Wearables : Apple Watch et AirPods Pro très loin devant dans un marché en forte croissance

Le par  |  0 commentaire(s)
AirPods Pro 02

Dans un segment des wearables en forte hausse, Apple tire son épingle du jeu avec ses produits vedette Apple Watch et AirPods Pro et s'accapare un tiers du marché.

Les objets portés connectés (wearables), comme les bracelets, montres connectés et les écouteurs sans fil, ont connu une belle croissance au dernier trimestre 2019 en s'offrant 82,3% de croissance, soit un volume de 118,9 millions d'unités, selon le décompte du cabinet d'études IDC.

Cette poussée de croissance est en fait largement due au succès des écouteurs sans fil (+55%), tandis que montres et bracelets ont progressé de 15 à 17% sur un an. Cela permet d'afficher sur l'ensemble de l'année 2019 un total de 336,5 millions de wearables écoulés.

Dans ce marché encore jeune, Apple s'accapare le plus gros morceau avec 36,5% de part de marché et 43,4 millions de produits écoulés. Ses positionnements sur plusieurs segments avec l'Apple Watch et les écouteurs AirPods, et récemment AirPods Pro, lui permettent d'enregistrer une croissance de ses ventes de près de 120%.

IDC wearables Q4 2019

La firme n'est dépassée que par Samsung (+127% de croissance des ventes sur un an) mais sur un volume beaucoup plus restreint de 10,5 millions d'unités. Entre les deux se place le groupe chinois Xiaomi qui s'est lui aussi installé sur plusieurs segments, des écouteurs sans fil AirDots aux bracelets Mi Band en passant par la récente montre connectée Mi Watch.

IDC wearables categories 2019

Huawei, malgré ses difficultés, s'offre tout de même une belle croissance de plus de 60% sur la fin 2019 avec ses montres connectées (Huawei Watch GT2) et ses écouteurs sans fil.

Le Top 5 mondial se clôt avec la marque Fitbit à la faveur d'un rebond après plusieurs trimestres de décroissance. Les analystes sont confiants dans la poursuite de la dynamique du marché des wearables grâce à la présence de gros acteurs amenant de l'innovation mais les effets de l'épidémie du coronavirus risque d'enrayer la belle croissance attendue en 2020.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme