Windows, Linux, MacOS : quel OS est le plus vulnérable ?

Le par  |  51 commentaire(s)
malware

Contre toute attente, le système informatique le plus vulnérable n'est sans doute pas celui auquel vous pensez...

Si Windows traine une mauvaise réputation en termes de vulnérabilité, il n'est pas forcément l'OS le plus vulnérable du marché. Selon une étude menée par le NIST (National Institute of Standards and Technology), Windows est même plutôt bien placé.

Vulnérabilités OS

L'étude portant sur les logiciels les plus vulnérables selon les failles découvertes les 20 dernières années prend ainsi en compte les OS les plus connus, mais également les navigateurs Internet, qui sont devenus de véritables point d'entrée pour les pirates au fil du temps, tout comme certains modules d'Adobe (notamment Flash et Acrobat).

Et selon les chiffres avancés, c'est la distribution Linux Debian qui est le logiciel le plus vulnérable de ces 20 dernières années avec 3067 vulnérabilités techniques. Le NIST définit les vulnérabilités techniques comme une "caractéristique ou configuration pouvant être exploitée par un attaquant pour obtenir un accès non autorisé ou abuser d'un réseau et de ses ressources."

Vulnérabilités OS 2

En deuxième position des mauvais élèves, on retrouve Android avec 2563 vulnérabilités techniques, puis Linux Kernel. Windows pour sa part n'entre au classement qu'en 10e position avec Windows 7 et 1283 vulnérabilités. On note toutefois que Windows 10 est déjà 13e alors que l'OS est sorti en 2014.

Toujours est-il que globalement, lorsque l'on parle de faille, ce sont principalement les versions d'OS grand public les plus utilisées à travers le monde qui sont citées. Cela fausse donc globalement la vision du niveau de sécurité réelle d'un OS par rapport aux autres dont les failles ne font pas autant de bruit mais dont l'envergure est parfois plus importante.

En volume, Microsoft reste le mauvais élève concernant le nombre de vulnérabilités simples avec plus de 6814 failles recensées et une moyenne de 12,9 vulnérabilités par produit sur les 20 dernières années. Suivent Oracle et IBM, puis Google.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2093594
Je sors le popcorn ...

Adresse Web :
https://postimg.cc/F7LWdkwN

On va avoir droit aux patés de 10 km de certains pour qui c'est un DEVOIR de répondre au sujet ...
Le #2093595
FRANCKYIV a écrit :

Je sors le popcorn ...


On va avoir droit aux patés de 10 km de certains pour qui c'est un DEVOIR de répondre au sujet ...


Mais tu sais bien que c'est Linux le plus sur le plus beau le plus fort.

Pour moi la menace la plus forte aujourd'hui n'est plus vraiment les virus mais le phiching.

Et ça, rien à voir avec le système utilisé.

Mais beaucoup ici vont me prouver le contraire.

Bonne soirée
Le #2093598
Ayaaaaa les pro-linux en PLS !
Le #2093601
Ouille ouille ouille...
Bon, je m'installe aussi parce que là ça fait mal.

Ceci dit, pour moi, la plus grande vulnérabilité de Windows c'est ses maj
Le #2093614
sansimportance a écrit :

Ouille ouille ouille...
Bon, je m'installe aussi parce que là ça fait mal.

Ceci dit, pour moi, la plus grande vulnérabilité de Windows c'est ses maj


La plus grande vulnérabilité de Windows n'est-elle pas Windows lui même ?

OK JE SORS
Le #2093617
Juste une question: « Debian Linux » inclus toutes les versions mélangés ? Du coup on additionne aussi toutes failles « Windows »...

1421+1283+1111+1050 = 4865 pour « Windows » et 3067 pour « Debian Linux » sur la période 1999-2019

Édit: il y a 12 versions de Debian sur cette période
*perplexe*
Le #2093618
Il faut voir les "failles". C'est surprenant, de plus Debian est ma distro fétiche, alors
Le #2093623
Il est où iOS ? lol
Le #2093624
Le site de référence (NIST) tourne sur Apache et donc probablement sous Linux.
Pour contracter le webmaster de NIST, il utilise le code libre 'GnomeGMail.py'
Ce nom est marrant car:
GNome est un bureau (interface visuel) qui ne tourne que sur Linux
GMail est le serveur de mail de Google qui tourne aussi sur Linux
.PY est l'extension des scripts Python et ce script provient de l'OpenSource comme Linux.
Ils ont du culot d'affirmer que Linux serait moins sécurisé. D'autant plus qu'il y a une énorme confusion entre Linux et les distributions Linux. Une distribution c'est Linux plus des applications (traitement de texte, tableur, base de données, etc. Toutes ces applications tournent sur Linux mais ce n'est pas Linux. Affirmer le contraire reviendrait à dire que Word et Excel c'est Windows....
Le #2093625
witre a écrit :

Le site de référence (NIST) tourne sur Apache et donc probablement sous Linux.
Pour contracter le webmaster de NIST, il utilise le code libre 'GnomeGMail.py'
Ce nom est marrant car:
GNome est un bureau (interface visuel) qui ne tourne que sur Linux
GMail est le serveur de mail de Google qui tourne aussi sur Linux
.PY est l'extension des scripts Python et ce script provient de l'OpenSource comme Linux.
Ils ont du culot d'affirmer que Linux serait moins sécurisé. D'autant plus qu'il y a une énorme confusion entre Linux et les distributions Linux. Une distribution c'est Linux plus des applications (traitement de texte, tableur, base de données, etc. Toutes ces applications tournent sur Linux mais ce n'est pas Linux. Affirmer le contraire reviendrait à dire que Word et Excel c'est Windows....


Non l'étude fait très bien la distinction entre le noyau de l'OS et les services ajoutés (surcouche, applications, ...) !

D'ailleurs il est dit que Windows est le plus mauvais élève concernant les failles via les services qu'il ajoute.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme