La fusée européenne Vega renoue avec le succès

Le par Jérôme G.  |  8 commentaire(s)
vega-vv18

Retour en vol réussi pour Vega. Un peu plus de cinq mois après un cuisant échec, le lanceur léger européen place sur orbite le satellite Pléiades Neo 3 et cinq petits satellites avec un service de lancement partagé.

Le 18e vol de Vega se solde par un succès. Depuis le Centre spatial guyanais à Kourou, le lanceur léger européen opéré par Arianespace a décollé mercredi à 22h50 (jeudi à 3h50 heure de Paris) avec à bord une charge utile principale d'une masse de 920 kg et cinq charges utiles auxiliaires. La performance demandée au lanceur était de 1 278 kg.

Sur orbite héliosynchrone et à environ 628 km d'altitude, Vega a placé le satellite Pléiades Neo 3 pour le compte d'Airbus Defence and Space. Pour l'observation de la Terre avec une résolution de 30 cm, il est le premier satellite de la constellation européenne de satellites Pléiades Neo à être lancé.

Les cinq autres satellites ont été déployés sur une orbite héliosynchrone à 613 km d'altitude. Le microsatellite Norsat-3 pour l'agence spatiale norvégienne (avec détecteur de radar de navigation expérimental pour le trafic maritime) et quatre satellites de type CubeSat, dont un pour Eutelsat qui servira notamment de relais de transmission pour les clients dans des zones non desservies par des réseaux terrestres.

Ce déploiement de cinq petits satellites entre dans le cadre du service de lancement partagé SSMS (Small Spacecraft Mission Service) inauguré en septembre 2020 et qui permet de répartir les coûts du lancement entre les clients.

vega-vv18

Après l'échec de VV17 avec une anomalie pour Avum

Ce vol VV18 pour Vega était d'importance cruciale après l'échec du vol VV17 en novembre. Il avait entraîné la perte du satellite espagnol SEOSAT-Ingenio (observation de la Terre) pour l'agence spatiale européenne (ESA) et du satellite français TARANIS (Tool for the Analysis of RAdiation from lightNIng and Sprites ; observation des orages) pour le CNES.

Un défaut au niveau de la conception du lanceur avait été écarté. L'échec de la mission VV17 a été imputée à " un câblage et une connexion incorrects des actionneurs électromécaniques du système de contrôle de vecteur de poussée de l'étage supérieur Avum. "

Une erreur de branchement avait ainsi conduit à une inversion des commandes de direction qui n'avait pas été détectée lors de l'intégration du quatrième étage Avum par le groupe italien Avio.

" Les opérations de production du lanceur Vega, ainsi que la préparation de VV18 ont été mises en œuvre par Avio, maître d'œuvre industriel du lanceur Vega, sous la supervision d'Arianespace et de l'ESA, en suivant les recommandations formulées par la Commission d'enquête indépendante après l'échec du vol Vega 17 (VV17) ", écrit Arianespace.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 49637 points
Le #2129535
Francky ? Y a un article qui demande ton dislike coutumier
skynet offline Hors ligne VIP icone 88157 points
Le #2129537
Bravo les gars !

Continuez aussi le déploiement des satellites Galileo. (je ne sais plus combien sont en l'air actuellement). Pareil pour les offres, il faudrait qu'on puisse utiliser Galileo par défaut sur nos systèmes GPS (applis).
Devine offline Hors ligne Vétéran icone 1604 points
Le #2129547
Ulysse2K a écrit :

Francky ? Y a un article qui demande ton dislike coutumier



LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 17490 points
Le #2129549
skynet a écrit :

Bravo les gars !

Continuez aussi le déploiement des satellites Galileo. (je ne sais plus combien sont en l'air actuellement). Pareil pour les offres, il faudrait qu'on puisse utiliser Galileo par défaut sur nos systèmes GPS (applis).


https://www.gsa.europa.eu/newsroom/news/test-your-android-device-s-satellite-navigation-performance
lebonga away Absent VIP avatar 33176 points
Le #2129555
skynet a écrit :

Bravo les gars !

Continuez aussi le déploiement des satellites Galileo. (je ne sais plus combien sont en l'air actuellement). Pareil pour les offres, il faudrait qu'on puisse utiliser Galileo par défaut sur nos systèmes GPS (applis).


Mon futur smartphone perso est conditionné par la compatibilité et la capacité Galileo...

Merci à LinuxUser pour le testeur
skynet offline Hors ligne VIP icone 88157 points
Le #2129560
LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

Bravo les gars !

Continuez aussi le déploiement des satellites Galileo. (je ne sais plus combien sont en l'air actuellement). Pareil pour les offres, il faudrait qu'on puisse utiliser Galileo par défaut sur nos systèmes GPS (applis).


https://www.gsa.europa.eu/newsroom/news/test-your-android-device-s-satellite-navigation-performance


Merci LU, je connais ce très bon site et mon phone est compatible (j'avais regardé à sa sortie).

Je me posais surtout la question pour les applis de routing, comme Maps, Waze, Here ou autres ... Il faudrait pouvoir choisir le type de satellites.
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 17490 points
Le #2129647
skynet a écrit :

LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

Bravo les gars !

Continuez aussi le déploiement des satellites Galileo. (je ne sais plus combien sont en l'air actuellement). Pareil pour les offres, il faudrait qu'on puisse utiliser Galileo par défaut sur nos systèmes GPS (applis).


https://www.gsa.europa.eu/newsroom/news/test-your-android-device-s-satellite-navigation-performance


Merci LU, je connais ce très bon site et mon phone est compatible (j'avais regardé à sa sortie).

Je me posais surtout la question pour les applis de routing, comme Maps, Waze, Here ou autres ... Il faudrait pouvoir choisir le type de satellites.


Les applis de ce genre n'utilisent-elles pas la géolocalisation donnée par l'OS ?
skynet offline Hors ligne VIP icone 88157 points
Le #2129662
LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

Bravo les gars !

Continuez aussi le déploiement des satellites Galileo. (je ne sais plus combien sont en l'air actuellement). Pareil pour les offres, il faudrait qu'on puisse utiliser Galileo par défaut sur nos systèmes GPS (applis).


https://www.gsa.europa.eu/newsroom/news/test-your-android-device-s-satellite-navigation-performance


Merci LU, je connais ce très bon site et mon phone est compatible (j'avais regardé à sa sortie).

Je me posais surtout la question pour les applis de routing, comme Maps, Waze, Here ou autres ... Il faudrait pouvoir choisir le type de satellites.


Les applis de ce genre n'utilisent-elles pas la géolocalisation donnée par l'OS ?


Justement je ne sais pas trop comment tout cela est choisit par le système. je vais essayer de trouver ça en cherchant un peu.
Galileo est quand même bien plus précis que le GPS américain, dommage de passer à côté si on peut l'utiliser
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire