Richard Branson veut s'envoler dans l'espace avant Jeff Bezos

Le par Jérôme G.  |  8 commentaire(s)

Virgin Galatic prévoit un prochain vol d'essai habité dans l'espace à partir du 11 juillet, avec à bord Richard Branson qui pourrait ainsi devancer Jeff Bezos.

virgin-galactic-vss-unity

Virgin Galactic a lancé un compte à rebours jusqu'au 11 juillet pour l'ouverture d'une fenêtre de vol. Il est prévu un nouveau vol d'essai de l'avion spatial suborbital SpaceShipTwo VSS Unity avec allumage du moteur-fusée.

Depuis le Spaceport America de Virgin Galactic au Nouveau-Mexique, le précédent vol d'essai remonte au mois de mai dernier avec le VSS Unity qui a été largué par l'avion porteur WhiteKnightTwo VMS Eve et a atteint une altitude de plus de 89 km.

Cette altitude est jugée suffisante par Virgin Galactic pour revendiquer l'espace, tout en admirant la courbure de la Terre. Selon les normes internationales, la ligne de Karman à 100 km au-dessus de la surface de la Terre est la frontière entre l'atmosphère terrestre et l'espace. Pour l'Agence spatiale américaine et l'US Air Force, cette frontière est à près de 80 km.

virgin-galactic-vss-unity

À partir du 11 juillet prochain, ce devrait être rebelote pour Virgin Galactic mais avec comme passager de luxe le fondateur Sir Richard Branson. Il prendra place dans le VSS Unity pour " tester l'expérience des astronautes privés " en cabine.

Deux pilotes seront à bord du VSS Eve, tandis que le VSS Unity embarquera en tout quatre personnes - deux pilotes - dont le milliardaire britannique âgé de 70 ans qui déclare : " Je crois vraiment que l'espace nous appartient à tous. […] Virgin Galactic est à l'avant-garde d'une nouvelle industrie spatiale commerciale. […] Je suis honoré de contribuer à valider le voyage que nos futurs astronautes entreprendront et veiller à ce que nous offrions l'expérience client unique que les gens attendent. "

Une réponse de Richard Branson à Jeff Bezos ?

Pour du tourisme spatial, Virgin Galactic devrait lancer son service commercial en 2022. L'annonce de Richard Branson intervient alors que le milliardaire américain Jeff Bezos sera du voyage le 20 juillet pour le premier vol suborbital habité avec la fusée New Shepard et la capsule d'équipage de sa société Blue Origin. Pour aller au-delà des 100 km d'altitude.

Incarnée par Richard Branson et Jeff Bezos, la bataille de la communication fait rage entre Virgin Galactic et Blue Origin autour du tourisme spatial. Blue Origin vient d'annoncer que parmi les personnes qui accompagneront Jeff Bezos le 20 juillet, il y aura l'Américaine Wally Funk en tant qu'invitée d'honneur et future astronaute de 82 ans.

En 2010, Wally Funk avait acheté un billet à 200 000 dollars pour voler dans l'espace… avec Virgin Galactic.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51118 points
Le #2136155
Pffff... Caprice de milliardaires dans leur bac à sable

A mettre la pression sur les délais pour assouvir leur ego, qu'ils fassent surtout gaffe de ne pas être le premier touriste spatial... Dispersé façon puzzle dans notre atmosphère.
Kimyh online Connecté Vénéré avatar 4922 points
Le #2136160
Et moi je serait le premier a rigoler si leur caprice se passe mal.
Devine offline Hors ligne Vétéran icone 1873 points
Le #2136164
Ulysse2K a écrit :

Pffff... Caprice de milliardaires dans leur bac à sable

A mettre la pression sur les délais pour assouvir leur ego, qu'ils fassent surtout gaffe de ne pas être le premier touriste spatial... Dispersé façon puzzle dans notre atmosphère.


C'est pas grave, ils ont assez d'ingénieur pour reconstituer le puzzle mais pas le cerveau.

ondeisback offline Hors ligne Vétéran avatar 1548 points
Le #2136165
Ulysse2K a écrit :

Pffff... Caprice de milliardaires dans leur bac à sable

A mettre la pression sur les délais pour assouvir leur ego, qu'ils fassent surtout gaffe de ne pas être le premier touriste spatial... Dispersé façon puzzle dans notre atmosphère.


Il serait assez cocasse de perdre un de nos chers milliardaires mégalo faute de respect des procédures et des protocoles pour être le premier avec le kikitoutdur... ça calmera peut-être les autres
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51118 points
Le #2136168
ondeisback a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Pffff... Caprice de milliardaires dans leur bac à sable

A mettre la pression sur les délais pour assouvir leur ego, qu'ils fassent surtout gaffe de ne pas être le premier touriste spatial... Dispersé façon puzzle dans notre atmosphère.


Il serait assez cocasse de perdre un de nos chers milliardaires mégalo faute de respect des procédures et des protocoles pour être le premier avec le kikitoutdur... ça calmera peut-être les autres


Je ne me réjouis pas du malheur d'autrui mais j'avoue que je n'en pleurerais pas.

Surtout que le motif de cette "course" est débile. Ils ne gagneront pas plus d'argent pour autant et leur entreprise ne sera pas dévalorisée non plus.

Huile essentielle de la bêtise humaine....
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6150 points
Le #2136170
R. Branson veut avec un t.
Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 15871 points
Le #2136188
Les objectifs de réduction des gaz à effet de serre, c'est du pipeau quand on voit ce qui se prépare...
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 23088 points
Le #2136292
Ulysse2K a écrit :

ondeisback a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Pffff... Caprice de milliardaires dans leur bac à sable

A mettre la pression sur les délais pour assouvir leur ego, qu'ils fassent surtout gaffe de ne pas être le premier touriste spatial... Dispersé façon puzzle dans notre atmosphère.


Il serait assez cocasse de perdre un de nos chers milliardaires mégalo faute de respect des procédures et des protocoles pour être le premier avec le kikitoutdur... ça calmera peut-être les autres


Je ne me réjouis pas du malheur d'autrui mais j'avoue que je n'en pleurerais pas.

Surtout que le motif de cette "course" est débile. Ils ne gagneront pas plus d'argent pour autant et leur entreprise ne sera pas dévalorisée non plus.

Huile essentielle de la bêtise humaine....


Si on prend le cas de Bezos, c'est avant tout un "rêve" (ou caprice selon :sweat_smile de gossn couplé au faite de "rêver la science fiction": permettre la colonisation spatiale, même si il sait très bien que lui n'y participera pas.

Au moins, l'argent n'est pas le but, au contraire: ce sont les autres entreprises et l'argent qui sont un moyen de se payer ça.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire