Pistage des internautes : Facebook condamné en Belgique

Le par  |  10 commentaire(s)
Facebook-serveur

Le réseau social Facebook est une nouvelle fois pointé du doigt dans le registre du respect de la vie privée. Une décision de justice sur le fond en Belgique va dans le sens d'une action de la Cnil belge.

La justice belge condamne et ordonne à Facebook de cesser de pister les internautes sans leur consentement. Le réseau social doit en outre supprimer " toutes les données à caractère personnel obtenues illégalement. "

Cette décision fait suite à une action de la Commission belge de la protection de la vie privée (CPVP), et déjà une condamnation similaire obtenue en 2015. C'est la première fois que l'affaire a été jugée sur le fond.

Dans un communiqué, la CPVP explique que Facebook a recours à des cookies, plugins sociaux (comme par exemple les boutons " J'aime " et " Partager ") ou pixels pour pister les internautes. " Même si vous n'avez jamais pénétré sur le domaine Facebook, Facebook est quand même en mesure de suivre votre comportement de navigation sans que vous ne le sachiez, et a fortiori, sans que vous ne le souhaitiez. "

Facebook

La CPVP veut avant tout que Facebook cesse de suivre des personnes qui ne sont pas sur le réseau social. De son côté, Facebook met notamment en avant une utilisation des cookies dans un impératif de sécurité, par exemple pour démontrer qu'un internaute arrive de manière légitime sur le site, et pour réduire le risque de création de faux comptes et de piratage de comptes.

Facebook doit se conformer à la décision de justice sous peine d'astreintes à la Commission vie privée de 250 000 € par jour de retard. Un montant maximal peut atteindre 100 millions d'euros. Le réseau social va faire appel.

En France, la Cnil avait sanctionné Facebook d'une amende de 150 000 € en 2017 pour plusieurs manquements à la loi Informatique et Libertés. Des reproches sur le cookie datr déposé de manière silencieuse sur les appareils lors de la consultation de pages Facebook, la combinaison des données personnelles pour afficher de la publicité ciblée, des adresses IP stockées trop longtemps…

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2001315
Bonne initiative.
Le #2001324
Il faudrait éduquer au filtrage actif des pages web.
Le #2001326
Cnil avait sanctionné Facebook d'une amende de 150 000 €

Une si minuscule amende qu'ils l'ont passé dans les frais journaliers divers lol.

Pour les sociétés les amendes devrais toujours être en pourcentage et basé sur le chiffre d'affaire.
Le #2001331
Il faut des peines en relation avec leur chiffre d'affaire et leur cash flow
Le #2001352
"ou pixels pour pister les internautes."

Quelqu'un a plus d'infos sur ce tracking ?
Le #2001380
skynet a écrit :

"ou pixels pour pister les internautes."

Quelqu'un a plus d'infos sur ce tracking ?


https://fr.wikipedia.org/wiki/Pixel_espion ?
Le #2001446
LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

"ou pixels pour pister les internautes."

Quelqu'un a plus d'infos sur ce tracking ?


https://fr.wikipedia.org/wiki/Pixel_espion ?


Merci !
Le #2001507
Sans vouloir me vanter ou quoique ce soit du genre, ça fait des années que je le dis que ces boutons "j'aime" ou "G+" ou "Tweet" c'est juste là pour te faire charger l'image stockée sur leurs serveurs et donc savoir tout ce que votre IP fait alors même que vous n'êtes jamais allés sur Facebook et consort, et que vous n'avez même pas de compte chez eux.

Pour ma part, j'utilise, en plus de uBlock, StopSocial (malheureusement plus trop mis à jour) qui permet juste de bloquer le chargement de ces boutons de partage etc...
Même sur des sites comme GNT où je désactive uBlock, je laisse quand-même StopSocial activé, je ne pense pas que ça nuise aux revenus du site (je peux me tromper), et au moins les réseaux sociaux ne sont pas au courant de quels articles je lis etc...

Mais honnêtement, je commence à être fatigué dans cette bataille juste pour que ma vie privée reste un minimum privée. Encore une fois, je n'ai rien à cacher, mais c'est une question de principe bordel! Est ce que je vais voir moi dans le lit de Mark Zuckerberg si il s'est rasé les co****es?? Est ce que j'ai consenti à ce que Facebook et consort exploitent mes informations et ma vie privée? Montrez moi la signature!

C'est vraiment bien ce que vient de faire la Belgique et j'aurais aimé une amende bien plus salée, et la même chose en France.

Malheureusement, dans le faits, comment vérifier à coup sûr qu'ils arrêteront effectivement de pister les connexions au bouton "j'aime" ? Qui ira regarder les millions de Petaoctets stockées dans leurs data centers à travers le monde pour essayer de voir si tout est respecté?
J'ai plus l'impression que Facebook dira "c'est bon, on a arrêté le tracking", mais qu'il n'en sera rien car personne n'ira vérifier, et comment pourrait-on le vérifier de toutes façons?
Tout comme lorsqu'on ordonne aux géants du Web de stocker les données des utilisateurs européens en "local" en Europe et de ne pas rapatrier ces données aux USA, c'est bien, mais quelqu'un actuellement analyse TOUS les traffics de TOUS les serveurs Facebook d'Europe pour y filtrer ce qui peut sortir de l'Europe ou pas? Permettez moi d'avoir des gros doutes...
Le #2001571
Ou encore mieux, de dédier un navigateur Web spécialement pour l'utilisation de Facebook.

Utiliser Vivaldi (parce qu'il se mets facilement en portable USB) exécuté sous Sandboxie et protégé via uBlock origine pour son utilisation.
Le #2001725
Et on me traite de parano quand je vais jusqu'à combiné RequestPolicy ou 3PRB en plus de Ublock Origin.
Au moins avec ça, aucune requête "cross-site". Alors certes, nombre de sites sont dégueulasses au premier abord, mais il suffit d'autoriser les bons domaines et on retrouve un site normal, et sans toutes les merdes de pub et de boutons "à la con" ou de requêtes inutiles..

On nous demande de désactiver les bloqueurs, "c'est nous enlever le pain de la bouche bla bla", et ceux qui accèdent à cette requête ont certes des pubs "éthiques" ou pas de pub, mais il y a toujours les boutons ou pixel cachés, et ça c'est mal.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme