L'University College London établit un nouveau record du monde de débit internet

Le par Carolina T.  |  7 commentaire(s)
Fibre-Optique

Les chercheurs de l'University College London ont établi le nouveau record de l'Internet le plus rapide de tous les temps avec 178 térabits par seconde de débit. De quoi télécharger l’intégralité de la plateforme Netflix en un clin d’oeil.

Selon l'annonce de l'UCL, cette vitesse serait le double de la capacité de tout système actuellement déployé dans le monde. Pour obtenir ce résultat de 178 térabits par seconde de débit, les chercheurs de l'UCL ont utilisé une plus grande gamme de longueurs d'onde que ce qui est généralement utilisé dans les câbles à fibre optique et différentes technologies d'amplification. Les câbles à fibre optique ont tendance à absorber les signaux après quelques kilomètres en raison du matériau à partir duquel ils sont fabriqués. Des répéteurs, qui sont comme un répéteur wifi, sont nécessaires pour retransmettre ces signaux afin qu'ils puissent voyager sur une plus longue distance. Ainsi, ce que les chercheurs ont réussi à faire, c'est non seulement d'étendre le signal, mais aussi de l'amplifier massivement.

Ce type de système serait également peu coûteux à intégrer à notre infrastructure Internet existante. Selon l'UCL, la mise à niveau des amplificateurs à certains intervalles ne représenterait qu'une fraction de ce qu'il en coûterait pour installer de nouveaux câbles à fibre optique. Une découverte qui tombe à pic pour aider à réduire nos lacunes de capacités comme la pandémie mondiale l’a démontré.

 fibre-optique

En effet, le trafic Internet a augmenté, car beaucoup travaillent maintenant depuis leur domicile. De plus, la demande de divertissements numériques tels que la diffusion de films en streaming et la lecture de jeux vidéo en ligne n’a cessé de croître. L’Internet tient bon pour l’instant, mais il est certain que sa capacité est terriblement insuffisante à l’heure actuelle.

  • Partager ce contenu :

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
saepho offline Hors ligne VIP icone 22937 points
Premium
Le #2106441
"L’Internet tient bon pour l’instant, mais il est certain que sa capacité est terriblement insuffisante à l’heure actuelle."

Cette phrase me semble plutôt contradictoire
sansimportance offline Hors ligne VIP icone 8525 points
Le #2106443
en lisant l'article je n'ai pas compris si on parlait de Wifi ou de Fibre...
ici ça m'a paru plus clair
https://www.01net.com/actualites/internet-un-nouveau-record-de-debit-qui-permettrait-de-telecharger-tout-netflix-en-une-seconde-1966489.html

Bon, c'est bien, mais si déjà toutes les zones étaient fibrées ça serait encore mieux, là c'est de la science fiction.

Le bon coté c'est qu'on aurait plus besoin de se poser la question de limiter "l'illimité"
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 31732 points
Le #2106452
saepho a écrit :

"L’Internet tient bon pour l’instant, mais il est certain que sa capacité est terriblement insuffisante à l’heure actuelle."

Cette phrase me semble plutôt contradictoire


Comme le streaming, le jeu online et le télétravail ne sont pas près de baisser, la capacité (déjà très limite) du Net peut être considérée comme insuffsante...
neibaf offline Hors ligne Vétéran icone 1430 points
Le #2106476
saepho a écrit :

"L’Internet tient bon pour l’instant, mais il est certain que sa capacité est terriblement insuffisante à l’heure actuelle."

Cette phrase me semble plutôt contradictoire


Contradictoire et en plus appuyé sur rien. On est au niveau de la discussion au café du coin là...
RHA57 offline Hors ligne Vétéran avatar 1647 points
Le #2106484
neibaf a écrit :

saepho a écrit :

"L’Internet tient bon pour l’instant, mais il est certain que sa capacité est terriblement insuffisante à l’heure actuelle."

Cette phrase me semble plutôt contradictoire


Contradictoire et en plus appuyé sur rien. On est au niveau de la discussion au café du coin là...


Exactement , on parle de quoi au juste, de débit par fibre, par client par usage... on va encore nous ressortir la neutralité du net qu il faut abolir (dixit les opérateurs) ... C est pas de la faute du client final si il y a un déséquilibre mondial sur les serveurs/les entreprises.... Les fournisseurs d accès n ont qu a marger moins et investir plus au lieu de verser des dividendes de dingue (je parle en france surtout) On investit le moins dans les infrastructures /au CA et benef....pffff
dan4 offline Hors ligne VIP icone 5309 points
Le #2106510
Peu couteux pour qui en faite, surement pas pour l'internaute.
saepho offline Hors ligne VIP icone 22937 points
Premium
Le #2106526
RHA57 a écrit :

neibaf a écrit :

saepho a écrit :

"L’Internet tient bon pour l’instant, mais il est certain que sa capacité est terriblement insuffisante à l’heure actuelle."

Cette phrase me semble plutôt contradictoire


Contradictoire et en plus appuyé sur rien. On est au niveau de la discussion au café du coin là...


Exactement , on parle de quoi au juste, de débit par fibre, par client par usage... on va encore nous ressortir la neutralité du net qu il faut abolir (dixit les opérateurs) ... C est pas de la faute du client final si il y a un déséquilibre mondial sur les serveurs/les entreprises.... Les fournisseurs d accès n ont qu a marger moins et investir plus au lieu de verser des dividendes de dingue (je parle en france surtout) On investit le moins dans les infrastructures /au CA et benef....pffff


Tu sais, d'une part, les dividendes de dingue dont du parles, cela signifie quoi, 1% du chiffre d'affaire, donc cela reste très faible...
Ensuite, marger moins, c'est-à-dire, comment ? En réduisant encore les salaires ?
Donc au final, c'est encore sur les salariés que tu veux faire reposer l'investissement.
Et n'oublie pas qu'en France, si on investit moins en pourcentage, c'est justement parce que le prix moyen est très bas, de l'ordre de 40€/mois.
Si on suit ton schéma, si les fai passent les abonnements en 60€/mois, ils pourront donc investir plus. Mais au final, c'est le consommateur qui en paie le prix fort...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire