Payer pour YouTube ? La monétisation au-delà de la publicité

Le par  |  5 commentaire(s)
youtube-application-logo

YouTube cherche à rassurer ses créateurs chéris via de nouvelles opportunités de revenus, outre le partage de revenus publicitaires.

Pour YouTube, la très grande majorité des revenus provient de la publicité. La plateforme de vidéos en ligne va continuer d'investir dans ce domaine. Toutefois, sous l'angle de nouvelles opportunités de rémunération pour les créateurs, YouTube dit vouloir aller au-delà de la publicité.

Parmi ces opportunités, la fonctionnalité dite de soutien (Channel Memberships) déjà expérimentée avec YouTube Gaming. Pour 4,99 $ par mois, les abonnés à une chaîne auront accès à des contenus exclusifs. Outre des badges et des emojis, les membres - qui disposent d'un onglet dédié - pourront consulter des vidéos supplémentaires et du direct. Les chaînes éligibles seront celles avec plus de 100 000 abonnés.

Avec plus 10 000 abonnés, des chaînes pour le moment basées aux États-Unis peuvent désormais vendre des produits dérivés à leurs couleurs dans le cadre d'un partenariat avec Teespring.

Dédiée aux vidéos en direct, une fonctionnalité Premieres permet de débuter du livestreaming avec une vidéo pré-enregistrée. Il vient s'y greffer la fonctionnalité Super Chat pour la monétisation des commentaires. Premieres sera prochainement disponible à plus grande échelle.

Ces initiatives visent à rassurer les créateurs, notamment par rapport à la fluctuation des revenus publicitaires. En tout cas si les utilisateurs accrochent…

Un problème pour YouTube est sa connotation de service gratuit depuis ses débuts. Il ne sera pas si simple d'amener les utilisateurs à payer. C'est un même défi auquel YouTube Music Premium et YouTube Premium risquent d'être confrontés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2019607
l'idée est sympas pour les Youtubeurs, mais les utilisateurs n’adhérerons pas forcement
Le #2019653
Youtube n'a jamais été gratuit, le produit c'est nous pas les contenus.
Maintenant si Gogol propose des services payant en plus.
Ce sera sans moi de toutes façons.
Le #2019665
Si l'utilisateur ne paye pas c'est surtout aprce qu'en fait l'utilité du service est très faible. Regarder une vidéo Youtube, OK quand c'est gratuit. S'il faut payer, on préfère s'abstenir. Comme si on voulait faire payer Facebook. Quasiment tout le monde partirait car quasiment tout le monde finirait par penser que le service ne vaut pas la somme réclamée (sauf si c'était 0.99 euro par mois et encore). Ca fait réfléchir sur la valeur réelle de ces entreprises.
Le #2019699
Extrait de l'article :

"Pour 4,99 $ par mois, les abonnés à une chaîne auront accès à des contenus exclusifs. Outre des badges et des emojis, les membres - qui disposent d'un onglet dédié - pourront consulter des vidéos supplémentaires et du direct."

Pourquoi ça me fait penser aux colonisateurs qui essayaient d'amadouer les autochtones avec de la verroterie ?

Je dois avoir l'esprit tordu ...
Le #2019760
payer pour youtube ?
cracké youtube pour effacer la pub ca me sembkle plus interessant
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme