Ubisoft : les Guillemots renforcent leur part dans le capital de l'éditeur pour bloquer Vivendi

Le par  |  12 commentaire(s)
Ubisoft nouveau logo

La famille Guillemot est loin de se laisser impressionner par la tentative d'OPA de Vivendi sur Ubisoft et vient d'augmenter un peu plus sa part au sein de l'éditeur.

La guerre des nerfs continue au sein d'Ubisoft : le groupe Vivendi cherche depuis plusieurs mois à mettre la main sur l'éditeur français tandis que la famille fondatrice Guillemot refuse de céder sa société au groupe, jugée inapte à assurer la pérennité de l'éditeur.

Yves Guillemot - PDG Ubisoft - Photo 2

Dans une situation délicate depuis quelques années, Ubisoft a récemment repris des couleurs grâce à plusieurs titres à succès, mais également à son ouverture vers d'autres marchés et notamment l'exploitation de ses licences à la télévision ou au cinéma.

Et face à la pression de Vivendi, la famille Guillemot tient bon et vient justement de racheter 88 000 actions de l'éditeur au pris de 51 euros unitaires, lui permettant ainsi de détenir 13,57% du capital ainsi que 20,02% des droits de vote au conseil de la société. La famille Guillemot a également précisé envisager des acquisitions supplémentaires en fonction des offres qui se présenteront sans toutefois souhaite de sièges supplémentaires au conseil d'administration, signifiant ainsi sa volonté de bloquer la tentative d'OPA de Vivendi sans pour autant chambouler l'organisation de l'éditeur.

Vivendi pour sa part dispose de 27% du capital de l'éditeur et 24,54% des droits de vote. Le groupe de Vincent Bolloré semble désormais complètement bloqué dans sa tentative d'OPA, les signes d'agacement se font ainsi sentir dans la multinationale qui n'a par ailleurs plus vraiment les moyens de racheter directement l'éditeur dont la valorisation boursière s'est envolée au-delà des 5,6 milliards d'euros.

Complément d'information
  • Ubisoft agace Vivendi qui s'impatiente
    Vivendi compte toujours mettre la main sur l'éditeur Ubisoft et c'est récemment Stéphane Roussel, président des opérations du groupe qui exprimait son agacement face à la résistance des frères Guillemot.
  • Ubisoft : un véritable bras de fer entre les Guillemot et Bolloré
    Lorgnant le champion français du jeu vidéo, Vincent Bolloré se retrouve face à une véritable levée de boucliers. La famille Guillemot n'a pas ménagé ses efforts et profite d'un fort soutien de la part des actionnaires, des ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1970671
Hanouna devra encore patienter avant de prendre la tête des Lapins Crétins...
Le #1970672
C'est une bonne nouvelle, peut-être que cela va forcer Ubisoft à faire des jeux moins buggué pour assurer le succès commercial.


Le #1970674
Good job les guillemots
Le #1970690
Y'a pas de raison que Bolloré ne soit pas agacé !!!

C'est bien que le pot de terre résiste au pot de vin...
Le #1970698
Kiriito a écrit :

Hanouna devra encore patienter avant de prendre la tête des Lapins Crétins...


Il peut pas prendre la tête il cours pas assez vite pour leur mettre des nouilles dans le ben
Le #1970706
Excellent !
J'ai hâte de voir la tête de Bolloré dans cette affaire
Le #1970730
Quand on voit ce que Vivendi font de ce qu'ils achètent...
Le #1970744
iFlo59 a écrit :

Excellent !
J'ai hâte de voir la tête de Bolloré dans cette affaire


Pas dure il remets son dentier cogalte ,de l'huile de palme dans les cheveux ( il en a à pas cher ) et hop p'tit selfy de joie
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]