Windows 10 : trace d'outils pour gérer les données de télémétrie

Le par  |  9 commentaire(s) Source : ZDNet
Windows-10-red

La préversion de Windows 10 laisse entrevoir l'arrivée de nouveaux outils pour consulter ou supprimer les données de télémétrie.

Depuis Windows 10 Creators Update, Microsoft a procédé à des changements en ce qui concerne la gestion de la confidentialité, la télémétrie et pour la collecte de données. Le choix entre un paramètre Basique qui se cantonne au minimum vital pour la télémétrie, et un autre paramètre Complet.

Microsoft est en outre plus transparent en détaillant les types de données de diagnostic recueillies avec son système d'exploitation. En juin, la Cnil avait levé sa procédure à l'encontre de la firme de Redmond, en soulignant notamment une réduction de près de moitié du volume des données collectées avec le niveau basique du service de télémétrie.

Dans la préversion de Windows 10, des nouveautés sont apparues pour les données de diagnostic. Il est ainsi fait référence à " Diagnostic data viewer " et " Delete diagnostic data. " Ces deux outils ne sont pas activés pour le moment.

W10-Insider-Preview-telemetrie
Ces noms évocateurs laissent largement penser que Windows 10 proposera prochainement un moyen de consulter les données de télémétrie et les supprimer. Par ailleurs, la section consacrée à ces données de diagnostic dans les paramètres est mieux mise en avant. Elle est placée plus haut.

À noter que Microsoft a fait passer la build 17074 de Windows 10 Insider Preview dans le canal Lent.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1997018
Mouarf va aimer :
Le #1997021
Safirion a écrit :

Mouarf va aimer :


il va kiffer le salopio ...

Tellement qui va supprimer sa partition arch linux pour installer le dernier Windows 10 ...
Le #1997022
FRANCKYIV a écrit :

Safirion a écrit :

Mouarf va aimer :


il va kiffer le salopio ...

Tellement qui va supprimer sa partition arch linux pour installer le dernier Windows 10 ...


Il va aussi abandonner le Ada pour se consacrer au C# et vouer un culte à la gloire de Microsoft
Le #1997023
Safirion a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

Safirion a écrit :

Mouarf va aimer :


il va kiffer le salopio ...

Tellement qui va supprimer sa partition arch linux pour installer le dernier Windows 10 ...


Il va aussi abandonner le Ada pour se consacrer au C# et vouer un culte à la gloire de Microsoft



Le #1997024
Ouai Microsoft faisant partie du programme Prism


Ils prennent vraiment les utilisateurs pour des idiots
Le #1997048
Microsoft sent arriver la RGDP en mai 2018 ?
Le #1997114
Vivement la version où il sera possible de désactiver 100% de la télémétrie.

Ca plus l'arrêt du "flat design" et le retour à une interface plus chaleureuse (à la Windows 7) et moins sommaire, car celle de W10 me fait vraiment penser à Windows 3.11 voir au Shell Ms Dos d'antan).

Ah et aussi la possibilité d'installer les MAJ que l'on veut, sans contrainte de durée du type à telle date tu n'auras plus le choix, la MAJ sera installée que tu le veuilles où non (à moins de désactiver le service Windows Update).

Si c'est 3 points étaient revus et corrigés, je pense que le taux d'adoption de Windows 10 exploserait et aurait une courbe de progression comparable à celle du Bitcoin (jusqu'en décembre 2017).

Pour résumer, W10 souffre de 3 défauts majeur à mon sens :
1 - La télémétrie (mouchard inside) qu'il est impossible de totalement supprimer en l'état.
2 - Une interface et des icones que je trouve peu intuitive et vraiment hideuse.
3 - Le nouveau fonctionnement de Windows Update qui ne nous laisse plus maitre de notre machine.
Le #1997121

Pour résumer, W10 souffre de 3 défauts majeur à mon sens :
1 - La télémétrie (mouchard inside) qu'il est impossible de totalement supprimer en l'état.
2 - Une interface et des icones que je trouve peu intuitive et vraiment hideuse.
3 - Le nouveau fonctionnement de Windows Update qui ne nous laisse plus maitre de notre machine.



La politique affichée par microsoft c'est "windows as a service". Cette politique est donc de moins en moins compatible avec l'idée de laisser l'utilisateur maître de sa machine (ton point numéro 3), ni avec le fait de désactiver le(s) mouchard(s) inside comme tu dis (si tant est que tu puisses, pour tous, détecter leur présence).
Quand on choisit windows (choix qui concerne une faible proportion d'utilisateurs de windows d'ailleurs), je pense que ce n'est pas dans le but de faire ce qu'on veut de sa machine mais plutôt de profiter d'un maximum de services et d'applis clés en main quitte à payer (parfois cher) et à abandonner complètement l'idée de maîtriser la confidentialité de ses données. Pour la plupart des gens, maîtriser son système, se protéger de la collecte de ses données, ça n'a pas d'importance du moment qu'on peut "aller sur google" (comprenez naviguer sur le web) en cliquant sur "google" (comprenez "edge" ou "chrome"). Et puis, il faut déjà avoir quelques connaissances en info pour savoir ce qu'est un OS, savoir s'il est respectueux ou pas et savoir ce qu'il collecte, savoir qu'il y a des alternatives, c'est pas donné à tout le monde.
En résumé, les gens veulent d'abord un outil. Ce que fait vraiment l'outil en loucedé, les gens s'en fichent et de toute façon n'ont généralement pas les connaissances pour le comprendre. W10 finira donc par s'imposer, bon ou pas, respectueux ou pas. MS n'a aucun souci à se faire.
Le #1997168
Safirion a écrit :

Mouarf va aimer :


La CNIL aussi, accessoirement...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme