VTC : le nombre de chauffeurs en baisse avec la nouvelle loi

Le par  |  11 commentaire(s)
Uber

La mise en application d'une nouvelle loi encadrant le métier de chauffeur de véhicule de tourisme en France a déjà des conséquences : le nombre de chauffeurs de VTC est en baisse.

C'était un secteur qui profitait d'un vide juridique depuis plusieurs années, désormais comblé : le métier de VTC est désormais encadré par la loi, et une nouveauté a récemment entrainé la grogne du secteur : la mise en place d'un examen permettant d'obtenir un permis obligatoire pour l'activité.

Uber-logo

Ne s'improvise ainsi plus VTC qui veut : depuis cette fin d'année, les chauffeurs de VTC doivent obtenir un permis spécifique après un examen d'entrée. La loi Grandguillaume adoptée fin 2016 avait laissé 1 an aux concernés pour se mettre en conformité.

Et selon les Echos, l'examen serait suffisamment dissuasif ou contraignant pour entrainer une baisse drastique du nombre de chauffeurs. Selon le quotidien, plus de 10 000 chauffeurs auraient ainsi été contraints de stopper leur activité rien que pour le service Uber.

La société Uber ne donne ainsi plus l'accès à son application aux chauffeurs n'ayant pas obtenu et communiqué leur permis d'exercer. Plusieurs sociétés spécialisées dans le secteur ont déjà annoncé avoir réduit leur flotte ou envisager de stopper leur activité, faute de chauffeurs.

Il faudra sans doute plusieurs mois pour voir l'ensemble des chauffeurs se mettre en règle, et tous ne pourront pas reprendre leur activité. Le marché devrait ainsi se concentrer et la demande augmenter, occasionnant une hausse des tarifs. C'est sur ce point que certains chauffeurs se rassurent et espèrent ainsi une stabilisation du secteur avec une revalorisation des salaires à la clé.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1994524
Les taxis ont gagné...
Ce serait eux les 20 millions ?
Le #1994529
Je suis pour la concurrence (c'est sain) mais à activité égale, obligations égales ! Ce n'était pas juste pour les chauffeurs de taxi (Même si je trouve leur tarification exorbitante).

Et avec tout ce qu'on entend maintenant sur un tas de détraqués, franchement Uber ne me semblait pas très sécurisant.
Le #1994541
Comment le gouvernement crée de l'emploi......
Anonyme
Le #1994543
Ulysse2K a écrit :

Je suis pour la concurrence (c'est sain) mais à activité égale, obligations égales ! Ce n'était pas juste pour les chauffeurs de taxi (Même si je trouve leur tarification exorbitante).

Et avec tout ce qu'on entend maintenant sur un tas de détraqués, franchement Uber ne me semblait pas très sécurisant.


Avec tout ce qui se passe partout. rien n'est sécurisant. maintenant que ces tarés n'ont plus les moyens de préparer des choses carrés, c'est la foire à la saucisse. N'importe où, n'importe qui, n'importe quand.

Faut rester chez soi, se barricader.
Le #1994546
Les taxis ne sont pas des plus apprécier en france et c'est un euphémisme mais voir une boite immonde comme Uber qui impose sa loi en profitant du vide juridique n'est pas bon également.
On voulait un meilleur taxis et de toute évidence les VTC n'auraient a terme et au mieux fait que les remplacer. Echanger un modèle pourri par un autre modèle pourri: non merci.
Anonyme
Le #1994571
On voit pour quel cantine maxxou cuisine
Le #1994574
La France ou le pays des diplômes et des règlementations inutiles...
Bientôt, il faudra un passer un examen pour avoir le droit de vivre!

Je crois que la liberté viens encore d'être réduite en France
Le #1994620
Ulysse2K a écrit :

Je suis pour la concurrence (c'est sain) mais à activité égale, obligations égales ! Ce n'était pas juste pour les chauffeurs de taxi (Même si je trouve leur tarification exorbitante).

Et avec tout ce qu'on entend maintenant sur un tas de détraqués, franchement Uber ne me semblait pas très sécurisant.


tu es pour la concurrence et contre Uber?

Le premier service qui a permis de remettre de la concurrence la ou régnait le corporatisme et le népotisme des chauffeurs de taxi.

Jamais eu de problème avec Uber : prix raisonnable calculé d'avance, jamais de refus contrairement aux taxis parce que la destination ne les intéresse pas, service très courtois et pro contrairement à la majorité des taxis.

Pour info, les règles fiscales et sociales sont les mêmes pour tous, donc dire "obligations égales", c'est bien le cas même si il faut bien reconnaitre que le fait de ne pas pouvoir héler un Uber est en défaveur des VTC, ce qui ne va pas dans le sens que tu sous-entends
Le #1994621
alucardx77 a écrit :

Les taxis ont gagné...
Ce serait eux les 20 millions ?



Non, ce sont les VTC qui ont gagné

Ils étaient trop nombreux et les salaires ne suivaient plus...

Le #1994622
jeanlucesi a écrit :

Comment le gouvernement crée de l'emploi......


Garder des emplois sous payé, c'est quoi l’intérêt ?

Aller OP ! demain on colle le taux horaire maximum à 1€ de moins que les Chinois et paf, plus de chômage en France et le plein emploi !!!!

Whaou, on est trop fort
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme