YouTube : un label de transparence sur des vidéos de médias

Le par  |  2 commentaire(s)
youtube-logo

Les vidéos YouTube de médias avec financement public ou gouvernemental seront identifiées par un label. Une fonctionnalité déjà expérimentée aux USA qui débarque en Europe.

Dans un billet de blog intitulé " Plus de moyens pour trouver des informations de qualité en Europe ", Google annonce plusieurs mesures à l'approche des élections européennes et pour lutter contre la désinformation.

Des mesures concernent notamment YouTube avec des labels de transparence pour des éditeurs dans des pays comme en France. Un label sera ainsi apposé sur les vidéos de chaînes de médias bénéficiant d'un financement public ou gouvernemental.

" Notre objectif ici est de fournir aux utilisateurs plus d'informations pour les aider à mieux comprendre les sources de contenus d'actualité qu'ils choisissent de regarder sur YouTube ", écrit Lie Junius, en charge des affaires gouvernementales et des politiques publiques de l'UE pour Google.

Une telle fonctionnalité avait déjà été lancée l'année dernière, mais seulement pour les utilisateurs aux États-Unis.

YouTube-avis-RFA

En parallèle, les rubriques " Top News " et " Breaking News " de sources faisant autorité vont être étendues à davantage de pays européens.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2060042
Mais qui pourra donc bien se fier a ces Labels ??? Quelles garantie aurons nous que ces labels ne seront pas eux-mêmes des propagandistes ou des propagateurs de fake news ????
Le #2060195
ATomicBoy44 a écrit :

Mais qui pourra donc bien se fier a ces Labels ??? Quelles garantie aurons nous que ces labels ne seront pas eux-mêmes des propagandistes ou des propagateurs de fake news ????


On peut imaginer, comme pour le principe de personnalité / entreprise sur Facebook et youtube, une déclaration de la part de la personne avec preuve à l'appui qui justifie son statut de médias.

Il est vrai que si on se base uniquement sur cette vérification on est dans le faux, car les médias sont eux mêmes porteur de fakenews (la raison vient du fait qu'avant il fallait trois sources distinctes avant de publier une infos alors que maintenant, les médias et journalistes plus intéressés par l'argent n'en prennent qu'une seule voir 0).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme