Véhicules autonomes : Waymo (Alphabet) porte plainte contre Otto (Uber) pour vol de secrets du capteur LiDAR

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Ottomotto

La concurrence entre Alphabet / Google et Uber dans le domaine des véhicules autonomes fait quelques étincelles avec une plainte de la filiale Waymo contre Otto pour vol de secrets industriels.

Lentement mais sûrement, les tensions s'accroissent entre les groupes Alphabet / Google et Uber, à mesure que les deux entreprises se retrouvent sur les mêmes domaines d'activité. Le domaine des véhicules connectés n'est pas le moins visible des segments sur lesquels les deux entités vont finir par se retrouver en concurrence.

Signe de cette collision à venir, la jeune filiale Waymo d'Alphabet, qui gère le savoir-faire généré depuis plusieurs années dans les algorithmes et capteurs pour véhicules autonomes, vient de porter plainte contre Otto, la startup rachetée par Uber qui propose dès à présent une solution pour rendre les poids lourds partiellement autonomes sur les grands axes.

Otto Uberfreight camion autonome

C'est Anthony Levandowski, qui a participé aux travaux sur les véhicules autonomes chez Google avant de fonder la société Otto, rachetée depuis par Uber, qui est dans le collimateur d'Alphabet. Ce dernier est accusé d'avoir récupéré 14 000 fichiers sensibles avant son départ d'Alphabet en décembre 2015, parmi lesquels des information (fournisseurs de composants, fabrication) auraient permis à Uber de développer un capteur laser pour la navigation autonome en seulement neuf mois.

Waymo indique avoir passé des milliers d'heures et dépensé des millions de dollars pour créer son propre système de capteur laser et accuse Otto (et Uber) d'en avoir dérobé les principes pour gagner du temps et s'épargner tout le travail d'approche.

La filiale affirme que Levandowski s'est donné beaucoup de mal pour récupérer aussi discrètement que possible des informations sur les serveurs de l'entreprise juste avant son départ, jusqu'à installer un logiciel spécial sur son ordinateur professionnel pour accéder à certains serveurs de l'entreprise et récupérer près de 10 Go d'informations confidentielles, avant d'effacer son historique.

Le pot aux roses aurait été découvert par l'intermédiaire d'un email envoyé par erreur à un salarié de Google et montrant un schéma de carte-mère du capteur laser d'Uber avec un design très proche de celui de Waymo.

Le sujet est sensible pour Waymo dans la mesure où la filiale doit maintenant rentabiliser les années de travaux sur les véhicules autonomes et a récemment annoncé des solutions logicielles mais aussi matérielles prêtes à l'emploi, dont son propre capteur laser LiDAR qui promet d'abaisser les coûts de ce type de capteur de 90%.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]