Test de la montre Withings Steel HR

Le par Christian D.  |  3 commentaire(s)
Withings Steel HR 02

La montre Withings Steel HR joue la carte du design d'une montre traditionnelle agrémentée d'un petit affichage OLED pour les notifications et d'un cardiofréquencemètre optique logé à l'arrière du boîtier pour compléter les données de suivi de santé et de fitness via l'application Health Mate, le tout avec la promesse d'une solide autonomie. Le délicat équilibre entre montre traditionnelle et smartwatch tient-il la route ?

Une smartwatch avec un design épuré

La marque Withings, désormais propriété de Nokia, s’est spécialisée dans le développement d’objets connectés en lien avec le suivi de la santé et le fitness. Du tensiomètre au thermomètre en passant par la balance (et dernièrement la brosse à cheveux), les objets peuvent être reliés à un smartphone et les données être agrégées dans une application, avec suivi dans le temps et conseils pour rester en forme.

Withings Steel HR gamme

Withings sait aussi faire des montres connectées avec la gamme Activité, déclinée en version allégée avec l’Activité Pop. Loin des montres connectées dotées d’un écran tactile aux nombreuses fonctionnalités mais à l’autonomie très réduite, le fabricant a fait le choix de proposer des produits ressemblant à des montres classiques intégrant un compteur affichant le pourcentage de l’objectif du nombre de mouvements pré-enregistré, afin de garder un oeil sur son activité au quotidien.

Le dernier membre de la gamme est la montre Withings Steel HR, variation de la Steel qui se dote sur le boîtier d’un petit affichage OLED monochrome pour les notifications et au dos d’un cardiofréquencemètre optique.

Withings Steel HR poignet

Si le boîtier est toujours fait de métal (acier inox), de verre minéral et est proposé avec un diamètre de 36 mm (fond blanc ou noir) ou de 40 mm (noir uniquement), le cadran connaît une légère révision avec un compteur de mouvement recentré en partie basse et l’écran OLED rond en partie haute, le design restant par ailleurs comme d’habitude épuré avec ses aiguilles argentées.

Withings se démarque ainsi d'autres montres avec un petit affichage rectangulaire additionnel et conserve ainsi une harmonie de design qui ne fait pas apparaître cet élément comme une incongruité dans les multiples rondeurs du cadran.

Withings Steel HR cardio 02

Au dos du boîtier, on trouve le cardiofréquencemètre optique en position centrale, qui mesurera le rythme cardiaque sur le poignet, ainsi que les connecteurs pour recharger la batterie.

La montre Withings Steel HR est livrée avec un bracelet silicone noir pratique pour le sport mais qui pourra facilement être changé pour quelque chose de plus seyant grâce à un système de décrochage rapide du bracelet et avec un socle de recharge assez basique et pas forcément très pratique, l'aimant chargé de positionner correctement la montre n'étant pas très puissant et le socle manquant de points d'accroche.



Le cardiofréquencemètre

La montre Withings Steel HR reprend les fonctionnalités de suivi de l’activité physique et du sommeil en interprétant les mouvements à tout moment. Les données des capteurs sont recueillies via l’application mobile Health Mate sur smartphone (Android 6.0 ou iOS 8.0 minimum, en-dessous vous risquez de ne pas pouvoir profiter des notifications) et transformées en graphiques, avec un système de récompenses sous forme de badges et un partage sur les réseaux sociaux entre amis en fonction des objectifs personnalisés.

Withings Steel HR cardio

La particularité de la montre Steel HR par rapport aux autres modèles du fabricant est de proposer le cardiofréquencemètre optique au dos du boîtier. En mode usuel, il prend une mesure du rythme cardiaque toutes les 10 minutes, jour et nuit, et établit un graphique quotidien.

Withings Steel HR 02

La mesure du rythme cardiaque peut être activée à tout moment pour une mesure ponctuelle, ou biren mise en route en continu le temps d’une session sportive, la montre se chargeant de détecter automatiquement le type de sport pratiqué parmi une grosse dizaine de profils.

Ces mesures permettent de visualiser les phases d’activité en fonction de leur intensité et d’avoir une idée du régime cardiaque associé ainsi que de ses valeurs en crête. La précision de la mesure se fait dans les limites du cardiofréquencemètre optique et peut donc être affectée par différents facteurs (température de la peau, pression du poignet, eau dans le cas de la natation...).

Healthmate workout Healthmate effort

L'exactitude des mesures peut donner quelques surprises, comme des exercices intenses réalisés avec un suivi du rythme cardiaque qui ne reflète pas très précisément les montées d'effort. La montre n'est pas vraiment destinée au sportif accompli qui pourra lui préférer des gadgets dédiés et qui offriront par ailleurs un plus large panel de données collectées sur les sessions, mais elle apporte tout de même un ensemble de données assurant un suivi régulier et pouvant montrer la progression au fil du temps, tout en restant suffisamment discrète pour être portée au quotidien.

Une simple pression sur le bouton latéral pendant 2 secondes suffira à lancer la mesure en continu et celle-ci fonctionne aussi (partiellement) lors de sessions de natation, la montre étant étanche (jusqu’à 50 mètres mais Withings déconseille de l’utiliser pour la plongée).

Health Mate Health Mate cardio

Les données seront ensuite affichées sur le smartphone sous forme de graphiques montrant les différents régimes d’effort, avec là encore la possibilité d’un suivi régulier. La montre ne dispose pas de son propre module GPS et ne pourra donc pas afficher de mesures précises d'une session. Elle se limitera à des informations comme le temps, les calories brûlées et les kilomètres estimés parcourus.

Néanmoins, la mesure de la fréquence cardiaque en continu, même imprécise, apporte une couche supplémentaire d'information non négligeable qui peut constituer un vrai plus par rapport aux autres montres de Withings.



L'écran OLED de notification

Si le dos du boîtier intègre un cardiofréquencemètre, la cadran ajoute un petit affichage OLED qui va permettre de visualiser plus précisément l’activité quotidienne (nombre de pas, nombre de kilomètres, calories brûlées…) mais aussi la mesure ponctuelle ou continue du cardiofréquencemètre et l’affichage de notifications comme les appels entrants, les SMS ou les rappels du calendrier, avec une icône mais aussi le nom du correspondant ou l’événement associé.

Dans de futures mises à jour, Withing devrait ajouter les notifications des réseaux sociaux mais il sera difficile de rivaliser avec les montres connectées concurrentes dotées d'un écran plus conséquent et capables d'afficher le contenu de la notification (ou au moins le début des messages).

La montre Steel HR ne vise ici qu'à fournir une indication de l'arrivée d'un message, sans avoir à sortir compulsivement son smartphone pour vérifier régulièrement si de nouvelles notifications sont arrivées depuis la dernière consultation.

Withings Steel HR

Par rapport aux autres montres Withings, la Steel HR ajoute donc un certain nombre d’informations supplémentaires directement consultables sur la montre, en allant un peu plus loin que le seul suivi d'activité indiqué par son cadran dédié.

Withings Steel HR batterie

Les notifications s’accompagnent d’une légère vibration du boîtier, cette fonction étant également utilisée pour le réveil (Smart Wake-Up) programmable depuis le smartphone. L’ergonomie de l’ensemble est très simple puisque tout passe par le bouton sur le côté et il n’y a pas, comme sur la montre Activité, d’interactions par tapotements sur le verre de la montre.

Withings Steel cardio

Pour son lancement, la montre Withings propose le strict minimum en matière de notifications, ce qui n'empêche pas un certain côté pratique et pas trop envahissant.

On regrettera que la vibration accompagnant les notifications soit très légère, au point de risquer de ne pas la sentir si l'on est occupé par ailleurs. L'alarme qui se charge de réveiller en douceur par vibration grâce à la fonctionnalité Smart Wake-Up est en revanche plutôt bien pensée.



Le compromis du classique et du moderne

La montre Withings Steel HR se positionne sur le terrain des montres au format classique embarquant des fonctionnalités connectées légères. Contrairement aux smartwatches pures et dures, elle reste avant tout une montre analogique, avec un design traditionnel et épuré qui joue la carte de la discrétion.

Au-delà des fonctions de suivi d’activité que l’on retrouve dans de nombreux objets connectés, elle donne la possibilité d'être prévenu de l'arrivée d'un appel, d'un SMS ou d'un rendez-vous grâce à l'intégration d'un petit affichage OLED.

Withings Steel HR aiguilles

Impossible ici de modifier l’aspect du cadran ou d’installer des applications qui étendront les possibilités de l’objet, ni même de consulter le contenu des SMS signalés (seul le nom de l’expéditeur apparaît). On reste dans une thématique d'abord de montre, ensuite d'objet connecté.

L’objectif est simplement de signaler l’arrivée d’un contenu sur le téléphone sans avoir à sortir de la poche ce dernier. Le nombre de notifications gérées n’est pas encore très important mais le fabricant promet déjà de l’étendre à l’avenir.

Withings Steel HR bracelet

Ce mode de fonctionnement permet à la montre de proposer une grande autonomie par rapport aux autres montres connectées. Withings a fait le choix d’intégrer une batterie (alors que la montre Activité embarque une pile bouton) qui lui assure jusqu’à 25 jours d’autonomie, loin des deux à cinq jours généralement constatés pour les montres connectées.

Elle tient compte d’une lecture régulière du rythme cardiaque et pourra être grandement allongée si ce suivi est désactivé. Le suivi diurne et nocturne est intéressant mais n’apportera pas forcément une grande valeur ajoutée pour une activité quotidienne routinière. La montre propose d’ailleurs un mode d’économie d’énergie au bout des 25 jours qui ajoutera encore 20 jours d’autonomie en désactivant les mesures régulières du cardiofréquencemètre mais en continuant de comptabiliser les pas.

Withings Steel HR 01

Le socle de recharge n’est pas des plus pratiques et aurait mérité un système de positionnement plus marqué mais la charge se fait en moins de deux heures.

L’application Health Mate sur smartphone est plutôt bien pensée et affiche synthétiquement les données pour un usage courant, avec des incitations et des encouragements pour inviter à progresser. Les plus sportifs n’y trouveront pas forcément totalement leur compte (il existe des produits spécifiques pour ça) mais les graphiques restent facilement lisibles et permettront un suivi dans le temps.

En conclusion, la montre Withings Steel HR constitue une intéressante synthèse entre montre classique et smartwatch qui ne conviendra pas forcément aux plus geeks souhaitant avoir un véritable ordinateur au poignet ou aux grands sportifs attentifs à tous les paramètres de leur effort, mais qui représente tout de même un bon compromis entre design, fonctionnalités et autonomie, permettant de la porter au quotidien avec une petite dose de wearable, sans risquer la saturation.

La montre Withings Steel HR est proposée au tarif de 189,85 € en version avec boîtier 36 mm (cadran noir ou blanc) ou à 199,95 € pour le modèle avec boîtier 40 mm (noir) qui ajoute un cerclage métallique.



+ Les plus
  • Le design
  • Le cardiofréquencemètre optique
  • L'écran OLED secondaire
  • L'autonomie
- Les moins
  • Des notifications un peu trop limitées
  • La vibration trop légère lors des notifications
  • Le socle de charge pas très pratique

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
olivcayot offline Hors ligne Héroïque avatar 562 points
Le #1949102
Il faudrait rajouter dans les "moins" que la montre n'est pas disponible et que les délais d'approvisionnement (surtout pour la montre de couleur blanche) ne sont pas connues. Donc cela a l'air d'être une superbe montre sur le papier mais nous sommes nombreux à se demander si nous la verrons un jour à notre poignet !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire