Whatsapp bride le partage de messages viraux pour stopper les Fake news

Le par  |  1 commentaire(s)
WhatsApp-logo

La messagerie Whatsapp vient de lancer diverses mesures visant à limiter la propagation de Fake news à travers des messages viraux.

L'application de messagerie Whatsapp est particulièrement prisée à travers le monde en temps normal, et encore plus depuis que le confinement a été prononcé sur une grande partie du globe. Permettant avant tout de rester en contact avec ses proches, l'application est aussi malheureusement l'occasion de voir le partage de messages viraux propageant de fausses informations à un rythme effréné.

WhatsApp-logo

C'est pourquoi Whatsapp vient d'annoncer la mise en place d'une limite au transfert de messages. Il s'agit de répondre à des événements ayant eu lieu au Royaume-Uni : une vingtaine d'antennes 5G ont été incendiées après que des messages partagés sur les réseaux sociaux indiquent qu'elles propageaient le Coronavirus.

Désormais, quand un utilisateur recevra un message identifié comme viral par l'application (un message est considéré comme tel s'il a été transféré au moins 5 fois), alors l'utilisateur ne pourra plus l'envoyer qu'à une seule conversation à la fois, l'obligeant à réaliser la manipulation à la main de façon fastidieuse et décourageante.

En marge des fausses informations, Whatsapp souhaite également sans doute préserver sa bande passante. Ce n'est pas la première fois que le service met en place des restrictions les dernières ayant concerné le partage de message aux groupes, passant progressivement de 250 à 20 puis 5.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2096247
Drôle de façon de déterminer un message viral faux c'est plutôt un moyen de limiter la bande passante pour économiser leurs serveurs.
Car pour spammer sur whatapps via un ordinateur ça ne semble pas insurmontable.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme