grandes villes).

Ce serait bien une taxe sur les VTC (et pourquoi pas les taxis aussi, après tout, ils abusent dans leurs tarifs, autant que l'état en récupère un peu plus) destinée à subventionner les transports publics, dans les zones oui il y en a besoin, ou pour aider à la construction d’autoroutes cyclables (comme à Londres) dans les agglomérations...
Le #2082874
Crevax a écrit :

Tazdu77 a écrit :

iinconnu a écrit :

GGpog a écrit :

MDR, et ça continue. Trop fort quand même. Je voudrais bien savoir ce qu'il y a derrière cette "marque" de m... pour qu'elle puisse subir de telles pertes depuis le début et malgré tout continuer à nous emmer..... Enfin bref, ce n'est pas très grave, ça ne m'empêchera pas de continuer à boycotter cette ... truc !


Pour le moment dans les villes de grandes tailles cela reste une des seule alternative aux taxis avec une bonne dispo, un prix plus qu'abordable mais surtout sans minimum de kilomètres ou temps.

Bon après si tu connais d'autres entreprises qui me permettront de continuer à ne plus utiliser ces **** de taxis =)


les bus, les RER, les trains, tout dépend du besoin de l'envie et surtout des moyens !


Sauf que les transports publics ne déservent pas partout, pas tout le temps et peuvent entraîner de multiples correspondances qui augmentent la durée du trajet...

Je suis un fervent adepte des transports en commun, mais il faut avouer qu'ils deviennent de plus en plus cher avec un service de plus en plus restreint (et même dans certaines grandes villes).

Ce serait bien une taxe sur les VTC (et pourquoi pas les taxis aussi, après tout, ils abusent dans leurs tarifs, autant que l'état en récupère un peu plus) destinée à subventionner les transports publics, dans les zones oui il y en a besoin, ou pour aider à la construction d’autoroutes cyclables (comme à Londres) dans les agglomérations...


A ceci près, que les taxis en paient déjà pas mal des taxes, et c'est même l'une des raisons pour lesquelles ils sont chers ...

Quand tu penses qu'à Paris, rien que la licence de taxi se paie entre 150.000 à 200.000€, ça doit rendre ton trajet un peu plus cher (et ça a aussi énervé un peu les taxis contre les chauffeurs Uber ! ) ...
Le #2082875
frèzetagada a écrit :

Crevax a écrit :

Tazdu77 a écrit :

iinconnu a écrit :

GGpog a écrit :

MDR, et ça continue. Trop fort quand même. Je voudrais bien savoir ce qu'il y a derrière cette "marque" de m... pour qu'elle puisse subir de telles pertes depuis le début et malgré tout continuer à nous emmer..... Enfin bref, ce n'est pas très grave, ça ne m'empêchera pas de continuer à boycotter cette ... truc !


Pour le moment dans les villes de grandes tailles cela reste une des seule alternative aux taxis avec une bonne dispo, un prix plus qu'abordable mais surtout sans minimum de kilomètres ou temps.

Bon après si tu connais d'autres entreprises qui me permettront de continuer à ne plus utiliser ces **** de taxis =)


les bus, les RER, les trains, tout dépend du besoin de l'envie et surtout des moyens !


Sauf que les transports publics ne déservent pas partout, pas tout le temps et peuvent entraîner de multiples correspondances qui augmentent la durée du trajet...

Je suis un fervent adepte des transports en commun, mais il faut avouer qu'ils deviennent de plus en plus cher avec un service de plus en plus restreint (et même dans certaines grandes villes).

Ce serait bien une taxe sur les VTC (et pourquoi pas les taxis aussi, après tout, ils abusent dans leurs tarifs, autant que l'état en récupère un peu plus) destinée à subventionner les transports publics, dans les zones oui il y en a besoin, ou pour aider à la construction d’autoroutes cyclables (comme à Londres) dans les agglomérations...


A ceci près, que les taxis en paient déjà pas mal des taxes, et c'est même l'une des raisons pour lesquelles ils sont chers ...

Quand tu penses qu'à Paris, rien que la licence de taxi se paie entre 150.000 à 200.000€, ça doit rendre ton trajet un peu plus cher (et ça a aussi énervé un peu les taxis contre les chauffeurs Uber ! ) ...


La licence de taxi n'est pas une taxe. ou plutôt une taxe des taxis sur les clients. la licence est distribuée gratuitement par les pouvoirs publics. En revanche les chauffeurs de taxi ont eu la mauvaise idée d'essayer de la revendre. Les nouveaux chauffeurs doivent donc débourser énormément d'argent. Ils répercutent cela sur le client. Mais en fin de carrière ils récupèrent cet argent. Au final, il est évident que les chauffeurs de taxi profitent de leur quasi-monopole pour faire la poche de leurs clients. D'où le succès du concurrent Uber.
La solution la solution au problème aurait pourtant été simple.interdire de revendre les licences. Mieux. Retirer toutes les licences du marché pour qu'il y ait une concurrence totale.
Le #2082883
cycnus a écrit :

frèzetagada a écrit :

Crevax a écrit :

Tazdu77 a écrit :

iinconnu a écrit :

GGpog a écrit :

MDR, et ça continue. Trop fort quand même. Je voudrais bien savoir ce qu'il y a derrière cette "marque" de m... pour qu'elle puisse subir de telles pertes depuis le début et malgré tout continuer à nous emmer..... Enfin bref, ce n'est pas très grave, ça ne m'empêchera pas de continuer à boycotter cette ... truc !


Pour le moment dans les villes de grandes tailles cela reste une des seule alternative aux taxis avec une bonne dispo, un prix plus qu'abordable mais surtout sans minimum de kilomètres ou temps.

Bon après si tu connais d'autres entreprises qui me permettront de continuer à ne plus utiliser ces **** de taxis =)


les bus, les RER, les trains, tout dépend du besoin de l'envie et surtout des moyens !


Sauf que les transports publics ne déservent pas partout, pas tout le temps et peuvent entraîner de multiples correspondances qui augmentent la durée du trajet...

Je suis un fervent adepte des transports en commun, mais il faut avouer qu'ils deviennent de plus en plus cher avec un service de plus en plus restreint (et même dans certaines grandes villes).

Ce serait bien une taxe sur les VTC (et pourquoi pas les taxis aussi, après tout, ils abusent dans leurs tarifs, autant que l'état en récupère un peu plus) destinée à subventionner les transports publics, dans les zones oui il y en a besoin, ou pour aider à la construction d’autoroutes cyclables (comme à Londres) dans les agglomérations...


A ceci près, que les taxis en paient déjà pas mal des taxes, et c'est même l'une des raisons pour lesquelles ils sont chers ...

Quand tu penses qu'à Paris, rien que la licence de taxi se paie entre 150.000 à 200.000€, ça doit rendre ton trajet un peu plus cher (et ça a aussi énervé un peu les taxis contre les chauffeurs Uber ! ) ...


La licence de taxi n'est pas une taxe. ou plutôt une taxe des taxis sur les clients. la licence est distribuée gratuitement par les pouvoirs publics. En revanche les chauffeurs de taxi ont eu la mauvaise idée d'essayer de la revendre. Les nouveaux chauffeurs doivent donc débourser énormément d'argent. Ils répercutent cela sur le client. Mais en fin de carrière ils récupèrent cet argent. Au final, il est évident que les chauffeurs de taxi profitent de leur quasi-monopole pour faire la poche de leurs clients. D'où le succès du concurrent Uber.
La solution la solution au problème aurait pourtant été simple.interdire de revendre les licences. Mieux. Retirer toutes les licences du marché pour qu'il y ait une concurrence totale.


Merci, j'allais le dire.
De plus, il faut savoir que les taxis bénéficient d'énormément d'avantages dans la plupart des agglomération: circulation autorisée sur les voies de bus (quand ils n'ont pas leur propre voie réservée), place de parking, aucune interdictions quelles qu'elles soient lors des pics de pollution, des syndicats qui les protègent outrageusement en cas d'accidents (particulièrement contre les cyclistes) ce qui les pousse à conduire comme si la route leur appartenait, et j'en passe.

Après, s'il sont assez bêtes pour acheter des licences gratuites, c'est pas la faute des clients et autres usager de la route.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme